[11] Perspectives n°19 mar/avr 2019
[11] Perspectives n°19 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de mar/avr 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'Aude, une histoire à partager.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE TOUS LES CITOYENS Le Département de l’Aude s’engage à faire du numérique un élément clé de son développement à venir. Pour y parvenir, un plan départemental des usages numériques va être élaboré dans les mois qui viennent. Cette feuille de route guidera les actions à mener pour faire de notre territoire un espace de création et d’innovation technologique. Pour permettre aux internautes audois.es d’apprendre, travailler, accéder aux services publics ou se divertir grâce un réseau rapide et performant. Une ambition numérique pour l’Aude, concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? C’est d’abord permettre à chacun de bénéficier de connexions rapides et efficaces, quelle que soit sa commune de résidence dans l’Aude. Pour cela, la couverture de tout le territoire audois en très haut débit est une nécessité. « Éradiquer les zones blanches et assurer l’égalité d’accès au très haut débit à tou.te.s les Audois.es est un engagement du Département. Ce sera chose faite dans les trois années à venir », souligne André Viola, le président du conseil départemental de l’Aude. Lutter contre l’exclusion numérique À l’échelle nationale, un Français sur cinq, soit 13 millions de personnes, rencontre des difficultés à utiliser Internet. Des difficultés souvent liées à la précarité, à l’isolement ou au vieillissement de la population. Lutter contre l’exclusion numérique, c’est aussi faire en sorte que chacun.e puisse s’exprimer et bien comprendre, ce qui demande une bonne 22 AUDEMAG I MARS-AVRIL 2019 MURIEL CHERRIER conseillère départementale en charge du futur schéma des usages numériques UNE AMBITION NUMÉRIQUE maîtrise de la lecture et de l’écriture, un pré-réquis indispensable pour naviguer sur le web. « Ne pas maîtriser l’écrit, c’est être exclu de l’accès de nombreux services web, à commencer par la boîte mail, qui tend de plus en plus à remplacer l’adresse postale », souligne Muriel Cherrier, conseillère départementale en charge du futur schéma numérique. Savoir bien utiliser Internet, c’est aussi repérer les arnaques en ligne, les mails frauduleux ou les infox, ces fausses informations qui se répandent en ligne et qu’il faut pouvoir décrypter. Sur Internet, c’est comme dans la vraie vie  : un internaute averti en vaut deux ! Encourager les innovations Pour faire de l’Aude une terre d’innovation numérique, il faut aussi accompagner le développement de nouveaux outils numériques. Le Département y participe déjà en s’associant à des projets comme l’IN’ESS à Narbonne ou la Maison de l’innovation [Alpha’r] à Carcassonne, qui proposent des espaces de co-working, des lieux de travail ouverts aux publics, ou des FabLab, ces laboratoires dédiés à l’innovation numérique. Les entrepreneurs « Pour lutter contre l’exclusion numérique, il faut donner à chacun les outils pour maîtriser Internet. Cela passe par un accompagnement des populations concernées, comme le département de l’Aude le propose dans les Maisons de services au public ou dans le programme #MoiSenior avec ses ateliers informatiques pour se familiariser avec l’utilisation d’Internet ». peuvent y bénéficier d’outils spécialement mis à leur disposition pour accélérer la réalisation de leurs projets. « Les outils numériques sont devenus un facteur clé du développement économique pour attirer de nouvelles entreprises ou tout simplement de nouveaux habitant.es », rappelle la conseillère départementale Rose-Marie Jalabert-Tailhan. Dans cette même logique, le Département veut mettre l’accent sur l’e-administration. C’est-à-dire la possibilité pour chacun.e d’entreprendre ses démarches administratives en ligne en quelques clics depuis son smartphone, son ordinateur ou sa tablette. Un gain de temps pour les Audois.es, des économies pour la collectivité et un bon point pour l’environnement !
Où en est Émeraude, le réseau THD de l’Aude ? Le déploiement d’un réseau très haut débit (THD) dans l’Aude, porté par le Syaden pour le compte du Département et des intercommunalités depuis 2016, est désormais baptisé Émeraude. Il avance rapidement. UNE AMBITION NUMÉRIQUE Pour apporter le très haut débit à l’intégralité des Audois.es, Émeraude met en œuvre un mix technologique basé sur la fibre optique, une montée en débit Internet et le déploiement d’un réseau hertzien 4G-LTE Fixe. « Que cela soit avec de la montée en débit, du réseau hertzien ou de la fibre optique, nous allons pouvoir couvrir en très haut débit l’ensemble des communes du département de l’Aude dans les trois années à venir. » Le message d’André Viola, président du conseil départemental, est clair. En 2022, tous les foyers audois pourront bénéficier du très haut débit. Une bonne nouvelle pour tou.te.s les Audois.es. Sur le terrain, les équipes missionnées par le Syndicat audois de l’énergie et du numérique (Syaden), auquel le Département a confié le déploiement d’Émeraude, ne ménagent pas leur peine pour étendre le réseau  : les fourreaux vides déjà enfouis dans les réseaux souterrains sont équipés de fibre optique, rue après rue, commune après commune. Parallèlement, le dispositif prévoit, pour les zones qui ne peuvent être dotées de la fibre dans l’immédiat, le déploiement d’une couverture par un réseau hertzien 4G-LTE. Cette solution, qui fonctionne grâce au réseau d’antennes mobiles, présente l’avantage de coûter moins cher et de pouvoir être installée plus rapidement. Ce vaste chantier, d’un coût total de 140 millions d’euros, permettra à terme la création de 400 emplois pérennes dans le département pour l’entretien et la maintenance du réseau. Il marque aussi la concrétisation d’un projet au long cours impulsé par le département, en étroite collaboration avec les territoires. Permettre l’accès au service internet pour tous est une volonté politique forte du Département, au regard des enjeux en matière de santé, de formation, mais aussi pour nos entreprises, nos artisans, commerçants, comme pour l’ensemble des Audoises et des Audois. MARS-AVRIL 2019 I AUDEMAG 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :