[11] Perspectives n°22 sep/oct 2019
[11] Perspectives n°22 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : protection de l'enfance, un défi permanent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
LA PROTECTION DE L’ENFANCE, UNE COMPÉTENCE OBLIGATOIRE DU DÉPARTEMENT Le Département est le chef de file de la protection de l’enfance, une compétence obligatoire définie par le Code de l’action sociale et des familles, qui recouvre un grand nombre d’acteurs, de missions et de structures d’accueil et d’accompagnement. LA PROTECTION DE L’ENFANCE, C’EST QUOI ? La protection de l’enfance, définie par le Code de l’action sociale et des familles est un enjeu essentiel  : elle vise à prévenir les difficultés auxquelles les parents peuvent être confrontés dans l’exercice de leur responsabilités éducatives, à accompagner les familles et à assurer, le cas échéant, la prise en charge partielle ou totale des mineurs. Elle comporte un ensemble d’interventions en faveur de ceux-ci ou de leurs parents. Les interventions peuvent aussi concerner des majeurs de moins de 21 ans, s’ils rencontrent des difficultés susceptibles de compromettre gravement leur équilibre. La protection de l’enfance a également pour but de prévenir les difficultés que peuvent rencontrer les mineurs privés temporairement ou définitivement de la protection de leur famille et d’assurer leur prise en charge au quotidien. CATHERINE BOSSIS Vice-présidente en charge de l’inclusion sociale et de l’enfance 22 AUDEMAG I SEPTEMBRE-OCTOBRE 2019 PROTECTION DE L’ENFANCE Les acteurs de la protection de l’enfance au sein du Département Le pilotage et la mise en œuvre de la protection de l’enfance mobilisent plusieurs services du conseil départemental  : Le service de protection maternelle et infantile (PMI) Le service d’aide sociale à l’enfance (ASE) La Cellule de recueil des informations préoccupantes du Département (Crip 11) Le service adoption Les structures accueil enfance (accueil d’urgence) La maison Apar (Aide à la parentalité et aide à la relation) Le service Gestion des moyens de l’ASE L’Observatoire départemental de la protection de l’enfance Les centres médico-sociaux, par le biais des professionnels médicopsycho-socio-éducatifs et des assistants familiaux. « Savoir s'adapter à des situations complexes » « Les principales missions du Département pour la protection de l’enfance consistent à agir en amont pour éviter la dégradation de situations à risque, protéger et prendre en charge les mineurs en danger ou en risque de danger, et les enfants déclarés pupilles de l’État. Des missions plurielles et transversales que nous menons en lien avec l’autorité judiciaire, les acteurs institutionnels et associatifs. Assurer la protection de l’enfance, c’est aussi savoir s’adapter à des situations complexes, délicates, toujours uniques. Pour cela, le Département s’est doté d’un outil partenarial, l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance, dont le rôle est d’analyser le contexte de la protection de l’enfance sur notre territoire et de faire évoluer l’offre de services pour mieux répondre aux besoins des enfants et des familles. »
Prévenir pour mieux grandir La prévention des risques est le premier et indispensable volet de la protection de l’enfance. T enter d’éviter ou de contenir des situations potentiellement appelées à faire l’objet, quelques mois ou quelques années plus tard, d’une prise en charge plus lourde  : c’est l’objectif du Département qui mène une politique de prévention des risques pouvant peser sur les familles. Pour cela, il agit dans plusieurs directions et ce dès le plus jeune âge, à commencer par le suivi des femmes enceintes, des enfants de moins de 6 ans ou des bilans en écoles maternelles assurés par le service de la Protection maternelle et infantile. À la prévention précoce s’ajoutent des missions de prévention spécialisée, individuelle ou collective et de soutien à la parentalité, destinées par exemple à repérer ou empêcher les situations de décrochage scolaire, les conséquences néfastes d’une rupture familiale ou les troubles spécifiques à l’adolescence. C’est le rôle des équipes pluridisciplinaires exerçant dans les centres médico-sociaux. Puéricultrices, médecins, assistants sociaux, éducateurs, psychologues, etc. travaillent ainsi de concert pour offrir appui et conseils aux familles en difficulté. Le Département assure également une mission de prévention spécialisée sur Narbonne et Carcassonne par le biais de l’association ABP. PROTECTION DE L’ENFANCE Le réseau d'écoute, d'appui et d'accompagnement des parents (REAAP) Piloté par le conseil départemental, la Caisse d’allocations familiales, la Mutualité sociale agricole et l’État, le REAAP est un dispositif préventif ayant pour objectif de renforcer les compétences des parents dans leur rôle vis-à-vis de leurs enfants à travers le dialogue et l’échange. RECUEILLIR LES INFORMATIONS PRÉOCCUPANTES Malgré cette prévention, les situations de mineurs en danger ou en risque de l’être existent. Violences familiales, détresse psychologique ou sociale, troubles du comportement, carences alimentaires ou d’hygiène, retard de croissance, absence de socialisation… De nombreux signes peuvent donner l’alerte. En 2018, 1 051 informations préoccupantes ont ainsi été transmises à la Cellule de recueil des informations préoccupantes du Département (Crip 11) par les professionnels de l’éducation nationale de la santé, de l’autorité judiciaire, des hôpitaux, par les médecins libéraux, les associations ou par les citoyens ayant composé le numéro vert national 119. Une fois alertée, la Crip 11 mène des évaluations approfondies en lien avec les professionnels de l’enfance pour décider des mesures de protection nécessaires à mener. POUR SIGNALER UN ENFANT EN DANGER contactez le 119 ou directement la Crip 11 - 04 68 11 66 42 - Fax 04 68 11 69 96 - crip11@aude.fr. En savoir plus  : www.aude.fr/je-signale-un-enfant-en-danger SEPTEMBRE-OCTOBRE 2019 I AUDEMAG 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :