[11] Perspectives n°203 novembre 2011
[11] Perspectives n°203 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°203 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (195 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : la viticulture, un enjeu pour le département !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Aménagement du Territoire Défibrillateurs : équiper au plus près la population et sensibiliser, pour sauver des vies… Soucieux de conforter la qualité de vie et de santé des Audois à travers la présence de services à la population, le Conseil Général entend rester un acteur de confiance et de proximité pour tous. Conscient de la disparition progressive des services de soins de proximité dans les zones rurales et de l’importance que peut représenter, en termes de vies humaines sauvées, la présence de défibrillateurs, le Conseil Général concrétise son engagement en lançant une vaste opération d’équipement en défibrillateurs dans l’ensemble des communes audoises. Ce sont 60.000 personnes qui meurent chaque année d’un arrêt cardiaque en France. Face à ce constat, il convient d’agir vite. L’action du Conseil Général de l’Aude qui consiste à encourager les collectivités à s’équiper de ce matériel et à sensibiliser la population, n’a qu’un seul but : sauver des vies. Pour que le cœur ne s’arrête pas de battre, les gestes qui sauvent… De plus en plus présent dans les lieux publics, comme les collèges, ce type d’appareil permet d’effectuer les premiers soins pour certains accidents cardiaques. Installé en extérieur sur un bâtiment public, il permet d’intervenir rapidement et ne nécessite pas la présence de personnel médical. Les médecins s’accordent à dire que lors d’un malaise cardiaque, ce sont les premières heures, voire les premières minutes, qui sont cruciales. Or, la proximité de la victime avec un service de « premier secours » est le seul garant d’une intervention rapide. 12 Le Conseil Général assurera le finencement de ces défibrillateurs pour 210 communes audoises situées en Zone de Revitalisation Rurale ayant fait la demande. Il équipera ses propres bâtiments (60 appareils) tels que les collèges et les CMS. Pour les autres communes du département qui souhaiteraient faire l’acquisition de ce type d’équipement, le Conseil Général leur proposera d’adhérer au groupement de commande départementale qu’il compte mettre en place à cet effet. Cette démarche permettra de réduire les coûts. D’une première enquête auprès des communes, environ 90 d’entre elles seraient intéressées pour adhérer à ce groupement. En outre, des formations nécessaires à l’utilisation de cet appareil, organisées par le Centre de Gestion en liaison avec le SDIS11, seront mises en œuvre auprès des élus et des acteurs de la société civile locale, ainsi qu’une information sur la prise en main de cet équipement en direction de la population. Perspectives 1000 € pour la borne, 1500 € pour l’appareil Au début, ce programme devait être inscrit par l’Etat dans le cadre des aides européennes aux Zones de Revitalisation Rurale, mais il a été retiré. Pourtant le rôle de l’État est bien d’assurer l’égalité des citoyens, notamment en matière de santé. Certaines communes sont déjà équipées, mais les villages ont du mal à effectuer l’investissement financier. C’est pourquoi le Département a décidé de le maintenir. Il a estimé les besoins et mis en place une enveloppe de 800.000 € permettant d’assurer le financement des défibrillateurs et des bornes support. La clôture de l’opération devrait être effective fin 2013. De quoi sauver la vie à des centaines d’audois
Aménagement du Territoire Viabilité hivernale : Roulez en toute sécurité dans l’Aude pendant l’hiver ! La Haute-Vallée de l’Aude et la Montagne Noire sont particulièrement concernées par les phénomènes de neige et de verglas qui peuvent rendre les conditions de circulation difficiles pendant l’hiver. Cependant, c’est l’ensemble du réseau routier départemental qui peut être touché. Sur les massifs montagneux, la période de viabilité hivernale s’étend du 15 novembre au 15 mars, soit quatre mois de l’année, alors que sur le littoral, elle ne dure qu’un peu plus de deux mois. Concrètement, cela signifie que les agents dans les centres d’exploitation et les divisions territoriales concernés mettent en place un système d’astreintes renforcé pour pouvoir intervenir à toute heure du jour et de la nuit sur des opérations de salage, de déneigement ou de signalisation du danger. En période hivernale, ce sont ainsi 75 agents du Conseil Général prêts à intervenir en permanence contre 20 le reste de l’année. Mais, en fonction des conditions météorologiques, le système peut être activé au-delà de ces dates. Bien entendu, il convient à chaque automobiliste de veiller à de bonnes conditions de conduite, de maintenir leur vigilance et d’être prudent en toutes circonstances ! Pour vous aider dans la préparation de votre trajet, consultez le site internet, qui vous informe en temps réel des conditions de circulation, de jour comme de nuit partout dans le département ! En période de fortes intempéries, un PC Route est également installé dans les locaux du SDIS11, permettant une collaboration étroite et efficace entre les différents services d’intervention. Mais surtout, n’oubliez pas, agents de la route comme pompiers en mission sont là pour assurer votre sécurité en cas de danger. Alors respectez leur vie et ralentissez lorsqu’ils sont en intervention ! Pour obtenir des informations sur le passage des transports scolaires lorsque le protocole intempéries est appliqué : www.inforoute11.fr n°203 novembre 2011 Les moyens financiers, techniques et humains mis en oeuvre par le Conseil Général de l’Aude sont importants pour les 4 300 kilomètres de routes départementales qui sont entretenues et déneigées chaque année pour offrir des conditions optimales de circulation. Mais cela dépend aussi de la conduite de chacun d’entre nous... LES 4 CONDITIONS ROUTIÈRES DE CIRCULATION 0 800 16 16 08 Pour signaler tout événement ayant un caractère dangereux pour les usagers du réseau routier : le 18, Centre de Traitement de l’Alerte du Service Départemental d’Incendie et de Secours. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :