[10] l'Aube nouvelle n°107 mar/avr/mai 2019
[10] l'Aube nouvelle n°107 mar/avr/mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°107 de mar/avr/mai 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aube

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : pour aujourd'hui et pour demain !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
en images 16 Leur plumage se fond avec la boue, leur milieu naturel. Dotés de pattes plus ou moins hautes et de becs de forme variable, les limicoles trouvent dans les vasières insectes, larves, vers et mollusques nécessaires à leur nourriture, sans jamais entrer en conflit. Ces petits échassiers migrateurs font halte au printemps et à l’automne sur nos rivages lacustres. À vos jumelles ! Texte  : Marie-Pierre Moyot, avec le concours de Fabrice Croset (LPO). Photos  : Fabrice Croset. Petit gravelot Habitué des grèves, il est reconnaissable à son collier et à son masque noirs ainsi qu’à son cercle oculaire jaune. Chevalier arlequin Un long bec fin à base rouge et un plumage nuptial noir ponctué de blanc, d’où son nom. Becs dans l’eau Barge à queue noire Une queue noire et une barre blanche sur les ailes, visible en vol, la distinguent de sa cousine la barge rousse.
Courlis cendré « Kuu-li… » Ce grand limicole tient son nom de l’onomatopée de son cri. Avec son très long bec arqué, il trouve ses proies jusqu’à 15 cm de profondeur. Avocette élégante Elle balaie la surface de l’eau de son bec recourbé, pour déloger les petits invertébrés. Bécasseau minute Ce minus – il a la taille d’un moineau – niche en Arctique et hiverne en Afrique, au sud du Sahara. Il picore à la surface du limon. L’Aube nouvelle/Printemps 2019/n°107 Vanneau huppé Coiffé d’une huppe effilée et recourbée, c’est l’un des rares limicoles à nicher dans l’Aube (au sol). Son vol s’apparente à celui d’un papillon. Il picore de son petit bec. Échasse blanche Ventre blanc, dos noir, bec noir filiforme et de très longues pattes rouges. Lors de la parade nuptiale, le mâle enveloppe la femelle de son aile protectrice. Combattant varié En période nuptiale, ce « guerrier » se pare de couleurs pour se mesurer aux autres prétendants. Les plus valeureux trouvent femelle. en savoir plus SORTIES Avec le Parc naturel régional de la forêt d’Orient. Maison du Parc, à Piney. Tél.  : 03 25 43 38 88. www.lacs-champagne.fr/fr/agenda Avec la Ligue de protection des oiseaux (LPO) de Champagne-Ardenne. champagne-ardenne.lpo.fr ATLAS Les oiseaux de Champagne‐Ardenne, éd. Delachaux et Niestlé, 2016. 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :