[11] Perspectives n°24 jan/fév 2020
[11] Perspectives n°24 jan/fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de jan/fév 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : année 2020, faire le plein de solutions !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
RÉSOLUTION #5 RÉSOLUTION #6 ON CONSOMME MOINS D’ÉNERGIE En 2020, le Département s’engage… à lutter contre l’émission des gaz à effet de serre liés à nos déplacements et à baisser ses consommations d’énergie. CONCRÈTEMENT ? Aménagement de la voie verte du Canal du Midi à Montségur, lancement d’une plateforme de covoiturage pour les Audoises, installation d’ombrières photovoltaïques sur les parkings de l’hôtel du Département, formation des agents à l’éco-conduite, flotte électrique, cadastre solaire, etc. Et moi QU’EST-CE QUE JE PEUX FAIRE ? La majeure partie de nos consommations d’énergie provient de nos déplacements. Mais à la maison aussi on peut changer nos habitudes pour consommer moins d’énergie. Je consulte Mon coach Éco-Logis pour chauffer mon logement à moindre coût, tout en ayant un meilleur confort. J’installe un mousseur sur mon pommeau de douche pour réduire de 30 à 60% ma consommation d’eau chaude, sans m’en rendre compte. Je fais la chasse au gaspillage alimentaire  : d’abord pour faire des économies mais aussi pour réduire l’empreinte carbone de la nourriture produite. Quand c’est possible, je préfère le bus ou le train à la voiture. Et sur les petites distances, je marche ou je fais du vélo, j’irai plus vite. Je dégivre régulièrement mon frigo-congélateur et j’aspire la grille arrière  : je consommerai 30 à 50% d’énergie en moins ! Je ne laisse pas les appareils électroniques en veille et je débranche mon téléphone ou ma tablette lorsqu’ils sont rechargés. Je remplace mes ampoules par des modèles basse consommation, je peux ainsi gagner jusqu’à 15% sur ma facture d’électricité. 22 AUDEMAG I JANVIER-FÉVRIER 2020 ON S'Y MET TOUS ! ON S’ENGAGE ET ON PARTICIPE ! En 2020, le Département s’engage… à donner le pouvoir d’agir aux Audoises et aux Audois ! CONCRÈTEMENT ? En 2020, place au vote et au démarrage des projets retenus pour le budget participatif audois, doté d’1,5 M € . Les comités de transition écologique participeront au programme Accel’air. Le conseil départemental des jeunes soufflera sa 3 e bougie. Et moi QU’EST-CE QUE JE PEUX FAIRE ? Prendre le pouvoir… d’agir ! Pour vous impliquer dans la vie de votre territoire, plusieurs dispositifs et instances de démocratie et de participation citoyenne vous sont ouverts. À vous de choisir ! Je consulte jeparticipe.aude.fr et je vote pour les idées proposées par les Audoises au budget participatif 2020. Rendez-vous entre le 15 mai et le 21 juin. Je participe au comité de transition écologique pour réfléchir aux solutions à mettre en place. Je m’inscris sur les listes électorales AVANT le 7 février 2020, pour pouvoir voter lors des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 ! J’ai moins de 26 ans  : je m’inscris au conseil départemental des jeunes et je donne mes idées pour la jeunesse audoise*. Je suis enseignant  : je propose un projet pédagogique dans le cadre de Planète collège ou de la lutte contre les discriminations. Je suis collégien, apprenti, lycéen  : je participe au Voyage au nom de la mémoire et je deviens ambassadeur de la mémoire*. J'accueille un jeune en service civique dans mon association. * Plus d’infos sur www.aude.fr/etre-une-citoyenne-actifve-et-engagee
Comme eux, adoptez les bons gestes ! Beaucoup d’Audoises ont déjà adopté certaines solutions proposées par le Département pour améliorer notre quotidien et mieux vivre tous ensemble. En voici quelques exemples marquants. CORINNE UBEDA-DELAPIERRE Viticultrice à Salles-d’Aude Vigneronne coopératrice à la cave coopérative de Fleury-d'Aude, Corinne Ubeda-Delapierre s’est convertie au dispositif Ma vigne au naturel en mars 2019. Cette biotechnique, soutenue par le Département de l’Aude, permet de lutter effi cacement contre le ver de la grappe, sans nuire à l’environnement. « L’utilisation de la confusion sexuelle nous a permis d’arrêter complètement les pesticides », souligne Corinne Ubeda-Delapierre. Comme elle, 1 200 viticulteurs audois ont adopté le programme Ma vigne au naturel ces deux dernières années. Un réfl exe profi table pour la vigne, les viticulteurs et l’ensemble du territoire ! PIERRE-YVES ROMMELAERE Chef cuisinier du collège Joseph-Anglade à Lézignan-Corbières Ardent défenseur des produits locaux, Pierre-Yves Rommelaere concocte au quotidien pour les élèves du collège Joseph-Anglade de Lézignan-Corbières de savoureux petits plats. En février 2019, il n’a pas hésité à mettre la truffe à l’honneur dans un menu préparé pour les collégiennes. « J’ai à cœur de mettre en valeur les productions locales et c’est aussi une forme de soutien à la filière agricole », explique-t-il. Cet engagement s’est également illustré avec sa participation à l’édition 2019 du livret national de recettes Agrilocal, où sa « Tartine printanière tout bio tout Aude » a fait fureur ! ON S'Y MET TOUS ! ALEXANDRE CHOCLAZEUR Retraité à Puginier Avec sa femme Josette, il a fait appel à un technicien habitat du programme Mon coach Éco-Logis pour effectuer un diagnostic énergétique de son logement situé à Puginier, près de Castelnaudary. Une fois les besoins évalués et un devis réalisé, Alexandre et son épouse ont pu profiter d’aides couvrant 70% du prix des travaux d’économies d’énergies. Dans l’Aude, depuis 2018, près de 700 habitants ont bénéficié du dispositif Mon coach Éco-Logis, un programme piloté par le Département de l’Aude, avec le soutien de l’État, de l’Agence nationale de l’habitat et du programme Habiter mieux. ORNELLA TORVISCO Collégienne à Carcassonne Élève de troisième au collège Varsovie de Carcassonne, Ornella Torvisco s’est engagée l’an dernier dans plusieurs actions avec ses camarades de classe. Elle a notamment participé à l’opération Planète collège, mise en place par le Département pour sensibiliser les jeunes à la cause environnementale. « J’ai toujours aimé la nature et je suis éco-déléguée de ma classe depuis la 6 e », confi e-t-elle pour souligner son engagement. En novembre dernier, elle a également participé au Voyage au nom de la mémoire sur les hauts lieux de la Résistance dans le sud-est de la France (voir Arrêt sur images p.3). « Un voyage très bénéfi que », selon elle, pour prendre conscience des atrocités commises pendant la Seconde Guerre mondiale. JANVIER-FÉVRIER 2020 I AUDEMAG 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :