[11] Perspectives n°4 sep/oct 2016
[11] Perspectives n°4 sep/oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de sep/oct 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (220 x 280) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : le courage et l'engagement !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
#2 INTERVIEW LE TOP 10 DE LA RENTRÉE COMMENTÉ PAR ANDRÉ VIOLA (SUITE) Lancement de l’enquête publique pour la ROCADE EST DE NARBONNE QUE SE PASSE-T-IL ? Le dossier présenté par le Département a obtenu le feu vert des services de l’Etat. L’enquête publique va donc pouvoir être lancée, d'ici quelques semaines. CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA Destinée à alléger le trafic, la rocade Est de Narbonne est particulièrement attendue par l’ensemble des habitants du secteur. Cette rocade est LE projet routier prioritaire du Département. Nous lancerons les travaux, dès que nous aurons obtenu les autorisations réglementaires, à l’issue de l’enquête publique. Notre objectif reste de livrer la route fin 2018. » #5 OUVERTURE du 28 e collège QUE SE PASSE-T-IL ? Le 1er septembre, 450 élèves du secteur de Lézignan ont fait leur rentrée dans le nouveau collège, le 28 e de l’Aude, construit par le Département à Lézignan-Corbières. CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA Ce collège représente un investissement de 16 millions d’euros. 16 M d’ € de travaux et d’équipements ont ainsi été engagés au profit de nos jeunes mais aussi des entreprises du territoire. » 6 AUDEMAG I SEPTEMBRE-OCTOBRE 2016 #4 #3 Lancement des opérations pour la TÉLÉPHONIE MOBILE QUE SE PASSE-T-IL ? Le travail avec les opérateurs, Free et SFR en l’occurrence, est engagé. L’opération va donc pouvoir démarrer avec la pose des pylônes. Dans certains secteurs, des études pour déterminer les meilleurs emplacements sont en cours. Le déploiement débutera en novembre pour s’achever vraisemblablement en juin 2017. CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA Je me félicite d’avoir obtenu la reconnaissance de 32 communes audoises en zone blanche. L’étude, indépendante, que nous avons menée en 2015 a déclenché des financements de l’Etat qui vont permettre la résorption d’une grande partie des zones blanches dans les centresbourgs. Comme sur le très haut débit, le Département intervient au-delà de ses compétences, pour améliorer la qualité de vie des Audois-es. Sans notre mobilisation et notre volontarisme, il ne se passerait rien » Début des acquisitions foncières pour la LIGNE GRANDE VITESSE QUE SE PASSE-T-IL ? Après l’approbation, en février dernier, du tracé de la ligne et la confirmation de la construction d’une gare à Narbonne, la mise en place des commissions intercommunales d’aménagement foncier est imminente. Elles permettront d’engager l'achat des terrains, étape clé de la réalisation de ce projet. CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA Il y a vraiment urgence à réaliser cette ligne qui reliera Barcelone et les deux métropoles de la nouvelle grande région, Toulouse et Montpellier. Elle aura de fortes répercussions sur le dynamisme économique du Département. Je serai attentif à ce que les conséquences sur les riverains et les activités économiques et agricoles soient minimisées. La sécurisation des questions hydrauliques, notamment dans les basses plaines de l’Aude est également un sujet sur lequel je serai particulièrement vigilant. » #6 Mise en service du PÔLE D’ÉCHANGE SCOLAIRE de Castelnaudary QUE SE PASSE-T-IL ? Le pôle d'échange scolaire pour le transport des élèves a été inauguré le 7 septembre dernier. CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA Le pôle d’échange permet aux élèves empruntant les transports scolaires d’accéder à leur établissement en toute sécurité. C’est pour cette raison qu’il est doublé d’une piste cyclable. Ce projet d’1M € a été financé à 70% par le département de l'Aude et à 30% par la Région. »
LE DÉPARTEMENT INVESTIT POUR L’AVENIR. SES INVESTISSEMENTS PROFITENT AUX ENTREPRISES AUDOISES ET FAVORISENT LA CRÉATION D’EMPLOI. #8 #9 RECRUTEMENT d’assistants familiaux CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA Le Département est la collectivité de référence en matière de soutien à l’enfance. Pour assumer ce rôle et faire face à la montée des besoins, nous avons décidé de dédier des moyens supplémentaires à cette mission avec l’embauche de 60 nouveaux assistants familiaux pour accueillir les enfants qui en ont besoin. » Pour en savoir plus sur les postes à pourvoir, consultez aude.fr Généralisation du TRANSPORT À LA DEMANDE QUE SE PASSE-T-IL ? À compter du 1er septembre, débute le service de transport à la demande dans les intercommunalités volontaires. Prévu dans le schéma départemental des transports, son déploiement devrait s’achever d’ici début décembre. CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA Le transport à la demande est une réponse sur-mesure aux besoins des Audois-es qui résident dans les zones rurales du Département. Ce service de proximité sera généralisé progressivement en partenariat avec toutes les intercommunalités qui le souhaitent. Le Département les accompagnera financièrement. Le transport à la demande est à la fois un nouveau service et une nouvelle vision de la mobilité. » Pour en savoir + lire le dossier p.22 à 27 #7 INTERVIEW Création de 9 AIRES DE COVOITURAGE QUE SE PASSE-T-IL ? En 2015, le projet du Département de créer 9 aires de co-voiturage était retenu dans le cadre de l’appel à projet Territoires à énergie positive pour la croissance verte. Après quelques mois d’études, les 9 sites sont désormais connus et les travaux vont pouvoir démarrer pour s'achever à l’été 2017. CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA On le sait depuis lomgtemps. Le tout-voiture ne peut pas être une solution. Pour favoriser de nouveaux modes de transport, il faut s’en donner les moyens ! Les aires de covoiturage en sont un. Certaines pourraient même offrir des services « plus » à leurs usagers  : point de vente de produits locaux, Internet mobile, borne de recharge de véhicule électrique,… Le but est de faciliter les choses pour les Audois-es qui souhaitent covoiturer. Ce projet représente un investissement de 800 000 € que l'Etat subventionne à hauteur de 50%. » #10 Sigean  : nouveau CENTRE MEDICO-SOCIAL QUE SE PASSE-T-IL ? Le 10 e Centre médicosocial de l’Aude est ouvert depuis le 6 septembre, à Sigean. Ses 24 professionnels accueillent désormais les Sigeanaises et les Sigeanais ainsi que les habitants des communes de Caves, Fitou, Lapalme, Leucate, Port-la-Nouvelle, Portel, Roquefort et Treilles dans un bâtiment de plus de 600 m², spacieux et confortable. CE QU’EN DIT ANDRÉ VIOLA Plus de proximité, un meilleur accueil et un meilleur service, c’est ce que proposera le nouveau centre médico-social du Département, implanté à Sigean. Aide sociale, consultations médicales, accompagnement des bénéficiaires du RSA, petite enfance... L’ouverture de ce CMS était l’un de nos engagements pour répondre aux besoins des habitants d’un territoire en pleine croissance démographique. L’aboutissement de ce projet apporte le témoignage concret de notre ambition profonde  : avancer, ensemble, sans renoncer à l’essentiel et sans oublier personne. » MON AMBITION EST DE FAIRE AVANCER L’AUDE, POUR ET AVEC LES AUDOIS. SEPTEMBRE-OCTOBRE 2016 I AUDEMAG 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :