[07] Reliefs n°94 jui/aoû 2019
[07] Reliefs n°94 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°94 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : en été, la sécurité est l'affaire de tous !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
S’accommodant de tous les sols à condition de lui fournir une exposition chaude et abritée, le figuier (ficus carica) est présent depuis longtemps en Ardèche, principalement dans le sud du département. Originaire de Perse et d’Asie mineure, l’arbre peut atteindre jusqu’à 10 mètres de haut. Le Bassin méditerranéen est sa région d’implantation privilégiée, du fait de sa résistance à de courtes périodes de gel... Il existe deux types de figuier  : le caprifiguier ou figuier sauvage (figuier mâle, impropre à la consommation) et le figuier domestique (ou figuier femelle) qui, selon les variétés, produit une ou deux récoltes. La variété unifère est porteuse de figues d’automne, la variété bifère produit deux récoltes  : l’une en juillet sur les bois de l’année précédente (ce sont les figues d’été ou figues-fleurs), l’autre à partir du mois août sur les rameaux de l’année (ce sont les figues d’automne ou figues blanches). Elles constituent le plus gros de la production. Dans le sud, un beau figuier produit jusqu’à 60 kg de fruits ; 3 à 4 kg dans le nord. Vous ne le saviez peut-être pas. Le fruit du figuier, la figue, n’est pas un fruit… mais une coupe de fruits ! La figue (sycone en botanique) est en fait un réceptacle qui contient les vrais fruits  : les petites graines (akènes) issues de la transformation des fleurs femelles, celles qui craquent sous la dent ! Des mangeurs de figue de Labeaume… Les habitants de Labeaume étaient autrefois appelés « les becas figue et sauto ron » (les mangeurs de figues et les sauteurs de rochers). Arbre à pain du calcaire par excellence, certaines familles en faisaient sécher Le figuier Des conservatoires ou vergers sont créés en sud Ardèche pour préserver et valoriser cet arbre emblématique. P 26 N°94 JUILLET-AOÛT 2019 C’EST BEAU, C’EST BON ! plusieurs tonnes. À l’époque, les figues séchées servaient en grande partie à alimenter les cochons. Des éleveurs passaient à domicile pour acheter les surplus. Un patrimoine culturel qui a récemment inspiré les deux communes Labeaume et Saint-Alban-Auriolles, autrefois rattachées, pour créer un conservatoire de figuiers afin de mettre en valeur et préserver cet arbre emblématique de leur territoire. Ainsi, plus de 60 arbres ont été plantés. Les variétés ardéchoises sont présentées sur les Jardins suspendus du Récatadou de Labeaume et les variétés du bassin méditerranéen sur les terrasses du Mas Daudet à Saint-Alban-Auriolles *. Cette démarche collaborative a été menée en association avec les habitants afin de recueillir des greffons mais aussi des informations sur les techniques et la place que tenait ce fruit dans l’économie locale et dans les pratiques culinaires d’autrefois. … au Jardin des figuiers sur le Sentier des Lauzes Une initiative similaire a été menée avec le Jardin des figuiers créé sur le Sentier des Lauzes. Ici, les habitants de la vallée de la Drobie ont été invités à intervenir sur le sentier en transmettant des bouts de « leurs » figuiers. Plus qu’un arbre, c’est un bout de leur histoire, un bout de mémoire de ce paysage en terrasse que les habitants ont partagé. À travers cet échange, les promeneurs peuvent poursuivre cette conversation paysagère engagée sur le Sentier des Lauzes depuis 13 ans. * Quelques variétés du bassin méditerranéen  : Petite d’Alger (Algérie), Marabout (Tunisie), Nazareth (Israël), Mary Lane (USA), Macca (Sardaigne), Brogiotto nero (Italie), Brown Turkey (Turquie), Asfar (Syrie). Quelques variétés locales  : Dalmatie, Noire de caromb, Sucrette, Dauphine, Caprifiguier, Panachée, Sultane, Longue d’Août, Petite noire allongée, Petite grise, Marseillaise, Cou long Shutterstock
1. Quel est le montant global dédié en 2019 par le Département aux clubs et comités sportifs ardéchois ? a) 1,7 M € b) 2 M € c) 2,1 M € 2. Combien de cyclistes ont fréquenté la ViaRhôna en 2017 ? a) 100 000 b) 110 000 c) 120 000 3.Combien de tiers-lieux d’innovation numérique le Département soutient-il au total sur le territoire ? a) 6 b) 10 c) 12 4. Quelle artiste anglo-saxonne sera présente cet été en Ardèche ? 1 ER PRIX Un bon d’achat d’une valeur de 200 € dans un magasin de sport et loisirs ardéchois JEU CONCOURS À vous de jouer ! 2 E PRIX Un bon d’achat d’une a) Jane Birkin b) Mathilda May c) Barbara Hendricks valeur de 130 € dans un magasin de sport et loisirs ardéchois 5. Quel est le montant des travaux réalisés sur le pont d’Andance ? a) 450 000 € b) 1 M € c) 1,2 M € 6. Comment s’appellent les soirées estivales organisées à MuséAl ? a) La nuit des musées b) Les Nocturnes c) Les soirées au musée 7. Les forestiers-sapeurs sont des agents ? a) Des communes b) Du Département c) De l’État Puis, 10 cahiers aux couleurs du Département 3 E PRIX Un bon d’achat d’une valeur de 70 € dans un magasin de sport et loisirs ardéchois Veronique Popinet Envoyez vos réponses Sur papier libre (format A4) avant le 22 juillet (le cachet de La Poste faisant foi), en indiquant vos nom, prénom, adresse postale, adresse mail et téléphone. Concours Reliefs Département de l’Ardèche Direction de la Communication Hôtel du Département BP 737- 07007 Privas Cedex Les réponses expédiées après le 22 juillet 2019 ne seront pas prises en considération. LES BONNES RÉPONSES AU JEU CONCOURS RELIEFS N°93 ÉTAIENT 1- Le sigle A2C signifie Ardèche Campus connecté (c). 2- Le portail ressourcesdardeche.fr regroupe le fonds documentaire de plusieurs structures ardéchoises (b). 3- Le guide Miam Miam édité par Ardèche le Goût recense 500 bonnes adresses (c). 4- L’UNSS 07 a organisé le 1er championnat du monde scolaire d’escalade (c). 5- Felice Varini est l’artiste qui a réalisé l’œuvre « Un cercle et mille fragments » à l’Abbaye de Mazan dans le cadre du parcours artistique « Le Partage des eaux » (a). 6- Le terme MSU signifie maître de stage universitaire (a). 7- Les 400 ans de la mort d’Olivier de Serres sont commémorés cette année (b). LES GAGNANTS SONT 1er prix, un bon d’achat d’une valeur de 200 € dans un restaurant ardéchois  : Éliane Audemard (Thueyts) 2 e prix, un bon d’achat d’une valeur de 130 € dans un restaurant ardéchois  : Cédric Farel (Châteaubourg) 3 e prix, un bon d’achat d’une valeur de 70 € dans un restaurant ardéchois  : Lilianne Jullien (Saint Clair) du 4 e au 13 e prix, un cahier aux couleurs du Département  : Magali Rossetti (Pranles), Liliane Terrasse (Berrias et Casteljau), Éliane Bernard (Saint Julien du Serre), Cécile Régal (Tournon-sur-Rhône), Fanfan Arnaud (Villeneuve de Berg), Luc Pommier (Saint Péray), Corinne Prunaret (Aubenas), Geneviève Durand (Privas), Marie Bidaux (Saint Alban d’Ay), Guy Bouchet (Saint Clair) EXTRAIT DU RÈGLEMENT Ce jeu est ouvert à tous. Une seule réponse par foyer. Le tirage au sort parmi les bonnes réponses sera effectué par Maître Delay, huissier de justice à Privas. Le règlement est disponible sur simple demande au Département de l’Ardèche. Chaque gagnant sera avisé personnellement du résultat. Les réponses sont à envoyer à  : Concours Reliefs – Département de l’Ardèche Direction de la Communication Hôtel du Département BP 737 – 07007 Privas Cedex. La participation au concours implique l’acceptation pleine et entière du règlement déposé chez Maître Delay, huissier de justice à Privas. JUILLET-AOÛT 2019 N°94 P27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :