[07] Reliefs n°95 sep/oct/nov 2019
[07] Reliefs n°95 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°95 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : ensemble pour l'Ardèche en transition.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Irelies1 1 Matthieu Dupont Matthieu Dupont CHRISTINE MALFOY Conseillère spéciale déléguée à l’environnement, aux Grands sites, à l’Energie et aux Espaces naturels sensibles SYLVIE GAUCHER Conseillère départementale du canton de Guilherand-Granges P 22 N°95 SEPTEMBRE/OCTOBRE/NOVEMBRE 2019 LIBRES PROPOS Groupe de la majorité départementale de gauche Vu de Paris, rapports et mots pompeux tentent de traduire une réalité diffuse qui nous saute aux yeux, à nous Ardéchois, qui constatons que les oiseaux de nos printemps devenus silencieux sont moins nombreux, que le miel se fait rare, que les cépages méridionaux s’acclimatent parfaitement en haute vallée du Rhône, que la châtaigneraie souffre, tandis que des épisodes cévenols touchent aussi le nord du département. S’adapter ou périr, cette phrase qui traduit des millions d’années d’évolution fait sens dans notre quotidien, plus vite et plus fort que cela n’a jamais été le cas dans toute l’histoire de l’humanité. Alors, pourquoi peinons-nous à modifier nos comportements, nous sentons-nous impuissants ? Qu’est-ce qui pourrait nous pousser à nous remonter les manches plutôt qu’à baisser les bras ? D’abord, partager nos réalités, se sentir soutenus, faire nombre pour que nos efforts aient un sens, et puis, voir leurs effets dans notre quotidien. Et si entrer en transition était l’occasion de desserrer l’étau ? Réduire nos factures de chauffage, d’eau, de transport, manger mieux et local « dans nos prix «, être formé à de nouveaux métiers, soutenir le commerce et l’artisanat, être justement rémunérés, revivre l’expérience « nature «... Face à ce challenge, la majorité se relève les manches et entre en résilience à 330 000 ; 330 000 Ardéchois, autour d’un outil  : le Contrat de transition écologique. Voilà qui fait nombre et qui a du sens pour accompagner, Groupe Ardèche Avenir Pour lutter contre la désertification médicale, le Département de l’Ardèche finance plusieurs dispositifs  : soutien financier aux stagiaires en médecine générale, développement de la télémédecine et projet de création d’un centre de santé départemental. Pour autant, nous considérons que ces initiatives ne suffiront pas à combler notre déficit en médecins. D’autres remèdes sont à rechercher. A titre d’exemple, la Mayenne verse une aide aux élèves de terminale qui s’engagent dans une formation médicale car il est reconnu que les jeunes médecins qui s’installent en zone rurale en sont généralement originaires. La Drôme a créé une mission spécifiquement dédiée à cette problématique et met à avec l’aide des collectivités, de l’Etat, de la chambre d’agriculture, des bailleurs sociaux, de la CCI… les grandes mutations de demain, sur les grands postes de dépenses du quotidien  : logement, transport, alimentation. Rénover 3 000 logements particuliers/an, viser les - 5% sur la facture de chauffage, soutenir les artisans dans leurs actions de formation pour des travaux de qualité, c’est à la fois des économies et plus de confort. Distribuer 7 000 kits hydro-économes qui vous feront gagner 10 à 30% sur la facture d’eau du foyer, c’est gagner, en moyenne, 200 euros/an. Prendre le bus si possible, covoiturer, partager les flottes automobiles, utiliser le vélo électrique et obtenir une aide pour l’acheter... développer les lieux de travail partagé ou le télétravail, c’est se déplacer utile, convivial et moins cher. Planter des variétés adaptées, labelliser, renforcer les circuits courts, approvisionner nos cantines avec au moins 50% de produits locaux, de « fait-maison «, c’est soutenir le monde agricole et apporter de la qualité à coût constant pour les familles. Réduire notre impact en réduisant les déchets alimentaires et valorisant 100% des déchets végétaux, en les transformant, par exemple, en énergie pour les infrastructures publiques et baisser ainsi la facture de chauffage ou de transport… La boucle du changement est positive pour la planète, mais aussi et surtout pour les Hommes ! disposition du personnel chargé de faciliter l’installation des médecins et de leur famille. La création de maisons d’internes pour éviter aux étudiants de payer deux loyers tout en effectuant un stage en Ardèche ou encore l’organisation de formations décentralisées pour aider les médecins à accueillir de futurs praticiens sont des moyens efficaces et adaptés à notre territoire pour améliorer l’offre de soins. La santé des Ardéchois mérite la mobilisation de tous les acteurs et de toutes les institutions pour expérimenter des actions plus novatrices et ambitieuses afin d’accueillir de nouveaux médecins généralistes ou spécialistes et ainsi relever le défi de la démographie médicale.
York Tillye CULTURE agenda FESTIVAL DES SOLIDARITÉS PLUSIEURS LIEUX SAM 05/10 > SAM 30/11 20 e Festival Images et Paroles d’Afrique www.ardecheafriquesolidaires.com Valoriser les cultures africaines, l’aide au développement et la solidarité internationale… voilà déjà 22 ans que l’association Ardèche Afrique Solidaires au travers de son festival Images et Paroles d’Afrique (IPA) propose chaque automne (sauf l’an dernier) de nombreuses offres artistiques sur tout le territoire. Théâtre, musique, chant, danse, conte, peinture, littérature, artistes en résidence… une transversalité des formes et une proximité avec le public qui renforcent les liens culturels. En octobre, sous le prisme des migrations, ce sont trois semaines de rendez-vous qui sont proposées au Teil, Privas, Veyras, Flaviac, Aubenas et Tournon. Au programme des temps forts du festival IPA  : de grandes tablées (les femmes au cœur de la migration, migrations/économie/écologie, migrations et culture), des spectacles, concerts, défilés de création de mode afro, stages de danse… Après IPA, le festival des solidarités continue en novembre avec un temps spécial jeune public (Moko le chemin des sages) au Centre le Bournot à Aubenas (5 et 6/11) et deux jours de forum de solidarité internationale dans la cadre de Festisol à l’Espace Lienhart à Aubenas (29 et 30/11). En parallèle, des expositions de peintres africains sont présentées. Modeste Affama, peintre plasticien, Bénin Du 11 au 30/10  : médiathèque Jacques Dupin, Privas Du 12 au 30/10  : médiathèque Jean Ferrat, Aubenas Pap Ndiaye, peintre, Sénégal Du 21/10 au 29/11, Espace Envol, FOL Privas. BLOU Solon des métiers dort 6-7-8 septembre 2019 THUEYTS VEN 06/09 < DIM 08/09 Blou’Art, salon des métiers d’art 06 77 86 60 76 Ateliers origami, fabrication papier, bijouterie, tournage sur bois, tissage, vannerie, travail sur papier, tour de potier... 65 exposants, artistes et artisans d’art, sont réunis au château de Blou pour la 13 e édition de Blou’Art. EXPOSITION reliEfs SEPTEMBRE/OCTOBRE/NOVEMBRE 2019 N°95 P23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :