[11] Perspectives n°6 jan/fév 2017
[11] Perspectives n°6 jan/fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jan/fév 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 16 Mo

  • Dans ce numéro : en 2017, on adopte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
#S’ENGAGER (pour soi et pour les autres) QUEL SERA VOTRE BEAU GESTE EN 2017 ? ÉLIE COUZINIÉ Donneur de voix à Narbonne « Sortir les personnes de leur isolement » « Je suis donneur de voix à la Bibliothèque sonore. J'enregistre des livres pour les malvoyants. Je suis un grand lecteur et je souhaitais m'investir pour des gens qui en ont besoin, qui lisaient et qui ont perdu la vue. On les aide à sortir de leur isolement. J'enregistre chez moi avec un logiciel à télécharger. Pour 10h d’écoute, il faut compter 30 à 40h d’enregistrement. Un investissement qui en vaut la peine. » En savoir plus  : La Bibliothèque sonore - 11 rue Paul-Louis-Courié, 11100 Narbonne - 04 68 32 62 99 - bibi.son.11@orange.fr ALA TILOUCH 23 ans « Je participe à la création du conseil départemental des jeunes » « Je suis Tunisien et j’effectue un service civique dans le cadre du projet de coopération entre Sousse et le Département de l’Aude. J’accompagne les jeunes Audois.es dans la création du prochain conseil départemental des jeunes. Quand je reviendrai chez moi en avril, avec Maxime Dono, un Audois qui fait son service civique en Tunisie, nous créerons un conseil municipal des jeunes. Je suis engagé dans la vie associative depuis des années. Après la révolution dans mon pays, c’était une belle occasion de développer de nouvelles responsabilités. » Adopter un geste sur lartdetreaudois.aude.fr 22 AUDEMAG I JANVIER-FÉVRIER 2017 L’ART D’ÊTRE AUDOIS.ES Rejoindre les sapeurspompiers volontaires Il faut avoir 16 ans minimum et résider à proximité d’une caserne en vue des futures astreintes. Après une sélection sur dossier, le candidat passe des épreuves physiques et sportives. À l’issue d’un entretien devant un comité de centre, il est retenu ou non. Cette année, sur une cinquantaine de candidatures, une dizaine ont été retenues. En savoir plus  : www.pompiers.fr, rubrique « Devenir sapeur-pompier volontaire » ou sdis11.fr SAMUEL VIDAL 30 ans, Carcassonne « Un engagement de tous les jours » « Je suis devenu pompier volontaire en 2003, après trois ans chez les jeunes sapeurspompiers. Je suis né là-dedans et j’ai toujours dit que je serai pompier et mécanicien. J’aime rendre service aux gens, c’est dans ma nature, un engagement de tous les jours. Il faut de l’abnégation, faire des choix et mettre sa vie de famille de côté. » APPRENDRE LES GESTES QUI SAUVENT Si tout le monde ne peut pas devenir sapeur-pompier volontaire, chacun peut en revanche apprendre les premiers gestes qui sauvent. Plusieurs organismes proposent des formations Prévention et secours civiques de niveau 1  : la délégation audoise de la Croix-Rouge, le Club de sauvetage et de secourisme carcassonnais ou l’Union départementale des sapeurs-pompiers. Comptez 7h de formation. Contact Croix rouge  : 04 68 25 14 35 DEVENIR ASSISTANT.E FAMILIAL.E (BIEN PLUS QU’UN MÉTIER) Accompagner tout au long de l’année les enfants placés, dans un cadre chaleureux, sécurisant et équilibré, c’est la mission des 360 assistant.es familiaux.les de l’Aude. Bien plus qu’un métier, il s’agit d’un engagement au quotidien. Si ce métier vous intéresse, vous pouvez répondre à la campagne de recrutement lancée par le Département de l’Aude. 60 postes sont à pourvoir, en particulier sur le Narbonnais et le Littoral. Pour connaître les conditions de rémunération et de recrutement, rendez-vous sur aude.fr, onglet « Social et santé », puis « Devenir assistant.e familial.e »
#PRÉSERVER LA PLANÈTE (elle est unique) Aller au boulot à vélo ! 2 millions de Français utilisent chaque jour leur vélo pour se rendre au travail. Un excellent choix, doux pour l’environnement, le budget et la santé. JESSICA CAROLL 29 ans « Je ne m’énerve plus dans les embouteillages » « Cela fait quelques années que je me déplace principalement à vélo électrique ou de route, et je ne peux plus m’en passer ! J’habite à 9 km de Carcassonne, je fais donc régulièrement le trajet pour mes cours de yoga, les courses ou mon travail dans les écoles. Circuler à vélo me permet de faire des économies et c’est un geste, même petit, pour notre belle planète. Et puis je n’ai jamais à chercher de place de parking en ville et je ne m’énerve plus dans les embouteillages ! Je peux prendre le temps, être plus consciente du présent, mieux vivre mes trajets et faire un peu d’exercice tous les jours ! » Le saviez-vous ? Le vélo est le moyen de transport le plus rapide en milieu urbain dès que le trajet ne dépasse pas 5 km. Côté budget, circuler à bicyclette se révèle 100 fois moins couteux qu’en voiture pour une distance de 3 km. Alors, on s’y met ? JARDINER ZÉRO PHYTO En 2019, les particuliers ne pourront plus utiliser de traitements chimiques pour l’entretien de leur jardin ou potager. Voici les cinq conseils de nos experts pour se mettre au vert. 1 Planter des espèces qui correspondent au climat local. 2 Pailler le sol pour économiser l’eau d’arrosage en limitant l’évaporation et freiner la pousse des « indésirables ». 3 Redécouvrir les techniques naturelles d’entretien. 4 Utiliser les espèces auxiliaires, ces petits insectes et animaux qui sont de véritables assistants pour le jardinier. 5 Au potager, pratiquer la rotation et la bonne association des cultures. Carotte et navet, deux légumes racines, ne doivent pas être plantés côte à côte. Le Département n’utilise plus de traitements chimiques dans l’entretien des espaces verts et des bords de routes depuis le 1er janvier 2016. Il accompagne désormais toutes les communes qui souhaitent passer au Zéro phyto. En savoir plus  : www.aude.fr, rubrique « Environnement » Les astuces pour réduire sa facture énergétique L’an dernier, 71 familles ont participé au défi « Familles à énergie positive ». Grâce à ce dispositif, organisé par le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) et soutenu par le Département, elles ont réalisé jusqu’à 11,3% d’économie. L’ART D’ÊTRE AUDOIS.ES Voici quelques astuces pour réduire votre facture énergétique  : Régler la température intérieure à 19° C et 16° C la nuit dans les chambres. Fermer ses volets et aérer les pièces 5 mn par jour. Régler la température du frigo entre 4 et 6°C. Chaque degré en moins consomme 5% d’énergie en plus. Faire la chasse aux veilles des appareils électro-ménagers comme la télévision ou l’ordinateur. Utiliser des ampoules à basse consommation. FRANÇOISE MICHEL Carcassonne Participante au défi « Familles à énergie positive » « J'ai adopté les éco-gestes » « L’an dernier, j’ai participé avec mes filles à l’opération « Famille à énergie positive ». Nous devions adopter des éco-gestes pour faire des économies d’énergie. Et ça marche ! J’ai fait 300 € d’économie sur mes dépenses d’électricité et près de 60 € sur l’eau. Depuis, j’ai adopté les éco-gestes. » JANVIER-FÉVRIER 2017 I AUDEMAG 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :