[11] Perspectives n°18 jan/fév 2019
[11] Perspectives n°18 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de jan/fév 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : les graines de l'espoir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Roger Reverdy La caricature en étendard # DESSIN « Nul en dessin », sans passion particulière pour cet art  : rien ne prédisposait Roger Reverdy à devenir co-organisateur du Festival de la caricature et du dessin de presse de Castelnaudary, en 1998… et à en être encore l’une des chevilles ouvrières, 21 ans plus tard. Rien… sauf peut-être un sens aigu de l’amitié et le hasard de l’actualité. Né au cœur du Razès, fils d’instituteur, Roger Reverdy a suivi les traces de son père. Devenu enseignant comme lui, il s’est engagé dans la lutte syndicale. Ses fonctions de secrétaire départemental lui ont fait rencontrer Alain Faillat, alias Alf, camarade, dessinateur et responsable du journal L’Enseignant. Un jour de 1998, ce dernier lui parle de son projet de festival. À quelques mois de l’inauguration, la manifestation se retrouve sans ville d’accueil pour sa première édition, résultat de la dissolution de l’assemblée nationale par Jacques Chirac au printemps 1997 qui bouscule l’échiquier politique… « Et si on le faisait à Castelnaudary ? », lance Roger Reverdy. Le maire Patrick Maugard, nouvellement élu, adhère au projet. La petite équipe de bénévoles, toujours chapeautée par Roger Reverdy, est devenue depuis Los Croquignous. À elle la logistique, à Alf la direction artistique. En 20 ans, près de 80 dessinateurs ont répondu à l’invitation. Siné, Plantu, Deligne, Sampaio, Besse… pour ne citer qu’eux. Tignous, aussi, qui depuis l’attentat de Charlie Hebdo conserve une place d’honneur sur les murs du festival. Malgré un petit budget, soutenu par le cru Malepère et par le Département, le festival perdure. « Le secret, c’est la convivialité. On prend toujours plaisir à se retrouver », confie Roger Reverdy. La 21 e édition du festival, du 22 novembre au 2 décembre dernier, n’a pas dérogé à la règle  : la talentueuse dessinatrice Nadia Khiari, alias Willis from Tunis, a présidé le jury dans une bonne humeur certaine. En trois jours, plus de 2 000 personnes ont défilé devant les 300 croquis des dessinateurs invités. Inspiré par le thème « Tout le monde, il est beau », l’illustre Deligne a reçu le Prix du public. Vivement la prochaine édition ! Le secret, c’est la convivialité. deliGNe a reMPorté le Prix du PuBlic aVec ce dessiN.
Un traducteur, un livre Erich Maria Remarque, Cette terre promise Conserver l’esprit du livre original, son style, sa musique, son sens, jusqu’aux jeux de langage, tout en changeant les mots, c’est le travail de Bernard Lortholary. Vivant à Montolieu, il a traduit les grands noms de la littérature allemande, notamment Franz Kafka, Bernhard Schlink et Patrick Süskind. Également éditeur de littérature de langue allemande chez Gallimard puis Flammarion, Bernard Lortholary a traduit en 2017 Cette terre promise, livre d’Erich Maria Remarque aujourd’hui édité en poche. Après l’assassinat de son père par la Gestapo, le jeune Allemand Ludwig Sommer, fuit l’Europe. L’auteur de À l›ouest rien de nouveau brosse le portrait d’une communauté d’exilés dans les milieux de l’art aux États-Unis devenus refuge mais aussi terre de désillusion. Resté inachevé, ce livre est la conclusion d’une grande tétralogie consacrée aux émigrés allemands durant la Seconde Guerre mondiale. L’éditeur et le traducteur concluent le livre en nous montrant les différentes pistes explorées par l’auteur. Cette terre promise, d’Erich Maria Remarque, traduit de l’allemand et postfacé par Bernard Lortholary, Le Livre de Poche, novembre 2018, 600 p., 8,90 € Le choix de la librairie Le Nom de l’homme - Maison du banquet & des générations - Abbaye publique de Lagrasse - 04 68 32 63 89 - librairie@lamaisondubanquet.fr PAR ICI LES SORTIES LE COUP DE CŒUR d'Arts vivants 11 No Border C’est un cri, un puissant monologue, un poème pluriel, « imaginé comme la flamme fragile que se passent de main en main les coureurs du marathon ». Associée aux arts de la rue et de la scène rock, Nadège Prugnard, auteure et comédienne, a arpenté durant deux ans la jungle de Calais. De ces rencontres avec les migrants, elle revient avec un texte fort, sauvage, où les images défilent et nous plongent dans les sensations. « Je suis perdue », cette première phrase du texte revient sans cesse… Dans un style franc et direct, elle égrène ces histoires singulières des gens qui fuient la guerre, leurs espoirs et nos propres errances et questionnements sur le sens de la communauté et de l’humanisme. Une lecture théâtrale à écouter et à vivre. Les 20 et 21 février à Montolieu et Festes-et-Saint-André. Réservations  : atpdelaude.festik.net ARTS VIVANTS 11 FÊTE SES 40 ANS ! Pour que puisse naître un rêve de théâtre, de danse, de cirque, de chants, de musique ou de mime, il faut parfois l’aide d’une bonne fée. Dans l’Aude, Arts vivants 11 joue avec perfection ce rôle depuis tout juste 40 ans. Subventionnée par le Département et le ministère de la Culture, cette association soutient depuis 1979 les artistes, porteurs de projet et les élu.es dans leurs politiques culturelles locales. « Conseiller technique, juridique, formateur, coach, promoteur, animateur de réseaux, nous avons de multiples casquettes, reconnait Frank Simoneau, directeur de la structure. Notre rôle est avant tout de mettre en lien un territoire, des élu.es, des artistes et des habitant.es autour d’un projet culturel commun. » Les arts se nourrissent ainsi des terres où poussent leurs racines. Entre 2014 et 2018, 23 résidences artistiques ont été accueillies et 200 personnes conseillées dans leurs projets artistiques. Dans sa nouvelle convention avec l’Aude, Arts vivants 11 mise sur le développement durable du spectacle vivant, avec la promesse de très belles récoltes à venir… artsvivants11.fr Christian Stavel JANVIER-FÉVRIER 2019 I AUDEMAG 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :