[08] Les Ardennes en marche n°44 sep/oct/nov 2016
[08] Les Ardennes en marche n°44 sep/oct/nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de sep/oct/nov 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Ardennes

  • Format : (215 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 82,5 Mo

  • Dans ce numéro : les Ardennes, tournés vers le développement durable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
tournés vers le développement durable 18 dyw Ce n'est pas le premier auquel on pense et pourtant, le volet environnement du chantier de l'A304 est un très gros morceau. Les dispositifs architecturaux et les mesures compensatoires qui ont dû être mis en oeuvre pour atténuer le mieux possible les effets de ce sillon qui traversera le pays ardennais de Rocroy jusqu'à La Francheville, représentent une part importante du montant de l'opération  : plus de 70/0. On a creusé le sujet... LES ARDENNES EN MARCHE Bassin provisoire de chantier A304 limiter l'impact Les travaux qui sont effectués au service de la nature, dans le cadre du chantier de l'A304, sont tellement nombreux ! Et ils ne se cantonnent pas, comme on y pense tout de suite, aux mesures prises pour atténuer et réduire les impacts sur la faune  : réalisation d'ouvrages de traversée pour les petits animaux, de passages grande faune, de tremplins de franchissement destinés à faciliter le vol des chauves-souris au-dessus de la circulation, pose de bâches pour éviter l'installation de petits animaux ou amphibiens dans des secteurs sensibles... Le maintien de la continuité écologique des cours d'eau, la reconversion de parcelles, les attentes des riverains, ou encore, toutes les questions de développement durable, 10,15 millions € le budget consacré par le Conseil départemental en 2016 à l'A304. Au total, sa participation s'élève à 77 millions € . sont d'autres sujets délicats à prendre en compte. Gérard Delfosse, directeur du projet de construction de l'autoroute A304 à la DREAL (direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement), et Laurent Grandjean, responsable d'opération, nous aident à y voir clair parmi toutes les mesures mises en oeuvre. Tour d'horizon... « Bien évidemment, il y a des obligations à respecter, notamment sur le plan environnemental, lorsqu'on s'attèle à un chantier de cette taille, confirme Gérard Delfosse. La loi sur l'eau oblige à examiner tous les impacts de l'infrastructure, tant dans sa phase travaux que future (exploitation), pour pouvoir ensuite mettre en place les mesures adéquates. » Pendant les travaux, de nombreux bassins provisoires ainsi que des fossés ont dû être creusés pour canaliser l'eau et la filtrer. Lorsqu'elles s'écoulent, les eaux de pluie entraînent en effet toutes sortes de particules fines issues du chantier qui sont des polluants pour le milieu naturel. Les bassins servent donc à éviter toute migration des polluants dans les cours d'eau. A l'instar de ces dispositions provisoires, 19 bassins définitifs seront aussi construits,
72 buses en tout de ce type, pour batraciens ou petits mammifères, sont installées le long de l'itinéraire chargés ceux-là de stocker les arrivées d'eau, puis de la rejeter dans le milieu naturel après avoir capté les polluants, comme les hydrocarbures ou les métaux lourds. Lors de la Déclaration d'Utilité Publique, l'Etat s'est engagé à la réalisation d'un certain nombre de mesures compensatoires, estimées à plus de 9 millions € . Cellesci sont destinées à donner aux habitats naturels et aux espèces touchées par la construction de l'autoroute des terrains de même nature que ceux impactés. Une liste de mesures a été validée, parmi lesquelles la création ou la maîtrise foncière de  : 43 sites de mares, soit 12.650 m2 en réponse à la destruction de 28 mares 144 ha de prairies favorables à l'avifaune prairiale, c'est-à-dire pour les oiseaux 30 gîtes pour les reptiles 31 ha de site pour le cuivré des marais (un papillon rare), 3 ha pour le damier de la succise (un autre papillon) 20 ha pour compenser l'impact subi par la vallée du This, où vit le triton crêté, la pie-grièche grise, l'écorcheur, le traquet motteux et autres espèces d'oiseaux 70 ha de vieillissement en forêt pour les chauves-souris et les oiseaux cavernicoles 100 nichoirs 4 plateformes de nidification pour les cigognes 21,35 ha pour les zones humides répondant au critère habitats. La future autoroute recèle de nombreux dispositifs destinés à protéger la petite faune (crapauds, loutres, par exemple) et assurer la transparence des couloirs de déplacement de ces espèces. Elle compte aussi 9 passages grande faune, dont celui de la forêt des Pothées qui est impressionnant au niveau de ses dimensions  : 40 mètres de large ! A lui seul, ce passage représente un budget de 3 millions € . Le passage grande faune du Chamois, à Warcq Des aménagements spécifiques pour les chauves-souris Des tremplins sous forme de pyramides de terre sont construits pour aider ces petits mammifères à passer par-dessus l'autoroute sans entrer en collision avec les poidslourds ou les autres véhicules circulant. Ce dispositif, appelé hop-over, est accompagné de plantations qui servent à diriger les chauves-souris vers ces tremplins. Concernant les cours d'eau Des ouvrages de dérivation, destinés à modifier la direction de certains cours d'eau ont été installés. Concrètement, il s'agit de recréer un lit le plus ressemblant possible à celui impacté. Objectif  : permettre la continuité écologique du cours d'eau, faire en sorte de ne pas chambouler la vie des espèces de poissons vivant à cet endroit. Démarche durable Tout ce qui est mis en oeuvre pour protéger la nature du chantier et de ses conséquences, sera entretenu et suivi durant 30 ans. Des écologues vérifieront sur les sites s'il y a bien reproduction des espèces, si les cigognes nichent... Les aménagements fonciers  : un autre gros chantier, piloté par le Département C'est une obligation, prévue dans le Code rural  : quand la réalisation de grands ouvrages compromet la structure des exploitations agricoles dans une zone déterminée, le maître d'ouvrage est obligé de remédier aux dommages causés en participant financièrement à la réalisation d'aménagements fonciers. Le long du tracé de l'A304, il y en a 5 en cours actuellement, qui représentent 5.000 ha au total. Et ces opérations sont pilotées par le Conseil départemental. « L'objectif de ces aménagements, c'est d'atténuer les conséquences du morcellement parcellaire provoqué par le passage de l'autoroute sur les exploitations agricoles concernées. On est là vraiment en plein dans le volet économique du développement durable, explique-t-on à la Direction de l'aménagement du territoire du Conseil départemental. L'autoroute crée une coupure et, au même titre qu'il y a des passages qui sont aménagés pour la grande faune, par exemple, il existe des aménagements fonciers pour les hommes. Concrètement, cela consiste à redécouper les parcelles des agriculteurs impactés, à créer des chemins, à supprimer des boisements, pour faciliter le travail et le passage de ces exploitants. Il faut parvenir à faire comme si l'autoroute n'avait pas existé. » Les mesures liées au bruit Par rapport aux prévisions de circulation sur l'A304, des cartes de bruit ont pu être élaborées. Pour chaque zone où le niveau réglementaire sera dépassé, des dispositions seront prises, par exemple  : Construction de merlons de terre, autrement dit des talus qui permettent d'absorber les bruits (solution la plus simple, mais consommatrice d'espace) Mise en place d'écrans anti bruit Isolation de façade (quand il n'y a pas d'autre choix, car les travaux se font directement chez les gens). En matière d'emploi La volonté, et l'objectif, est qu'il y ait un taux de personnes en réinsertion employées sur le chantier. Ainsi en 2015, sur 3000 employés/mois, 242 étaient en réinsertion, soit un peu plus de 8%. A304  : le chaînon qui manquait pour relier Marseille à Rotterdam « On y pense moins mais le fait de désaturer une autoroute pour en créer une autre, c'est du développement durable, souligne Gérard Delfosse. L'axe qui va du sud de l'Europe aux grands ports du Nord par la route passe majoritairement aujourd'hui par l'A31 (Nancy-Metz-Luxembourg), qui est saturée, par les trafics de transit et les trajets domicile-travail qui se mélangent. L'objectif de l'A304, c'est de créer le chaînon manquant  : à hauteur de Langres, les usagers auront le choix entre bifurquer sur l'A31 ou continuer vers Reims, puis l'A34 et l'A304 vers Anvers et Rotterdam. Il restera juste encore un morceau à réaliser en Belgique, sachant que déjà, la déviation de Couvin est en cours. » LES ARDENNES EN MARCHE 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 1[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 2-3[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 4-5[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 6-7[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 8-9[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 10-11[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 12-13[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 14-15[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 16-17[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 18-19[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 20-21[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 22-23[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 24-25[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 26-27[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 28-29[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 30-31[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 32-33[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 34-35[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 36-37[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 38-39[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 40-41[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 42-43[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 44-45[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 46-47[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 48-49[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 50-51[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 52