[10] l'Aube nouvelle n°106 déc 18/jan-fév 2019
[10] l'Aube nouvelle n°106 déc 18/jan-fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°106 de déc 18/jan-fév 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aube

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : bien vieillir c'est possible !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
l’aubeenmouvement ÉCOLE DES ENFANTS MALADES Depuis 30 ans au service des enfants Assurer une scolarité pour les enfants qui ne peuvent pas aller à l’école  : c’est l’objectif de l’École des enfants malades de l'Aube (EEMA). L’association fête ses 30 ans. C’est Sibylle Bertail, ancienne salariée de l’École à l’hôpital de la Pitié-Salpetrière (Paris) – et aujourd’hui conseillère départementale – qui l’a créée afin de « ne laisser personne sur le bord de la route ». Aujourd’hui, deux coordinatrices salariées et 120 bénévoles s’investissent pour accompagner des enfants atteints de pathologies diverses, physiques ou mentales, mais aussi des enfants dyslexiques. À la différence du service d'assistance pédagogique à domicile, qui fait intervenir des enseignants professionnels, l’EEMA fait appel à des bénévoles  : retraités, étudiants ou médecins (bac+2 minimum). 08 « Nous rencontrons les enfants chez eux, ou dans des lieux tiers (bibliothèque, maison de quartier, etc.) dès 15 jours d’absence, mais toujours en liaison avec leur établissement scolaire pour suivre la progression de leur classe », détaille la présidente. En 2017-2018, 45 enfants ont suivi leur scolarité grâce à cette école particulière ; 300 ont participé à des activités, assurées également par les bénévoles, au sein du service pédiatrie de l’hôpital de Troyes, dans des établissements spécialisés ou des bibliothèques. ↗ Tél.  : 03 25 49 54 26 ou 06 69 03 80 02. eemaube.free.fr iStock by Getty Images S. Bordier À toutes les Jeanne Prix littéraire 2018 Le point de départ fut un manuscrit de sa maman, hier maîtresse d’école dans un village de l’Aube. Ajoutez à cela la furieuse envie d’un homme de coucher sur le papier la quintessence de 30 années consacrées aux jeunes et familles en difficulté. Il en résulte une nouvelle étonnante, qui a reçu le Prix littéraire 2018 du Conseil départemental. Psychologue à l’Aide sociale à l’enfance, service du Département, Michel Paynat (Troyes) s’est approprié l’histoire de Jeanne, l’étoffant de souvenirs d’enfance et du vécu de pupilles de l’Assistance publique. « Ce livre est dédié à toutes les Jeanne croisées au cours de ma carrière pour que ces enfants ne soient jamais oubliés », confie l’auteur, qui rend aussi « hommage à l’institutrice, à l’écrivaine, à [sa] mère Jacqueline Colombat ». ↗ Jeanne, l’histoire oubliée, de Michel Paynat, éd. Bookelis. 7,50 € . En vente aux Passeurs de textes (Troyes) et à La petite marchande de prose (Sainte-Savine). Un rayon de soleil Insertion Les personnes éloignées de l’emploi pourront participer à la construction du parc photovoltaïque de Lassicourt. En vertu d’un partenariat entre Valorem (porteur du projet), le Département et l’association L’Entraide (Bar-sur-Aube), les sous-traitants devront recruter – à hauteur de 1 500 heures de travail – allocataires des minima sociaux, chômeurs de longue durée, jeunes de moins de 26 ans, travailleurs handicapés.
The Barnes Foundation, Merion, Pennsylvania JEUX D’ÉVASION Les Aubois pris au piège ! Depuis deux ans, de nombreux Aubois ont tenté l’aventure de l’escape game (jeu d’évasion). Le principe  : trouver la solution d’une énigme, pour sortir de la salle où son équipe est enfermée. Les deux salles de Troyes (le 1.10.2.3 et le Kuriosity-Club) ont légèrement adapté le concept. Les joueurs ne sont pas enfermés, et le but n’est pas de sortir de la salle, mais de résoudre le problème posé. Dans des univers complètement différents et à chaque fois très bien scénarisés (amants maudits au Kuriosity-Club ; et prison, templiers, antiquaire et squat chez 1.10.2.3 – photo), les joueurs doivent faire marcher leurs méninges et fouiller tous les recoins de la pièce pour trouver la solution. En cas de blocage, le maître du jeu, qui observe les joueurs – depuis l’extérieur – grâce à une caméra, peut donner des indices. L’Aube nouvelle/hiver 2018-2019/n°106 Enterrement de vie de célibataire, comité d’entreprise, réunion de famille… L’escape game attire un public large, dès 10 ou 11 ans, selon les salles, et par équipes de 3 à 6 joueurs. Le château de Vaux organise également ses visites sous forme d’escape game  : munis d’un parchemin, les visiteurs doivent aider le célèbre policier Vidocq à trouver qui, des 20 domestiques, a commis le crime découvert au château. ↗ Où jouer dans l’Aube ? - 1.10.2.3. 57, rue du Général-de-Gaulle, à Troyes. Tarif  : 25 € (20 €   : enfant, étudiant). Sur réservation au 06 50 42 09 32. www.escape-troyes.fr - Kuriosity-Club. 75, rue du Grand-Véon, à Troyes. Tarif  : 18 à 26 € selon le nombre de joueurs et les horaires. Sur réservation au 06 95 43 74 98. www.kuriosity-club.fr - Château de Vaux. Route de Vougrey, à Fouchères. Tarif  : 8 € (5,50 €   : enfant). Réouverture au week-end de Pâques. www.chateau-vaux.com Les Renoir, des artistes à l'honneur en 2019 Essoyes L’année 2019 marque le centenaire de la mort du peintre Pierre-Auguste Renoir. Cette commémoration sera marquée, en France, par nombre d’événements. La commune d’Essoyes s’y associe à travers une évocation des Renoir, « une famille d’artistes » (photo). Hasard de la vie ? L’année 2019 marque aussi les 40 ans de la mort de Jean le cinéaste (fils cadet), les 50 ans de celle de Claude le céramiste (benjamin) et les 60 ans de la mort de Gabrielle, modèle favori du peintre. S. Bordier D. Guy LE DÉPARTEMENT EN ACTIONS Bise à tous Numérique Pour doper le débit Internet, sécuriser les échanges et favoriser les usages du numérique – notamment dans l’éducation –, le Département va relier d’ici à 2020 les 25 collèges publics ainsi que l’ensemble de ses services par une boucle d’interconnexion de ses sites extérieurs (Bise). Un bénéfice certain pour les sites déconcentrés comme les centres médico-sociaux, les centres routiers ou encore les capitaineries des lacs. Cet investissement (8 millions d’euros) engendrera des économies substantielles (serveurs, maintenance, abonnements, etc.). La chapelle, propriété du Département Avalleur Déjà propriétaire de la commanderie d’Avalleur, située à Bar-sur-Seine, le Département a – dans un souci de cohérence – acquis la chapelle à l’euro symbolique, auprès de la Commune de Bar-sur-Seine. Dans le cadre de son plan d’actions (lire p.3), l’Assemblée départementale projette des aménagements de ce site templier, afin de l’ouvrir plus largement au public, dans le cadre d’un itinéraire européen.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :