[11] Perspectives n°234 mar/avr 2015
[11] Perspectives n°234 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°234 de mar/avr 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'Aude aime la différence, solitaire ou solidaire ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Paysans aujourd'hui comme hier p.14
perspectives Le magazine du Conseil général de l’Aude Tirage : 50 000 exemplaires ISSN : 0985-2247 Directeur de la publication : André Viola Directeur de la communication : Yvon Le Gall Rédaction : Yvon Le Gall, Anick Noé, Estelle Tabeaud, Pauline Lignon avec l’aide des services du Conseil général Maquette : Anne Heym Impression : Imprimerie de Bourg Crédits photos : services du Conseil général, Pierre Pedelmas, Philippe Benoist, Vincent Photographies, Baptiste Hamousin Imprimé sur du papier provenant de forêts gérées durablement Solidarité, l’affaire de tous ! Le Département est, depuis les premières lois de décentralisation, compétent en matière de politiques sociales et de solidarités. Toutes les étapes de décentralisation, depuis 1982 et les lois Defferre, sont venues confirmer cette vocation. Le débat sur le projet de loi Nouvelle organisation territoriale de la République, dite loi NOTRe, ne fait pas défaut à cette tendance. La vocation sociale du Département sera confirmée, que l'on parle de solidarités humaines ou de solidarités territoriales. Si certaines compétences font encore débat à l'heure où cet édito part sous presse, le Département n'est pas contesté dans sa compétence principale. Vous savez qu'une discussion existe avec l'Etat depuis une dizaine d'années pour la compensation du versement des allocations individuelles de solidarité aux différents bénéficiaires (revenu de solidarité active, allocation personnalisée d'autonomie, prestation compensatrice du handicap). Depuis l'année dernière, le gouvernement a enfin entendu les présidents de conseil général et la prise en charge du tiers de "reste à charge" (ce que les départements paient et qui devraient l'être par l'Etat) a été compensée. Même si "le compte n'y est pas", c'est une belle avancée qui mérite d’être renforcée cette année. Mais la solidarité n'est pas, loin s'en faut, qu'une affaire financière, fusse-t-elle le premier poste budgétaire de la collectivité. L'objectif du Département est de permettre que chacun trouve sa place dans la société et accède à une certaine indépendance et une autonomie dans sa vie quotidienne. Pour ce faire, le partenariat avec tous les acteurs du monde social et médico-social est sans arrêt renouvelé. Il est l'élément indispensable de notre réussite collective. Chacun a, dans sa famille proche ou plus lointaine, un parent qui bénéficie de l'accompagnement du Conseil général. C'est pour cela que nous pouvons dire que la solidarité est l'affaire de tous. Président du Conseil général de l’Aude édito Perspectives n°234 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :