[08] Les Ardennes en marche n°44 sep/oct/nov 2016
[08] Les Ardennes en marche n°44 sep/oct/nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de sep/oct/nov 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Ardennes

  • Format : (215 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 82,5 Mo

  • Dans ce numéro : les Ardennes, tournés vers le développement durable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
tournés vers le développement durable Saviez-vous qu'à Eteignières, la production de fruits et légumes est possible toute l'année ? En effet, des serres chauffées permettent à l'entreprise d'insertion Les Maraîchers d'Arduina de cultiver des produits et de les proposer à la vente aux particuliers, aux commerces locaux et à la restauration collective. Sa spécificité ? Le procédé de chauffage est inédit puisqu'il vient de l'unité de méthanisation du site d'enfouissement des déchets ménagers d'Arcavi, implanté à proximité. Focus sur l'utilisation 16 d'une énergie renouvelable qui fait germer des récoltes, à toutes saisons, avec, à la clé, LES ARDENNES EN MARCH la création d'emplois. mteignières sous bonnes serres Chauffées depuis le mois de février, les cultures sous serres vivent leur première année. Elles sont, pour le moment, les seules du département à être équipées ainsi. « La volonté était d'utiliser la chaleur produite par Arcavi. En effet, le site d'enfouissement des déchets non dangereux d'Eteignières dispose d'un potentiel thermique important qu'il était nécessaire de valoriser », explique Anne-Lise Talbi, responsable du développement durable chez Arcavi. Pour accompagner ce projet, et notamment la construction des Serres, le Conseil départemental a apporté son aide à hauteur de 100.000 e Un système innovant et environnemental Plus précisément, la méthanisation est un procédé par lequel les déchets organiques stockés dans l'installation fermentent et produisent du biogaz, lors de leur dégradation. Ce dernier est récupéré et revalorisé en électricité par des moteurs. Puis la chaleur issue du refroidissement des moteurs est transformée en eau chaude. « Depuis le début d'année, une partie de cette Depuis le site d'Arcavi, les tuyaux arrivent directement dans les serres pour les chauffer
chaleur permet d'alimenter les serres, grâce à des tuyaux sous terre. Tout cela se fait en circuit fermé. C'est le même principe qu'une chaudière dans une maison », ajoute Anne-Lise Talbi. A l'étude depuis 2012, ce projet résulte de réflexions menées entre Arcavi, la Communauté de Communes Ardennes Thiérache et la commune d'Eteignières. De plus, depuis des années, la Communauté de Communes souhaitait développer une activité de maraîchage sur son territoire. Les deux projets se sont donc liés, pour mettre en place les serres chauffées, dont la construction a débuté en 2013. Pour gérer la culture des fruits et légumes, l'entreprise d'insertion Les Maraîchers d'Arduina a de quoi faire. Près de 2 hectares de champs et 2.500 m2 de serres chauffées, composent le site, mis à disposition par la commune. Estelle Pouyet, responsable de la structure, est accompagnée par une équipe de 5 personnes pour assurer la production, la récolte et la vente. « La culture des légumes me passionne, obtenir un légume bon et sain à partir d'une graine, il y a quelque chose de magique. De plus, j'adore avoir les mains dans la terre ! », s'exclame-t-elle. Grâce au chauffage, la culture sous serres peut continuer pendant l'hiver ou lorsque la météo est capricieuse. Un maraîchage en agriculture biologique « Nous expérimentons les serres chauffées depuis maintenant 7 mois et nous savons désormais quelles cultures en tirent un réel bénéfice. Les fraises, par exemple vont retourner en serre froide. Nous devons également être très vigilants à la présence de l'araignée rouge qui aime s'installer là où il fait chaud et sec et occasionner des dégâts », ajoute Ce que ilous voulons à tout prix, c'est relocaliser l'économie. » Estelle Pouyet cultive sa passion du maraîchage'n'ale Estelle Pouyet, qui attache beaucoup d'importance à l'observation des cultures. Les Maraîchers d'Arduina cultivent de nombreuses variétés (radis, carottes, tomates, fraises, concombres, pommes de terre...) en respectant la saisonnalité des produits. « Je suis persuadée que c'est la vie du sol qui génère la fertilité, il faut donc lui apporter le gîte et le couvert ! Ainsi, nous travaillons le moins possible le sol afin de ne pas déranger la vie qui y règne. Quant aux maladies  : décoction de prêle des champs, macération de rhubarbe, ou le célèbre purin d'orties nous permettent de prévenir ou de réagir naturellement. » Cette envie de cultiver des légumes et des fruits de qualité répond également aux nouvelles attentes des consommateurs. « Les gens veulent de bons produits et connaître l'origine de ce qu'ils mangent. Nous militons pour le circuit court qui réduit le nombre d'intermédiaires. Car ce que nous voulons à tout prix, c'est relocaliser l'économie. » En parlant de relocaliser l'économie, c'est également l'ambition portée par l'association qui accueille pendant un laps de temps déterminé, des personnes en difficultés professionnelles, pour les aider à retrouver le chemin de l'emploi. « Ici, nous proposons des CDD d'insertion pour une durée maximale de 24 mois. L'objectif, c'est que la personne développe des compétences, savoir-faire et savoirêtre à valoriser sur le marché du travail. Notre toute nouvelle recrue va prendre en charge les marchés et les livraisons à ma place pour que je me concentre sur la production et le développement de la structure, ouf ! », conclut Estelle Pouyet, avec le sourire. Contact  : Les Maraîchers d'Arduina Route de gros cailloux à Eteignières Tél  : 06 07 31 15 48 A no er ! Pour ire s i n marché, rendez-vous... > Sur place, aux serres, le mercredi de 14h à 18h et le samedi de 9h à 12h. > Au Comptoir bio de Charleville-Mézières, le mercredi de 17h à 19h. > Sur les Marchés des Producteurs de Pays (MPP) à Charleville-Mézières (2ème vendredi du mois) et à Renwez (4ème vendredi du mois) dès 15h30. LES ARDENNES EN MARCHE 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 1[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 2-3[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 4-5[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 6-7[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 8-9[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 10-11[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 12-13[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 14-15[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 16-17[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 18-19[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 20-21[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 22-23[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 24-25[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 26-27[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 28-29[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 30-31[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 32-33[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 34-35[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 36-37[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 38-39[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 40-41[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 42-43[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 44-45[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 46-47[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 48-49[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 50-51[08] Les Ardennes en marche numéro 44 sep/oct/nov 2016 Page 52