[11] Perspectives n°16 sep/oct 2018
[11] Perspectives n°16 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de sep/oct 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aude

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,1 Mo

  • Dans ce numéro : parents, gardez le sourire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Insertion par l’emploi  : tous les chemins possibles Le budget consacré par le conseil départemental aux actions d’insertion par l’activité économique a représenté, en 2017, près de 3,23 millions d’euros. Parmi ces actions, l’aide au financement des chantiers d’insertion, le soutien aux entreprises d’insertion et aux associations intermédiaires. Le Département soutient également d’autres actions d’insertion professionnelle, dont l’accompagnement des allocataires du RSA créateurs d’entreprise. Comment fonctionnent ces dispositifs ? À qui bénéficient-ils ? Dans quel cas peut-on y prétendre ? audeMAG vous dit tout. LES ENTREPRISES D’INSERTION Elles appartiennent au secteur marchand mais ont une finalité sociale. Leur objectif est de proposer une mise en situation de travail réel au sein d’une entreprise, doublée d’un accompagnement spécifique. Au nombre de trois dans le département – Aude ménage service aux particuliers, Aude ménage service aux entreprises, Régie des quartiers à Carcassonne –, elles interviennent essentiellement dans le service à la personne. Les bénéficiaires, tous demandeurs d’emploi, signent un CDD rémunéré au moins au Smic horaire. La durée d’inscription dans ce dispositif ne peut pas excéder 24 mois. Pour qui ? Ces dispositifs s’adressent aux demandeurs d’emploi, généralement de longue durée et aux allocataires du RSA. 18 AUDEMAG I SEPTEMBRE-OCTOBRE 2018 C’EST PRATIQUE LES CHANTIERS D’INSERTION Les chantiers d’insertion consistent à proposer à un public éloigné de l’emploi, généralement des allocataires du RSA, une mise en situation de travail doublée d’un accompagnement social et professionnel. Il s’agit majoritairement de travaux dans le BTP, de maraîchage, d’ateliers de cuisine… mais aussi d’activités qui répondent à l’évolution du marché du travail, afin de « coller » aux offres d’emploi potentielles. Comme la remise en état et la customisation de meubles, la réparation de matériel informatique ou encore des opérations de recyclage. En 2017, 37 chantiers d’insertion ont été menés dans l’Aude. Comment ? Les bénéficiaires potentiels sont orientés soit par leur conseiller Pôle Emploi, soit par leur référent insertion dans le cadre du suivi d’insertion. LES ASSOCIATIONS INTERMÉDIAIRES Au nombre de trois dans le département (Emploi et Partage, Entraide et Soliservice), elles permettent à des personnes rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi de poursuivre une formation professionnelle par le moyen d’une mise en situation de travail. Les associations intermédiaires recrutent des personnes éloignées de l’emploi et les mettent à disposition des particuliers principalement mais aussi d’entreprises. Les personnes recrutées effectuent généralement des travaux dans le domaine du ménage, du bricolage ou du jardinage. Plus d’infos  : Département de l’Aude au 04 68 11 69 76 ou sur le site pamsiae11.e-monsite.com
LES CLAUSES SOCIALES D’INSERTION Lors du lancement de ses appels d’offre de marché public, une collectivité peut décider d’y inclure une clause sociale d’insertion. Elle mentionne alors qu’un certain nombre d’heures de travail doit être réservé à l’emploi de personnes en situation d’insertion, équivalent à 10% du nombre total d’heures nécessaires au chantier. Ainsi, en 2017, 71 opérations ont fait l’objet d’une clause d’insertion mise en oeuvre par le Département. Ce qui représente 137 693 heures au total pour 205 marchés. Soit 180 personnes en insertion. Une clause d’insertion est ainsi incluse dans le chantier d’installation du Très Haut Débit dans l’Aude, lancé en 2017 pour une durée de cinq ans et mené par le Syndicat audois d’énergies (Syaden). Elle permet notamment de former des personnes au métier d’installateur de réseaux câblés de communication à travers des contrats de professionnalisation. C’est aussi le cas du chantier de doublement de l’A61, confié à Vinci Autoroutes et géré par le Département. Pour qui ? Ce dispositif d’adresse aux jeunes de moins de 26 ans suivis par la mission locale ou Pôle Emploi, aux allocataires de minima sociaux, aux demandeurs d’emploi de longue durée ou relevant du statut de travailleur handicapé, aux demandeurs d’emploi de plus de 50 ans. Plus d’infos  : Département de l’Aude au 04 68 11 63 84 L’ACCOMPAGNEMENT À LA CRÉATION D’ENTREPRISE Le Département soutient financièrement des opérateurs dont la mission est d’accompagner des personnes porteuses de projets de création d’entreprise. Le rôle de ces opérateurs consiste généralement à déterminer la faisabilité des projets, à aider le bénéficiaire dans la réalisation de son étude de marché, etc. Et, le cas échéant, à l’accompagner dans les premiers mois suivant la création de son entreprise. Cinq structures ainsi que des acteurs à compétences spécifiques reçoivent un financement du conseil départemental, pour un budget total d’environ 620 000 € . Pour qui ? Cette action est accessible aux allocataires du RSA suivis par un référent socio-professionnel. Plus d’infos  : Département de l’Aude au 04 68 11 69 76 AVEC LE COVALDEM, AU PLUS PRÈS DU MONDE DU TRAVAIL À L’ATELIER « À 2 MAINS », ON SE CONSTRUIT UN AVENIR PROFESSIONNEL EN REDONNANT VIE AUX MEUBLES… C’est une boutique pas comme les autres, située rue Racine à Narbonne. Un showroom de mobilier d’intérieur où, dans la pièce du fond, des petites mains poncent, recollent, peignent, vernissent… pour donner une seconde vie à des meubles défraîchis. Une fois rénovés et décorés, ils sont revendus au grand public. Avec succès ! Créé il y a quelques années, ce chantier d’insertion emploie jusqu’à huit personnes en CDD d’insertion de 26 h par semaine, pour une durée pouvant aller de 4 à 24 mois. Encadrées par des professionnels, elles bénéficient en outre d’un accompagnement socioprofessionnel individualisé. L’un des derniers chantiers d’insertion lancés dans l’Aude est mené au plus près du monde du travail puisqu’il est réalisé en partenariat avec l’entreprise de recyclage Covaldem. Les participants, au nombre de huit, travaillent ainsi aux côtés de salariés employés de manière traditionnelle par l’entreprise au sein du Recydrive de Carcassonne. Ils y trient les matériaux et objets déposés par les particuliers en vue de leur revalorisation ou leur recyclage. Des objets qui sont ensuite vendus à côté, dans la boutique Le Grenier créée à cet effet. Les acheteurs y trouvent ainsi des vêtements, du petit mobilier et des jouets pour enfants. Le chantier d’insertion est porté par les associations Le Parchemin et MP2 Environnement. 119 1 515 PERSONNES ONT BÉNÉFICIÉ 32 802 DE L’UN ACTIONS D’INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE ont été financées par le Département en 2017. DES DISPOSITIFS D’INSERTION par l’activité économique, en 2017. Parmi elles, 864 en chantier d’insertion et 51 personnes en entreprises d’insertion. BÉNÉFICIAIRES DU RSA dans l’Aude en 2017, soit 16 574 foyers. SEPTEMBRE-OCTOBRE 2018 I AUDEMAG 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :