[12] L'Aveyron n°219 sep/oct 2018
[12] L'Aveyron n°219 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°219 de sep/oct 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : circuits courts pour la restauration scolaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Sommaire 3 L’AVEYRON DU PRÉSIDENT 4 L’AVEYRON EN ACTIONS... La restauration scolaire privilégie les circuits courts 6 L’AVEYRON SOLIDAIRE.. L’insertion professionnelle au cœur de la politique départementale 8 L’AVEYRON D’ICI...Raspes & Lévézou et Nord Lévézou 10 L’AVEYRON À DÉCOUVRIR Conques au cœur des chemins de Saint-Jacques 12 L’AVEYRON DYNAMIQUE... Des routes, vecteur de développement économique 13 L’AVEYRON DE DEMAIN.Arnaud Mirabel 14 L’AVEYRON SPORTIF.. Championnats d’Europe de parabadminton 16 L’AVEYRON CULTUREL... Une nouvelle saison pour les itinéraires d’éducation artistique et culturelle 19 L’AVEYRON POLITIQUE..Expression des groupes politiques 20 L’AVEYRON D’ANTAN. Le Jardin des bêtes LES SERVICES DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Adeca Parce que le cancer du sein et de l’intestin sont des causes de santé publique, l’Adeca vous conseille et vous guide sur le dépistage organisé  : 05 65 73 30 36 MDPH Parce que le handicap est susceptible d’intéresser toutes les familles, la maison départementale du handicap vous accueille et vous conseille  : 0800 10 10 33 Enfance en danger Parce que l’enfance doit rester un sanctuaire, pour qu’ils vivent une vraie vie d’enfant, un seul numéro d’appel pour protéger les plus faibles d’entre nous  : 119 Seniors Parce que les seniors ont des besoins spécifiques et que notre solidarité doit les accompagner, le numéro vert à leur service pour toutes informations  : 0800 310 612 Millau a été le 22 juillet dernier, le théâtre du départ de l’étape du Tour de France qui a mené les coureurs à Carcassonne Flashez ce code pour consulter ou télécharger la version en ligne. L’Aveyron magazine édité par le Conseil départemental de l’Aveyron Hôtel du Département BP 724 - 12007 RODEZ Cedex - Tél. 05 65 75 80 70 - www.aveyron.fr N°I.S.S.N.1156-5527 Directeur de publication  : Jean-François Galliard Maquette/impression  : Groupe Burlat Rodez Rédaction  : L. Hortes Photos  : J.L. Bories - R. Sachetat Dépôt légal  : 1er trimestre 2001 Diffusion  : 144 500 ex. Dans le souci du respect de l’environnement, ce document a été imprimé sur papier recyclé par une entreprise Imprim’Vert. Info route Parce que nos déplacements rythment notre quotidien, le site internet du département vous donne les dernières bonnes infos sur l’état des routes  : inforoute.aveyron.fr Transports scolaires Depuis le 1er janvier, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée est devenue autorité organisatrice des transports interurbains et scolaires. Pour retrouver toutes les informations  : laregion.fr/- transports-aveyron- L’Aveyron mis en voix Les personnes malvoyantes peuvent découvrir le Magazine l’Aveyron, grâce à l’association des donneurs de voix, à Millau. Elle enregistre sur CD ou sur clés USB livres et revues, dont le magazine de l’Aveyron  : 05 81 19 05 67
EN BREF 3 L’AVEYRON DU PRÉSIDENT La rentrée est toujours une période propice aux bonnes résolutions, l’essentiel étant de les mener à bien. Le renforcement de notre attractivité départementale, est ainsi le cap à atteindre afin que l’Aveyron puisse tirer son épingle du jeu dans un contexte de centralisme préoccupant, et qui provoque des crispations au sein des collectivités territoriales. La population souhaite logiquement un certain dynamisme, économique, culturel. Les chefs d’entreprises veulent pouvoir recruter « sur place ». Ces désirs, ces ambitions légitimes, nous nous devons de les favoriser. Parmi les diverses opérations mises en place, je voudrais insister sur la notion de « job dating ». Derrière l’anglicisme, il y a là une opporédito tunité bien réelle. Il s’agit de communiquer vers les franciliens en recherche d’emploi. Cette communication vient de commencer. Pour ce faire, l’équipe « Vivre et travailler en Aveyron » a pu contacter des entreprises qui recrutent, et les inciter à participer à l’opération. Elles sont nombreuses à avoir répondu positivement. Le monde médico-social, mais aussi les communautés de communes, sont aussi concernés, tout comme la CCI et la chambre de métiers de l’Aveyron, ou encore l’agence de développement touristique ou la fédération nationale des amicales aveyronnaises de Paris. L’événement proprement dit se tiendra le samedi 13 octobre à Bercy, sous le slogan « Trouvez votre opportunité professionnelle en Aveyron ». Dans un autre ordre d’idée, mais très voisin toutefois, on peut noter que la plupart des conventions avec les communautés de communes autour du programme « Agir pour nos territoires », sont aujourd’hui signées. Et aussi que j’ai à nouveau saisi, avec la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, la ministre des Transports au sujet de la RN 88. Le département continue de faire de gros efforts sur cet axe, vital pour l’économie aveyronnaise. Les chantiers ne manquent pas. Abordons-les avec conscience et méthode. Sans parti pris, mais avec une saine résolution. Jean-François Galliard, Président du Conseil départemental. Le président du Conseil départemental se félicite des excellents résultats obtenus par les collégiens et lycéens aveyronnais Bien sûr, le baccalauréat n’est plus tout à fait ce qu’il a été. Démocratisation, bienvenue, de l’accès à l’éducation, mais aussi création de très nombreux bacs, auront permis d’atteindre un pourcentage toujours plus élevé de bacheliers au sein d’une classe d’âge. Il n’en demeure pas moins vrai que des constantes se dégagent, chaque année, des résultats. Notre département, ainsi, toutes filières confondues, enregistre à chaque fois des taux de réussite exceptionnels. Cette année encore, les pourcentages se situent au-dessus de la moyenne de l’académie de Toulouse (92,50% contre 90,30%). La régularité avec laquelle reviennent ces excellents résultats autorise à ne pas invoquer le hasard. Sans sombrer dans une satisfaction excessive, sur fond d’identitarisme départemental déplacé, je perçois l’existence d’un climat favorable à un certain goût pour le travail bien fait. En Aveyron, département rurbain, un certain socle de valeurs incite à ne pas mépriser la notion d’instruction. Le respect de l’enseignant, le goût pour la culture et l’apprentissage y sont à peu près unanimement partagés.J’y vois un gage supplémentaire en faveur de l’attractivité de notre territoire, en même temps qu’un défi  : celui de faire revenir dans le département la plupart de ces jeunes qui se préparent à accomplir un parcours en études supérieures. Et ce, afin qu’ils viennent renforcer par leur dynamisme, la population active. Autre diplôme fortement ancré dans notre tradition éducative  : le brevet des collèges. Là encore, l’Aveyron se distingue positivement. En plus de mes félicitations, j’encourage donc ces nouveaux diplômés à ne pas oublier que le début de leur parcours éducatif aura pu germer sur un territoire à bien des égards privilégié en termes d’éducation. Conseil départemental de l’Aveyron - SEPTEMBRE/OCTOBRE 2018



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :