[11] Perspectives n°23 nov/déc 2019
[11] Perspectives n°23 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de nov/déc 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : des idées pour faire avancer l'Aude.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Budget participatif UN CITOYEN, UNE IDÉE POUR FAIRE AVANCER L’AUDE Jusqu’au 15 décembre, les Audoises sont invitées à déposer leurs idées pour l’Aude. Le site Internet jeparticipe.aude.fr mais aussi des ateliers organisés dans tous les cantons du département permettent de recueillir toutes les propositions avant leur validation… et leur réalisation. « Toutes les Audoises peuvent avoir une idée. Et si cette idée est réalisable, elle deviendra un projet. Le Département de l’Aude consacre 1,5 million d’euros pour financer ces projets qui seront validés, choisis par les Audoises et réalisés dans l’année. » Patrick Maugard et Éliane Brunel, conseillers départementaux du bassin chaurien, co-animent en cette fin de journée de septembre un atelier du « budget participatif » à la maison des associations 12 AUDEMAG I NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2019 FOCUS de Castelnaudary. Comme celui-ci, une quinzaine d’ateliers se sont tenus dans tous les cantons du département, rassemblant à chaque fois un auditoire nombreux et attentif. Des échanges fructueux Des ateliers du budget participatif ont été organisés dans tous les cantons du département, comme ici à Bram. Depuis la grande consultation citoyenne de juin dernier dans l’Aude, les règles du budget participatif sont connues  : elles permettent à chaque Audoise de proposer une idée, avant de la voir se concrétiser si elle est validée et enfin retenue lors du vote qui s’ouvrira au printemps 2020. En ce lundi soir, les questions fusent  : « La méthode de vote a-t-elle été discutée ? », « Comment seront attribués les moyens, notamment aux associations ? », « Ne risque-t-il pas d’y avoir une rivalité entre urbain et rural ? »... Autant d’interrogations qui amènent des échanges fructueux et démontrent le succès de la démarche. Un équilibre des projets sur le territoire L’été dernier, plus de la moitié des participants à la consultation sur le budget
VALÉRIE DUMONTET Vice-présidente du conseil départemental en charge de la démocratie participative participatif ont souhaité voir émerger des idées en lien avec l’environnement. En conséquence, 300 000 € sont réservés aux projets consacrés à cette thématique. De son côté, la commission de suivi, composée de citoyens tirés au sort, de membres des instances consultatives et d’élus, étudiera les projets et veillera à ce que les modalités de vote assurent un juste équilibre géographique sur tout le territoire. L’aventure du budget participatif de l’Aude est bel et bien lancée ! 1,5 ME C’est le montant du budget participatif qui sera consacré à la réalisation des idées proposées par des citoyens. 100 000 € Chaque projet ne pourra pas excéder les 100 000 € . Une limite posée par les citoyens afin de multiplier les projets. 200 Le nombre d’idées déjà déposées sur la plateforme jeparticipe.aude.fr à la mi-octobre. FOCUS DONNER AUX CITOYENS LE POUVOIR D’AGIR » « En tant qu’élus de proximité, nous entendons certains citoyens dire qu’il faudrait faire ci ou faire ça. Ce budget participatif est un outil pour qu’ils passent du « y’a qu’à... » à « je propose et j’agis ». Le Département est dans cette démarche participative de façon concrète avec une méthode inventée avec les citoyens. Ici, pas de parcours du combattant mais un outil opérationnel pour réaliser ces projets dans l’année. Nous donnons aux citoyens le pouvoir d’agir. C’est une expérimentation et, si cela marche bien, on peut imaginer aller encore plus loin. Aujourd’hui, nous testons notre capacité à être réactif. » LES IDÉES FOISONNENT… LA PREUVE ! Voici quelques exemples d’idées déjà déposées sur la plateforme jeparticipe.aude.fr ou formulées lors des ateliers du budget participatif  : Mettre en place des tours à chauve-souris, hôtels à insectes ou nichoirs à oiseau. Aménager un sentier pour valoriser les espaces naturels et y associer les élèves de la commune. Créer un potager biologique associatif ouvert aux habitants, aux résidents de la maison de retraite. Ouvrir un city-park, une piste pour courir et un circuit d’apprentissage routier. Aménager un sentier pieds-nus pour développer cette technique de contact avec la nature pour tout âge. Réhabiliter une friche industrielle pour créer un lieu destiné aux associations. Développer une école de vélo itinérante pour enseigner la sécurité aux enfants et remettre en selle les seniors. Installer des boîtes à livres dans les villages. Développer des toilettes sèches pour les manifestations culturelles et sportives du département. Créer un pôle de remise en forme en plein air. Mise en place d’un chantier collectif pour reboiser les zones détruites par les incendies. Etc. NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2019 I AUDEMAG 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :