[10] l'Aube nouvelle n°83 mar/avr/mai 2013
[10] l'Aube nouvelle n°83 mar/avr/mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°83 de mar/avr/mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aube

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2013 du Conseil général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
l’aube en images chien et cerf. XIV e siècle. Du cellier Saint-Pierre (Troyes), où jadis les chanoines entreposaient leur vin et leur blé, proviennent des carreaux aux décors variés. oiseau fabuleux. XIII e siècle. Moulage, réalisation du décor, séchage, glaçure puis cuisson… Les 5 étapes de la fabrication des carreaux. parures de sol Au Moyen Âge, ils décoraient le chœur des églises, les chapelles des prieurés et les salles d’apparat des châteaux et des riches demeures… Ornés de fleurs, de personnages ou d’animaux, agencés avec des pavés unis ou assemblés en rosaces, les carreaux de pavement témoignent de la créativité et du savoir-faire des ateliers champenois, notamment dans l’Aube, terre d’argile. Texte : Marie-Pierre Moyot. Images : musées de Troyes. ENSEMBLE. Carrelage du château fort de Chaource. Au XIV e siècle, les assemblages sont courants. 16 carreaux composent cette figure. LA PAIRE. XIII e -XIV e siècles. Deux châteaux et… deux fleurs de lys ! DANSEUR. Fin du XIV e siècle, Château-Thierry (Aisne). Décor aux couleurs inversées. SAYNÈTE. XIV e siècle. Cellier Saint-Pierre (Troyes). Homme chevauchant un sanglier, hachette à la main. 14 L’Aube nouvelle • n°83 • printemps 2013
DRAGON. XIII e -XIV e siècle. Carreau de bordure attribué à l’abbaye de Basse-Fontaine, près de Brienne-la-Vieille. GRIFFON. XIII e siècle. Provenant des environs de Clairvaux, cet animal fabuleux (mi-aigle, mi-lion) symbolise le courage. lion et 2 quatrefeuilles. XIV e siècle. Armoiries, animaux, danse, musique… Décors emblématiques d’habitations particulières. ROSACE. Entre le XIII e et le XVI e siècle, le carreau bicolore passe de 10 à 20 cm de côté. Puis, c’est le déclin. Le goût se porte alors sur le marbre, la pierre et le parquet. RAFFINÉ. Qualité du dessin, vivacité des couleurs… Ce bijou d’inspiration italienne est issu du château de Polisy, demeure de la prestigieuse famille des Dinteville. TIGE FLEURIE. XIV e siècle. Château de Pérignyla-Rose. Décor floral. TRIANGLES. XIII e -XIV e siècles. Un décor géométrique très sobre. à savoir Carreaux de pavement Moyen Âge – Renaissance Exposition à Troyes, au musée Saint-Loup, qui conserve l’une des plus grandes collections de France (plus de 1 000 objets). Du 18 mai 2013 au 16 juin 2014. ➜ Animations, visites guidées… Renseignements et réservations : 03 25 76 26 80. Musée de la Renaissance à Écouen (Val-d’Oise) À voir, l’exceptionnel pavement de faïence provenant du château de Polisy (Aube), classé Trésor national. ➜ www.musee-renaissance.fr (cliquer sur “Les collections”, puis “Nouvelles acquisitions”) Répliques de carreaux médiévaux Tuilerie Royer, à Soulaines-Dhuys. ➜ Tél. : 03 25 92 75 06. www.tuilerieroyer.fr Carreaux de Chesley. Atelier à Chesley, boutique à Troyes. ➜ Tél. : 03 25 70 00 93. www.carreauxdechesley.com L’Aube nouvelle • n°83 • printemps 2013 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :