[11] Perspectives n°8 mai/jun 2017
[11] Perspectives n°8 mai/jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mai/jun 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : un gascon à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
LES ÉTAPES DE LA CANDI La route vers le précieux sésame est encore longue pour les citadelles du vertige. Voici comment l’aventure a commencé et les étapes à venir. 2009-2010 Émergence de l’idée d’une candidature au cours des ateliers participatifs AuDevant. Juillet 2013 Création du comité scientifique (lire p.22). 2013-2015 Élaboration du dossier de candidature. Septembre 2015 Envoi du dossier à la ministre de la culture pour figurer sur la liste indicative de l'État. 7 avril 2017 Inscription de Carcassonne et de ses châteaux sentinelles de montagne sur la liste indicative nationale. Et après ? L’inscription au patrimoine mondial n’est suivie d’aucune « récompense » financière de la part de l’Unesco. Elle est en revanche un précieux moteur de développement économique qui se traduit généralement par une augmentation de 20 à 30% de la fréquentation touristique. La cathédrale d’Albi par exemple, classée en 2010, est passée de 580 000 à 750 000 visiteurs en cinq ans. Même chose au Havre, qui a vu doubler en dix ans le nombre d’escales de bateaux de croisière dans la ville. Mais rien n’est acquis ! La bonne gestion du bien est réévaluée tous les six ans par le Comité du patrimoine mondial, qui peut décider, si nécessaire, de le retirer de sa liste. HERVÉ BARO 1er vice-président du conseil départemental 24 AUDEMAG I MAI-JUIN 2017 LES CITADELLES DU VERTIGE 3 questions à Hervé Baro audeMAG Les citadelles du vertige viennent d’être inscrites sur la liste indicative de l’État. C’est une victoire pour le Département ? Une victoire, non. Une fierté, bien sûr. C’est la preuve que notre dossier est solide et que tous les efforts fournis jusqu’ici ont porté leurs fruits, et ce dans un délai relativement court. Mais c’est surtout un passage obligé de la candidature à l’Unesco, la première étape d’un long chemin vers une nouvelle page de notre histoire. Pourquoi le Département soutient-il cette candidature ? L’idée d’une candidature à l’Unesco émane des Audois.es eux-mêmes, lors des ateliers AuDevant en 2009 et 2010. Pour le Département, qui porte ce projet depuis lors, il s’agit de faire vivre et de partager la valeur exceptionnelle de notre patrimoine. Inscrire les citadelles du vertige sur la liste de l’Unesco aurait une plus-value énorme pour notre territoire, ce serait un facteur de développement économique mais surtout une source de vitalité sans précédent, un carburant pour les Audois.es. C’est cette stratégie globale de développement que nous souhaitons mettre en œuvre aux côtés de l’État, des collectivités partenaires et de tous les acteurs du territoire. Carcassonne est déjà inscrite au patrimoine mondial à titre individuel. Une double inscription, n’est-ce pas diminuer nos chances auprès de l’Unesco ? La valeur universelle exceptionnelle reconnue par l’Unesco en 1997 pour Carcassonne concerne aussi la restauration exemplaire de la cité médiévale par Viollet-le-Duc au 19 e siècle. La candidature actuelle met en lumière une toute autre période de notre histoire, le 13 e siècle, et tout un territoire ! Il existe en France d’autres biens inscrits à double titre  : c’est le cas du Mont-Saint-Michel ou de la cathédrale de Reims. Nous avons donc toutes nos chances.
DATURE Être sélectionné par l’État L’État français sélectionne dans sa liste indicative les candidatures à soumettre au Comité du patrimoine mondial de l’Unesco. Deux candidatures peuvent être proposés par an, mais à partir de 2020, seule une sera autorisée. Élaboration du plan de gestion Évaluations par les organisations consultatives La candidature est soumise à une évaluation technique, assurée, pour les biens culturels, par l’ICOMOS (Conseil international des monuments et des sites). Le Département, ses partenaires et tous les acteurs du territoire doivent désormais établir une stratégie globale pour préserver, valoriser les citadelles du vertige et les territoires alentour. Cette feuille de route fixe des objectifs, comme l’entretien des paysages, la construction de structures d’accueil respectueuses de l’environnement, la prévention contre les risques d’incendie ou le développement d’activités agricoles. Décision du Comité du patrimoine mondial Après expertise, et au plus tôt 18 mois après le dépôt de candidature, le Comité du patrimoine mondial rend sa décision lors de sa session annuelle. Il peut accepter ou refuser l’inscription, mais aussi différersa décision en demandant de plus amples informations. POURQUOI C’EST SI LONG ? L’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco est un sésame de plus en plus difficile à obtenir. En France, il faut compter au minimum dix ans entre l’émergence du projet de candidature et l’inscription officielle. « La procédure est aujourd’hui beaucoup plus exigeante qu’avant car les inscriptions ne se limitent plus à un monument isolé, mais peuvent concerner tout un territoire, explique Chloé Campo-de Montauzon, déléguée générale de l’association Biens français du patrimoine mondial. Les candidatures sont souvent l’ocasion de mettre en œuvre un projet d’aménagement global, qui nécessite un plan de gestion solide et beaucoup d’investissement, donc du temps. » CE QU'ILS EN DISENT JEAN CASOLIVA Maire de Tuchan, château d’Aguilar Nous sommes très fiers de voir les citadelles rejoindre la liste indicative. C’est aussi une reconnaissance de tout le travail et les efforts de réhabilitation réalisés au château d’Aguilar. À terme, l’enjeu est de taille pour notre territoire qui est tourné vers le tourisme. Cette étape est donc fondamentale, même si de nombreuses marches restent à franchir. LES CITADELLES DU VERTIGE LUDOVIC ROUX Président de la cave des Terroirs du Vertige Il s’agit d’une excellente nouvelle, que nous attendions depuis un moment. L’image de notre cave, de ses terres viticoles est axée sur le patrimoine et les châteaux (Quéribus, Peyrepertuse). Une inscription au patrimoine mondial de l'Unesco ne pourra que valoriser la qualité de nos vignobles et de notre territoire. UNESCO VOUS AUSSI SOUTENEZ LA CANDIDATURE DES CITADELLES DU VERTIGE ! Rendez-vous sur notre nouveau site Internet citadellesduvertige. aude.fr MAI-JUIN 2017 I AUDEMAG 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :