[11] Perspectives n°212 septembre 2012
[11] Perspectives n°212 septembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°212 de septembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (195 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : une gare TGV à Narbonne !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Dossier JEUNESSE : Alors que le département de l’Aude gagne en moyenne 3000 nouveaux habitants par an, la majorité des jeunes s’en va après 25 ans. Et ils s’en vont avec un niveau de diplômes parmi les plus bas de France (93 e/100), qui débouche du coup sur un revenu médian de 988 euros/mois, le plus bas du pays après la Seine Saint-Denis et les deux départements corses. En ce mois de rentrée dans les collèges, Perspectives fait le point de toutes les idées neuves – certaines d’entre elles jamais vues ailleurs ! – que le Conseil Général lance ou soutient pour bâtir avec les jeunes un XXI e siècle qui leur ressemble. EN CHIFFRES• 97 333 jeunes de moins de 25 ans sur une population totale de 357 844 habitants au recensement 2010, soit 27,2%.• en 2040, les moins de 25 ans seront 112 000 pour une population totale de 459 000 habitants, soit 24,5%.• 27 collèges publics.• 14 826 élèves dont 9 898 demi-pensionnaires et 186 internes.• 320 agents techniques du Conseil Général.• Budget de fonctionnement : 3,98 millions d’euros.• Budget d’investissement : 7,11 millions d’euros. QUEL EST LE BUT DES ASSISES ? Elaborer une politique nouvelle de la jeunesse avec elle : c’est LA singularité de ce projet, très rare dans la France entière. Pendant plusieurs mois depuis le printemps, les jeunes Audois ont participé à des groupes de parole partout dans le département, ils se sont exprimés sur le site Internet (www.audevantlesjeunes.fr) et sur la page facebook (facebook.com/audevantlesjeunes) du projet. Ils ont expliqué, détaillé, défendu ce qu’ils craignaient, espéraient, voulaient. Toutes ces propositions seront discutées, avec eux une nouvelle fois, en séance plénière et en ateliers thématiques, le 6 octobre. QUEL EST LE PROGRAMME DE CE JOURLÀ ? Pour la grosse centaine de délégués choisis par les groupes de parole, un après-midi de réflexion, ensemble puis en ateliers spécifiques (autour du travail, de la vie DES I PRENEZ (ENCORE LES ASSISES DE LA JEUNESSE AURONT LIEU LE SAMEDI 6 OCTOBRE AU CONSEIL GÉNÉRAL… ET AUTOUR. professionnelle, de la participation à la vie du territoire…) pour bâtir le projet collectif des jeunes Audois. A partir de 16h30, le site du Conseil Général accueillera les autres jeunes ; un service de bus sera mis à leur disposition pour venir à Carcassonne aux départs de Narbonne-Lézignan, Castelnaudary- Bram et Quillan-Limoux. Leurs délégués et le président du Conseil Général André Viola leur rendront compte des résultats de leurs travaux. A partir de 18h30, concerts des groupes Dimi, duo folk hip hop de Narbonne et du KKC Orchestra pour un swing électro-hip hop de clôture qui promet… ESTIL TROP TARD POUR PARTICIPER AUX GROUPES DE PAROLE ? POUR DEVENIR DÉLÉGUÉ ? Tout est possible jusqu’au 6 octobre. Après, tout sera (encore et toujours) possible… Sinon, quel intérêt d’être jeune ? 6 Perspecves
ÉES NEUVES ET TOUJOURS) LA PAROLE ! QUESTIONS À TAMARA RIVEL, conseillère générale chargée de la jeunesse N°212 N°212 - Septembre - 2012 2012 Que pensez-vous des idées et propositions qui sont sorties pour l’instant des réunions préparatoires aux assises et du site Internet ? Quand nous avons lancé l’idée, en septembre 2010 avec André Viola, de proposer aux jeunes de construire avec nous leur propre avenir – qui est aussi celui de tout le département –, c’était un défi. Nous savions que nous y trouverions toutes leurs inquiétudes, et elles y sont effectivement : le chômage, la difficulté à se déplacer, le manque d’argent. Nous ne savions pas en revanche que nous y retrouverions également à ce point l’attachement des jeunes à leur territoire, à leur identité audoise, à la vie qu’ils ont ici. Les jeunes Audois ont de l’ambition pour eux-mêmes, ils ont aussi de l’ambition pour leur département. Ces ambitions sont-elles raisonnables ou démesurées ? Si elles étaient toutes raisonnables, venant des jeunes elles m’inquiéteraient ! Globalement, je dirais qu’ils souhaitent combiner les facilités d’une très grande ville et la qualité de vie qu’ils ont ici. Tout cela sera discuté dans les ateliers des assises. J’ai vraiment hâte d’y être. Rien n’est écrit d’avance, rien n’est scénarisé, tout est ouvert : comme l’avenir en somme ! 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :