[08] Les Ardennes en marche n°44 sep/oct/nov 2016
[08] Les Ardennes en marche n°44 sep/oct/nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de sep/oct/nov 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Ardennes

  • Format : (215 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 82,5 Mo

  • Dans ce numéro : les Ardennes, tournés vers le développement durable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
libre expression Libre expression des élus Conformément à la loi du 13 février 2002 relative à la Démocratie de Proximité, le magazine du Département Les Ardennes en marche met à la disposition des groupes d'élus représentés au sein du Conseil départemental cette page de libre expression. Groupe de la Majorité départementale ACIER »... Depuis plus de 25 ans, le Conseil Départemental apporte son soutien au 3ème Régiment du Génie implanté dans les Ardennes en 1947, afin de conforter les conditions du maintien de cette unité dans le département. Cette politique concrète de soutien du Département au 3à" RG avait déjà permis de mettre à sa disposition en 1991 les 300 hectares du terrain propriété du Département à Hagnicourt. Plus récemment, la création d'une aire de manoeuvres de franchissement avait été prévue sur les berges de la Meuse entre Dom le Mesnil et Nouvion sur Meuse pour une dépense prévisionnelle de 2 millions d'euros programmée sur le budget du Conseil Départemental, ex-Conseil Général. Ce projet n'a pas été concrétisé, en raison du redéploiement des moyens lourds de franchissement vers le 6ème Régiment du Génie basé à Angers. Toutefois, le Régiment a fait part au Département d'un autre besoin, utile à l'amélioration de ses savoir-faire et à l'adaptation du corps aux nouvelles exigences opérationnelles liées à l'évolution des types et des zones de conflits, tout particulièrement en zones urbaines, pour lui permettre de mieux répondre aux menaces nouvelles qui touchent notre pays. Tenant ses engagements à l'égard du « 3 », l'Assemblée Départementale y a répondu favorablement. Cette démarche dénommée « ACIER »  : Ardennes Complexe Interservices d'EntRainement » favorisera la meilleure synergie entre tous les acteurs en charge de la défense nationale et de la sécurité publique. Ce projet innovant consiste à aménager une plateforme de formation dédiée à l'instruction de combat en milieu urbain et pourvue des équipements appropriés. Mais elle doit également permettre un usage mutualisé avec le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SOIS), la Gendarmerie et la Police Nationale pour leurs propres besoins de formation. La réalisation et le financement seront assurés par le Conseil Départemental à hauteur de 80%. Bien entendu, des unités militaires et forces de sécurité et de secours venues d'autres départements pourront aussi être accueillies et s'entraîner sur ce site. Vous le voyez, le Département et ses élus se sont battus pour « le 3 » et le prouvent concrètement. La sécurité des Ardennaises et des Ardennais nous importe « au premier chef » et le contexte du moment (attentats, vigipirate...) nous impose de contribuer activement à améliorer les capacités d'intervention de notre Armée, comme de nos sapeurs-pompiers et des forces de police et de gendarmerie. Le Conseil Départemental, ce n'est pas seulement « les routes, le social, les collèges, le soutien aux communes... », c'est dorénavant aussi LA SECURITE ! Restons unis sur ces grandes causes au-delà de nos différences politiques pour faire en sorte que notre sécurité collective soit assurée avec des hommes et des femmes bien formés et aguerris. Nous nous devons de participer à cet effort commun de la Nation. Tant que le Conseil Départemental pourra y prendre sa part, il le fera pleinement et je suis fier de vous le faire savoir. Pierre CORDIER 2ème Vice-Président du Conseil départemental des Ardennes Président du Conseil d'administration du SOIS Pour la Majorité départementale 38 Imiellualatizatu Groupe PS - divers gauche VERS UN NOUVEAU MODÈLE SOCIAL ! Depuis des années, les départements connaissent des difficultés budgétaires croissantes du fait de la progression importante du nombre de bénéficiaires des aides sociales d'Etat (en particulier le RMI devenu RSA en 2009), mais aussi de l'absence d'une compensation juste et pérenne. Cela conduit - y compris dans nos Ardennes - dans une véritable impasse budgétaire, fragilisant nos capacités d'action, nos volontés d'investissement et déstabilisant globalement l'égalité territoriale. Les négociations sur les modalités financières d'une nécessaire et indispensable recentralisation du financement du RSA - c'està-dire la reprise par l'Etat de l'intégralité de la charge - ont malheureusement échoué au début de cet été. Les raisons  : l'une financière et réelle, celle de la prise en compte de l'année de référence ; l'autre plutôt politicienne puisque liée au sein même de l'ADF (Association des Départements de France) aux lignes de fractures ouvertes par les candidats à la primaire de la droite... entre les tenants d'une recentralisation et les chantres d'une décentralisation assortie d'une autonomie complète de gestion et de contrôle. Résultat, à ce petit jeu de « qui perd gagne », le problème est resté entier ! Sans doute est-il temps d'ouvrir un nouvel horizon  : - en créant par exemple une allocation de solidarité unique et universelle fusionnant les différents minimas sociaux, permettant aussi de lutter contre le non-recours aux droits et financée par la solidarité nationale dont l'Etat est le seul garant ; - en adossant cette prestation à un renforcement de l'accompagnement des personnes vers l'emploi via des politiques d'insertion rénovées (ceci grâce aux Départements qui ont déjà un véritable savoir-faire sur ce sujet) ; - et bien entendu en innovant pour mobiliser de nouveaux outils de financement de cette indispensable solidarité ! Ces engagements ne peuvent être mis en oeuvre que dans le cadre d'une confiance réciproque - loin de petits calculs politiciens - entre l'État et les acteurs locaux, en réinventant donc une véritable République décentralisée mais solidaire ! Pour le Groupe Socialiste et Divers Gauche Elisabeth BONILLO-DERAM, Jérémy DUPUY, Brigitte LOIZON, Hugues MAHIEU, Erik PILARDEAU, Dominique RUELLE, Benoît SONNET Gardons le contact ! elus.cd08@gmail.com V @oppositionCD08 (Elus CD08) ri Groupe des élus d'opposition du Conseil Départemental des Ardennes
Il fêtera l'année prochaine les 70 ans de sa création... Le 3e régiment du génie, symbole de la présence militaire dans les Ardennes, continue de briller sur les théâtres d'opérations extérieures ; nombre de ses membres sont déjà prêts à être déployés aux 4 coins du monde. La rédaction de votre magazine a eu la chance de pouvoir passer une journée avec ces hommes et ces femmes, dont le métier consiste à protéger la vie des autres au péril de la leur le « 3 » Créé en 1814 à Grenoble, le 3e régiment du génie est le plus ancien RG de France. Il a participé à toutes les campagnes de l'armée française sur son territoire, en Europe et dans le monde. Installé à Mézières depuis 1947, sa devise, « Ardennes, tiens ferme ! », traduit la volonté d'inscrire concrètement son action sur le terrain mais aussi l'attachement du régiment au territoire ardennais, profondément marqué par l'Histoire. Le 3e régiment du génie a pour mission essentielle l'appui aux unités de mêlées. Qu'il s'agisse d'appui au combat (aide à la progression des unités de mêlée en ouvrant les itinéraires, en déminant les zones à risques, en construisant des ponts, des plateformes pour l'installation de postes de commandement et d'unités, ou en mettant en place des obstacles pour contraindre la progression ennemie) ou d'appui général (aide au déploiement d'unités ou au retrait d'une force, appui aux déplacements stratégiques et opératifs...), les hommes et les femmes du régiment mettent tout leur savoir-faire au service un jour avec... d'autres unités. Le « 3 » dispose également de sections spécialisées, parmi lesquelles des plongeurs, des équipes de fouille opérationnelle, un groupe cynotechnique, ainsi qu'une équipe experte en déminage. « Nos compétences s'appliquent en milieu urbain, où l'on peut par exemple réaliser des fouilles opérationnelles pour récupérer des ressources, identifier des caches d'explosifs ou désamorcer des bombes artisanales », précise le commandant Richard, à la tête de la e compagnie de combat du génie, la plus récente, créée le 4 avril dernier. Dans la foulée, la e participait déjà à l'opération Ardennes 2016, durant laquelle les militaires étaient déployés dans le centre-ville de Charleville-Mézières. Puis elle a rejoint la capitale dans le cadre de l'opération de sécurité intérieure Sentinelle. Le « 3 » compte ainsi 956 hommes répartis en 7 compagnies, dont 4 de combat. Début septembre, la Ele participait à une semaine d'exercices en dehors des Ardennes, et la rédaction de votre magazine a pu se glisser à ses côtés... LES ARDENNES EN MARCHE 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 1[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 2-3[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 4-5[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 6-7[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 8-9[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 10-11[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 12-13[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 14-15[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 16-17[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 18-19[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 20-21[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 22-23[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 24-25[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 26-27[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 28-29[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 30-31[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 32-33[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 34-35[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 36-37[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 38-39[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 40-41[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 42-43[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 44-45[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 46-47[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 48-49[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 50-51[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 52