[10] l'Aube nouvelle n°83 mar/avr/mai 2013
[10] l'Aube nouvelle n°83 mar/avr/mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°83 de mar/avr/mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aube

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2013 du Conseil général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
dossier Budget 2013 du Conseil général Voir loin, gérer au plus près Dans un contexte de crise, l’Aube se dote d’un budget solide (369 millions d’euros), en hausse de 10 % par rapport à 2012. Sans augmenter l’impôt ni alourdir la dette, le Conseil général investit encore massivement dans des équipements structurants. Si importants soient-ils, ces grands projets n’empêchent pas la collectivité de remplir ses missions, notamment en matière d’action sociale. La maîtrise de Il n’y a pas de secret… Si l’Aube peut encore s’engager dans des projets d’avenir, ce n’est pas un hasard. Si, en 1990, elle était le 10 e département le plus endetté de France, aujourd’hui c’est le 4 e département le moins endetté de sa strate (250 000 à 500 000 habitants). Sa dette est sécurisée (95 % de taux fixe) et sa capacité de désendettement, d’un peu plus de 1 an seulement. À titre indicatif, la moyenne des autres départements français en la matière dépasse les 5 ans… Comment l’Aube est-elle parvenue à ce résultat ? En Getty Images/Ikon Images/Cameron Law 8
la dépense porte ses fruits 1991, le Conseil général s’était donné une règle : il n’emprunterait désormais plus qu’à concurrence du remboursement en capital de sa dette. Cette stratégie a porté ses fruits. Puis la crise est passée par là. C’est pourquoi, en 2010, le Conseil général de l’Aube a lancé un plan de sauvegarde de ses finances. Face à la baisse annoncée des ressources, il a renforcé la maîtrise de la dépense en traquant toutes les économies possibles, en tous domaines et à tous les niveaux. Il n'était pas question d'effectuer des coupes claires au hasard. L’idée était bien de conjuguer économies et qualité de service. La réduction de la facture énergétique s’est ainsi accompagnée d’un meilleur confort dans les collèges, quasiment tous rénovés. Quant au plan “emploi-handicap”, il évite au Conseil général d’acquitter une taxe, tandis que le taux d’emploi de personnes handicapées dans l’administration départementale devrait franchir les 6 %, au-dessus du seuil légal. Dans le domaine de l’action sociale, l’internalisation de certaines missions va de pair avec une réorganisation des personnels, en particulier pour une meilleure prise en charge des enfants en danger. L’encadrement de l’évolution des dépenses des établissements médico-sociaux permet de contenir le poste Frais de séjour et hébergement. Mais il profite aussi pleinement aux bénéficiaires payants (c’est le cas de nombreuses personnes âgées dépendantes). Au laboratoire départemental d’analyses vétérinaires et alimentaires, la recherche de nouveaux contrats a fait baisser la note de 10 % en trois ans – pérennisant ainsi un service indispensable aux commerces de bouche et aux éleveurs. Faire des économies n’interdit pas d’engager une dépense nouvelle. Simplement, celle-ci doit toujours être assortie d’une baisse de crédit sur un autre poste. DES MARGES DE MANŒUVRE RETROUVÉES Ces efforts de maîtrise se traduisent par la stabilité des frais de personnel (- 0,2 % d’évolution de la masse salariale, pour la deuxième année consécutive) ainsi que par la baisse des dépenses de fonctionnement, hors action sociale. En 2013, les charges générales et les frais financiers devraient routes Le carrefour de Vailly bientôt sécurisé Investissements La sécurisation du carrefour de Vailly, sur la RD 677 entre Troyes et Arcis-sur-Aube, fait partie des opérations nouvelles inscrites au programme de voirie du Conseil général. Après les études techniques menées dès cette année, les acquisitions de terrains et les travaux, estimés à 400 000 euros, sont prévus à partir de 2014. Cet aménagement facilitera le tourneà-gauche de Vailly vers Troyes, notamment à l’heure de pointe du matin. Entretien des chaussées, des ouvrages d’art, aménagements de sécurité… le Conseil général consacre cette année 27 millions d’euros au réseau routier départemental. NLshop Robert Moleda L’Aube nouvelle • n°83 • printemps 2013 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :