[11] Perspectives n°23 nov/déc 2019
[11] Perspectives n°23 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de nov/déc 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : des idées pour faire avancer l'Aude.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
AGENDA Revanche dans l’air pour l’ASC XIII 16 et 17 novembre, Carcassonne et Lézignan-Corbières La saison dernière s’était achevée par la finale du championnat Elite 1 de rugby à XIII entre l’ASC XIII et Saint- Estève XIII Catalan, à Albi. Et les Catalans avaient été sacrés champions au terme d’un match serré (32-24). Les mêmes acteurs ouvriront le bal pour cette nouvelle saison lors du Magic week-end les 16 et 17 novembre lors d’une rencontre qui se jouera au stade Domec. Dans le même temps, un derby audois opposera Lézignan à Limoux. www.ffr13.fr Question d’équilibre pour le trial Occitanie 17 novembre, Pradelles-en-Val Le Val-de-Dagne Trial club organise, pour la deuxième année, la finale du championnat de trial Occitanie. Près de 80 pilotes sont attendus sur le parcours naturel et très sélectif de Pradelles-en-Val. Le public a rendez-vous dès 9 h 30 pour les premières manches. Sur place, des initiations à la moto électrique seront proposées aux enfants. Parfum d’aventure avec le raid des Corbières 10 novembre, Lagrasse VTT, course d’orientation, canoë, tir au laser et trail... Les 150 équipes du raid des Corbières devront faire preuve d’agilité, d’endurance et de cohésion pour venir à bout de l’un des trois parcours proposés par le Corbières orientation Occitanie raid évasion (COORE). Le raid Aventure se déroule sur 50 km (800 m de dénivelé positif) et le raid Découverte sur 28 km. Et pour ceux qui veulent s'amuser en famille, le raid Famille sur 10 km permet de découvrir cette discipline complète. Inscriptions  : 04 68 79 81 84 ou inscription.coore@laposte.net. 26 AUDEMAG I NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2019 ÇA C’EST DU SPORT GRAND PRIX NATIONAL DE CHAR À VOILE 2 e SWIMRUN DE CARCASSONNE DES DUOS DE CHOC 150 équipes de deux concurrents se sont affrontées le 28 septembre dernier au lac de la Cavayère, à Carcassonne, pour la finale régionale de Swimrun. Cette discipline, très en vogue dans les pays nordiques, entre le raid et le triathlon, enchaîne traversées à la nage et course en duo. Deux épreuves (10 et 20 km) étaient proposées par l’équipe du Triathlon Club Carcassonne. Parmi les 300 athlètes figurait Nicolas Remires, Carcassonnais, installé aujourd’hui en Suède et 5 e mondial. Il a remporté les 20 km avec son coéquipier, Julian Dent. DES BOLIDES DANS LE VENT La Franqui a accueilli en septembre la première des cinq épreuves qualificatives pour une sélection en équipe de France de char à voile. Une vingtaine de compétiteurs venus de tout le pays ont disputé les épreuves, poussés par le vent de La Franqui. Le plateau était très relevé avec quatre champions du monde, dont le Leucatois François Papon. Une belle réussite pour le Cercle de voile de Cap Leucate. PENTATHLON MODERNE VALENTIN BELAUD, UN ATHLÈTE EN OR ! Trois ans après son premier sacre mondial, l’Audois Valentin Belaud s’est de nouveau hissé en septembre dernier sur la plus haute marche du podium aux championnats du monde de pentathlon moderne à Budapest. Ce deuxième titre mondial lui permet, cerise sur le gâteau, de valider son ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Quatre ans après son échec aux JO de Rio, il briguera une médaille olympique au Japon. Une belle récompense pour ce sportif qui porte haut les couleurs de l’athlétisme audois.
GÉRARD LATERRASSE Un grand témoin de l’athlétisme audois Gérard Laterrasse, président de l’ASC Athlétisme depuis douze ans « raccrochera les pointes » en septembre 2020. Le 2 décembre, il supervisera son dernier cross de la Cité. La 42 e édition de l’épreuve reine du club devrait attirer encore près de mille athlètes, venus de la France entière. Entretien. Vous quitterez la présidence de l’ASC Athlétisme en 2020. Pour quelles raisons ? Je suis président depuis 2007 et membre de l’ASC Athlétisme depuis une trentaine d’années. J’ai décidé de passer la main en septembre prochain car le club et mes différentes fonctions à la Ligue, au comité départemental olympique, au comité de l’Aude me prennent beaucoup de temps. Je souhaite accompagner mes petits-enfants dans leurs activités. Il est temps qu’une nouvelle génération prenne le relais. Le 42 e cross de la Cité sera donc votre dernier en tant que président. Que représente cette épreuve ? Le cross est la principale épreuve organisée par l’ASC Athlétisme et, au moment de partir, j’ai une pensée pour Christian Audouy, qui l’a créé et qui avait gagné la première édition en 1977. Le cross s’est longtemps couru sur les terrains Pautard, autour de la Cité de Carcassonne  : un site unique en France où nous aimerions pouvoir revenir. Nous avons connu jusqu’à 1 600 inscrits sur la dizaine de courses organisées. Depuis six ans, la course a lieu sur la plaine Mayrevieille. ÇA C’EST DU SPORT « Le renouveau du cross passera par les jeunes. » Aujourd’hui, comment se porte ce jeune quadra qu’est le cross de la Cité ? Notre cross bénéficie du label régional et d’une renommée nationale qui nous permet d’attirer des athlètes de la France entière et de très bons Kenyans et Éthiopiens, les spécialistes de la discipline. Cette année, nous devrions enregistrer autour de 800 inscriptions sur nos 15 courses. La discipline du cross a souffert ces dernières années, mais nous tentons de la relancer au niveau de la Ligue et de la Fédération. Comment voyez-vous l’avenir du cross de la Cité ? J’espère qu’il va durer et devenir l’un des plus vieux de France. Cette épreuve appartient au club et à la ville. De nombreux partenaires, dont le Département, nous suivent depuis le départ. Le 16 février, nous accueillerons les demi-finales du championnat de France. Cela veut dire que le parcours, l’organisation et le club sont reconnus. Mais le renouveau du cross, et de l’athlétisme, passera par les jeunes. Il faut renouer des liens forts avec l’Éducation nationale, et notamment les collèges. Quels souvenirs garderez-vous à l’heure de quitter votre club ? Ce qui me vient en premier, c’est l’amitié, ces liens tissés avec tous ces bénévoles qui nous aident, tous les ans, sur le cross de la Cité. Et je suis assez fier de la création d’Athlé 11, qui réunit les six clubs audois lors des épreuves régionales. C’était une idée de Christian Audouy que j’ai reprise et qui nous permet d’être en Nationale 2A et le troisième club régional derrière Montpellier et Albi. Un succès ! NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2019 I AUDEMAG 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :