[11] Perspectives n°202 octobre 2011
[11] Perspectives n°202 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°202 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (195 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : un accès Internet pour les usagers de la MDPH.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Perspectives Solidarités Un accès internet pour les usagers de la Maison Départementale des Personnes Handicapées La mise en place d’un nouveau système d’information pour le public La Maison Départementale des Personnes Handicapées a reçu, dès sa création, le statut de Groupement d’Intérêt Public, qui regroupe l’ensemble des intervenants du secteur du handicap, associations et services de l’État, sous le pilotage du Conseil Général. Elle constitue un guichet unique pour les personnes en situation de handicap qui peuvent y effectuer l’ensemble de leurs démarches. Dans ce contexte, elle s’est lancée dès 2009 dans la mise en place d’un nouveau système de gestion informatisée des dossiers de demandes de droits et prestations du handicap et de numérisation de ses dossiers. En octobre 2009, son système d’information et la gestion électronique des dossiers étaient lancés. 14 Des nouveaux portails internet pour les personnes handicapées Près de 25 000 personnes dans le Département en situation de handicap sont concernées par ces améliorations d’accès à l’information. Deux nouveaux portails seront à la disposition du public et des professionnels : le Portail « Usager » et le Portail « Offre d’Accueil ». À partir de leur domicile, les usagers pourront consulter le portail « Usager », qui leur offrira un accès en consultation sur l’état d’avancement de leurs demandes et sur les droits et prestations en cours. Le site sera accessible facilement à tous grâce à sa simplicité d’utilisation. Intégré au site www.aude.fr du Conseil Général de l’Aude, ce portail disposera d’un accès sécurisé. Chaque personne concernée disposera d’un identifiant et d’un mot de passe qui lui seront attribués par la MDPH à partir de son dossier. D’un accès destiné aux professionnels, le portail « Offre d’Accueil » a pour objectif de permettre aux établissements et services accueillant ou accompagnant des personnes handicapées de gérer leurs listes d’attente et leurs listes de personnes accueillies et accompagnées. Cela permettra aussi au Département de mieux connaître les besoins d’accueil des établissements et à la MDPH de suivre au plus près l’offre d’accueil. Les portails seront ouverts au public courant 2012. Une nette amélioration du service aux usagers de la Maison Départementale des Personnes Handicapées !
Tribunes Jean Jacques AULOMBARD, Conseiller Général de Chalabre, Groupe Non Inscrits Nouvellement élu depuis le mois de Mars 2011, il est vrai que cinq mois suffisent seulement à discerner le fonctionnement de ce microcosme et surtout à comprendre la logique qui anime cette collectivité territoriale. J’ai donc écouté et lu avec attention les mots ou expressions employés : le langage est toujours révélateur de l’esprit d’une institution. Deux expressions ont retenu mon attention : Le Président André VIOLA a affirmé dans son discours d’investiture que l’économie était sa priorité. Je suis en parfait accord avec son analyse, car on ne peut mener une politique sociale que si les conditions économiques le permettent. Faut il rappeler que cette conception rejoint la ligne mitterrandienne qui avec Jacques Delors dans les années 1983 furent les architectes de l’intégration européenne aux côtés de Margaret Thatcher : la voie choisie fut celle de la subordination du social à la crédibilité économique et a sonné le ralliement de la Gauche au néolibéralisme. Je prends acte. Le deuxième thème qui a retenu mon attention a été celui de non cumuldes mandats prononcé par M. Viola. Je salue son courage pour cette prise de position, car j’ai toujours pensé que le cumuldes mandats était contraire à l’idée que je me fais de la Démocratie. Faut-il rappeler que la Démocratie est le pouvoir du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple. Il convient de permettre à la majorité des citoyens de participer à la gestion de la « chose publique ». Alors qu’aujourd’hui nos représentants politiques préparent les jeunes générations à exercer plusieurs métiers tout au long de leur vie, il est particulièrement indécent que ces mêmes responsables s’exonèrent de ces règles. Interdire le cumuld’un mandat parlementaire avec l’exercice d’une fonction élective locale serait la première mesure à prendre et répondrait aux souhaits des citoyens En matière de cumuldes mandats, je pense qu’il faudrait aller plus loin et les limiter à deux mandats dans le temps à l’instar du mandat de la Présidence des États Unis. Cette disposition aurait l’immense avantage de permettre un renouvellement des Hommes et des idées, et permettrait aux exclus du Monde politique, notamment les Femmes et les jeunes d’accéder au pouvoir. Il faut rappeler avec force que l’élu exerce une fonction de représentation : ce n’est pas un métier quoi qu’en pensent certains. n°202 octobre 2011 Hervé BARO, Président du groupe de la Majorité Départementale, Vice-président du Conseil Général. Suppression de poste dans l’Éducation nationale : une rentrée sous tension ! Le 5 septembre, les élèves du primaire, les collégiens et les lycéens ont pris le chemin de l’école pour effectuer leur rentrée. Et depuis cette date, nous assistons dans les établissements scolaires à un fort mouvement de mécontentement de la part des personnels enseignants et administratifs. Lorsqu’on connaît la situation de l’Éducation Nationale et la situation dans laquelle la communauté éducative exerce, on ne peut que comprendre et soutenir ces revendications. Pour le département de l’Aude, les syndicats ont dénombré 197 suppressions d’emplois d’assistants de direction dans le primaire et de surveillants dans le secondaire et 16 suppressions d’emplois d’enseignants. Cette diminution du personnel encadrant intervient alors même que le nombre d’élèves n’a pas changé, puisqu’on compte seulement un élève de moins qu’en 2010 ! Cela veut simplement dire que les élèves seront moins bien encadrés, que les tâches administratives et de surveillance ne seront pas assurées correctement à cause d’un manque de personnel. Des enseignants sont obligés de pallier ce manque au détriment de leur mission : éduquer nos enfants. Cette situation est insupportable et l’on ne peut pas accepter l’autisme du gouvernement à ce sujet. Il est vrai que dans le primaire, l’Aude a connu quelques avancées et des situations dénoncées avec force l’année dernière ont été prises en compte à la rentrée 2011. Mais trop souvent avec uniquement des ouvertures provisoires de classe, assumées par des personnels remplaçants… Faudra-t-il à nouveau se battre encore l’année prochaine pour éviter leur fermeture alors que l’utilité de ces classes n’est plus à démontrer ? Le Conseil Général, gestionnaire des 27 collèges publics, est particulièrement attentif à la rentrée des classes. Chaque année, nous investissons pour l’avenir des collégiens audois en équipant des classes, en rénovant des bâtiments, en en construisant de nouveaux, comme ce sera prochainement le cas à Lézignan- Corbières et à Castelnaudary. Au même moment, le gouvernement se retire du champ de l’éducation, ne donnant plus aux jeunes générations les moyens de leur réussite. Cette année, les plus touchés sont les élèves de maternelle et ceux les plus en difficulté, victimes de la suppression des Rased (réseau d’aides spécialisées). Mais nous ne sommes pas aveugles devant la manœuvre. Encore une fois, sur un sujet aussi important pour l’avenir, le gouvernement se désengage et voudrait que les collectivités territoriales, qui n’en ont pas les moyens, assument seules toutes les politiques publiques à la place de l’État. C’est proprement inadmissible. C’est entre autres pour cela que nous sommes aux côtés des syndicats d’enseignants et des fédérations de parents d’élèves pour soutenir leurs légitimes revendications. 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :