[11] Perspectives n°24 jan/fév 2020
[11] Perspectives n°24 jan/fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de jan/fév 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : année 2020, faire le plein de solutions !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Groupe de la majorité départementale VOUS AVEZ DIT DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE ? UNE RÉALITÉ DANS L’AUDE HERVÉ BARO Président du groupe majorité départementale Vice-président du conseil départemental Le Département, acteur de proximité incontestable, a initié des actions de démocratie participative avec la création d’instances diverses, la consultation autour du revenu de base ou la reconstruction du collège Émile-Alain. Cependant, l’action la plus marquante demeure la création d’un budget participatif doté d’1,5 million d’euros qui donne aux citoyens le pouvoir de proposer, voter et donc décider de projets à réaliser dans l’Aude en 2020. En mai et juin 2019, 2 500 Audoises ont participé au questionnaire visant à définir les règles du budget participatif. Plus de 600 idées ont été déposées par TRIBUNE des citoyens, des collectifs, des associations ou des acteurs de l’économie sociale et solidaire. 50% d’entre elles concernent « l’écologie »  : les mobilités, la biodiversité, la préservation de l’environnement, l’alimentation. Viennent ensuite celles autour de la culture, du sport et des solidarités. Une commission de suivi mise en place en juillet 2019 garantit la transparence et la bonne conduite du programme. Elle se compose de 18 membres, 6 citoyens tirés au sort, 6 membres des instances consultatives du Département et 6 élus départementaux. Elle se réunit à chaque phase de l’action. En mai et juin 2020, un certain nombre des idées seront devenues des projets et pourront être soumises aux votes des Audoises puisque ce sont eux qui in fine auront le dernier mot. Les chiffres sont éloquents et montrent combien « créer l’Aude qui nous ressemble » au moyen du budget participatif a séduit les Audoises. Face à des politiques nationales qui ne cessent de complexifier la vie des gens, en imposant des mesures sans se préoccuper des réalités territoriales, nous engageons une démarche qui, au contraire, accompagne, facilite les initiatives et donne le pouvoir d’agir aux citoyens. En souhaitant que les Audoises participent à la définition de nos politiques publiques, nous leur donnons une occasion de participer à l’amélioration de leur quotidien et par voie de conséquence à la préparation de l’avenir. Le budget participatif doit être vu comme un nouvel outil, parmi tant d’autres, qui rapproche le citoyen des instances décisionnelles et dont chacun peut s’emparer en s’insérant dans les fenêtres ouvertes du règlement. Et même si l’idée ne s’y insère pas, elle peut être retenue par l’instance départementale et devenir à terme une action de son programme. Je vous donne rendez-vous au printemps prochain pour découvrir les actions retenues. Le premier trimestre de l’année 2020 étant consacré à l’accompagnement de l’idée au projet, j’espère que vous viendrez nombreux participer au vote citoyen prévu en mai !
La vache audoise, une valeur sûre pour vos petits plats ! Nourries à l’herbe sur de longues périodes dans les plaines du Lauragais ou sur les pâturages de la Montagne Noire ou des Pyrénées audoises, les vaches de l’Aude produisent une viande d’une qualité exceptionnelle, à la saveur si particulière. Qu’elles soient de race gasconne, limousine, aubrac ou charolaise, la traçabilité des vaches audoises sur notre territoire est un gage de qualité ! 400 EXPLOITATIONS BOVINES DANS L’AUDE. 12 400 VACHES ÉLEVÉES DANS L’AUDE, dont 22% de race gasconne. 43 vaches La taille moyenne d’un troupeau de vaches allaitantes dans l’Aude. 4 tranches très fines de faux-filet 8 gros cèpes DIFFICULTÉ MOYENNE Dans un premier temps, réaliser une purée de cèpes. Couper en gros morceaux les quatre cèpes et l’oignon. Faire cuire dans un peu de beurre et d’huile de manière à obtenir une belle coloration. Déglacer au vin blanc et couvrir de bouillon de volaille. Laisser réduire à feu doux jusqu’à l’évaporation quasi totale du bouillon. Mixer la préparation en y ajoutant l’assaisonnement et la crème épaisse. CARNET GOURMAND LA RECETTE Snacking de faux-filet gascon aux cèpes PRÉPARATION 1 HEURE INGRÉDIENTS 1 gros oignon de Citou Pays cathare 1 grosse cuillère de crème épaisse 5 cl de vin blanc de l’Aude CUISSON 3 MIN. 4 PERS. Couper les quatre cèpes restants en dés et les passer à la poêle dans l’huile et le beurre. Répartir la purée de cèpes et les cèpes poêlés sur les tranches de faux-fi let. Rouler les tranches de faux-fi let sur elles-mêmes et les assaisonner. Sur une plancha bien chaude, snacker chaque tranche rapidement sur toute sa surface. Servir et déguster. 2018 Création du label Viandes des Pyrénées audoises, qui soutient une production locale, respectueuse de l’environnement et qui rémunère les éleveurs au juste prix. 50% La part de surfaces agricoles pastorales de l’Aude sur l’ensemble du territoire agricole. 1/4 de litre de bouillon de volaille Sel et poivre Retrouvez toutes nos suggestions de délicieuses recettes dans notre brochure Les recettes Pays cathare. À consulter ou à télécharger sur www.aude.fr/table-avec-lesrecettes-payscathare JANVIER-FÉVRIER 2020 I AUDEMAG 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :