[07] Reliefs n°91 jan/fév 2019
[07] Reliefs n°91 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°91 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : bonne et heureuse année 2019.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 E ÉDITION PRIX DU 8 MARS Contact P4 ACTUS HÔTEL DU DÉPARTEMENT BP 737 - 07007 Privas Cedex 04 75 66 77 07 ACTION SOCIALE/SOLIDARITÉ 04 75 66 78 07 MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES 0 800 07 07 00 ARCHIVES DÉPARTEMENTALES Place André-Malraux Privas 04 75 66 98 00 TMM SOFTWARE EN ARDÈCHE, LE SPORT TOUT TERRAIN SOMMAIRE P12 FOCUS CANTON P16 GRAND ANGLE INFOS ROUTES ardeche.fr/infos-trafic L’ARDÈCHE EN LIGNE www.ardeche.fr contact@ardeche.fr BLOG DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE http://entreprendre.ardeche.fr facebook.com/cgardeche twitter.com/Ardeche_07 OLIVIER DE SERRES BONNE ANNÉE P14 PORTRAIT P23 AGENDA FESTIVAL DU 1 ER FILM ANNONAY P27 JEU-CONCOURS Le magazine du Département de l’Ardèche N°91 janvier/février 2019 Directeur de la publication  : Christine Santos/Responsable de la rédaction  : Corine Fontanarava/Rédaction  : Sandrine Barberino, Isabelle Bonnier, Corine Fontanarava, Isabelle Seren/Crédits photo  : sauf mention, Direction de la communication/Photo de couverture  : Grégoire Edouard, Direction de la communication/Conception  : Direction de la communication/Création maquette  : Terrapublica/Mise en page  : Faena/Impression  : Imaye Graphic/Tirage  : 159 400 exemplaires/Distribution  : La Poste - ISSN 1292-9867 Contacter la rédaction  : com@ardeche.fr
édito Matthieu Dupont LAURENT UGHETTO PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT DE L’ARDÈCHE Nous savons en Ardèche que transition écologique et transition sociale sont indissociables. Notre pays est souffrant. Le malaise est profond et il résonne avec la défiance d’une grande partie de la population à l’égard des médias, des élus ou des corps intermédiaires. Les Ardéchois ont exprimé dans la rue leur sentiment d’injustice et d’incompréhension. Et si nous, élus locaux, nous partageons ce désarroi généralisé, c’est parce que nous touchons du doigt, tous les jours, les peurs de nos administrés. En tant que chef de file des solidarités, le Département veut pouvoir toujours contribuer à apporter des réponses aux besoins exprimés en matière de pouvoir d’achat, de service public, de mobilité, de lien social et de répartition des ressources. Ce combat social contre la précarité est nécessaire dans un département où l’on compte 15% de la population en situation de pauvreté ; 18 000 personnes bénéficiant d’un minima social ou vieillesse ; 1 800 personnes âgées qui ne peuvent payer leur place d’EHPAD avec leurs propres ressources ; 4 400 ménages en attente de logement social ; 1000 agriculteurs sous le seuil de pauvreté ; une majorité de commerçants et d’artisans dont la rémunération n’atteint pas le SMIC. Pour chacune de ces personnes, le Département agit. C’est notre rôle mais c’est avant tout notre volonté. Parce que nous savons en Ardèche que transition écologique et transition sociale sont indissociables, nous réaffirmons que rien ne peut se faire aux dépens des plus fragiles, ceux à qui l’on demande déjà beaucoup. C’est cette démarche que nous avons entreprise en Ardèche. Et si aujourd’hui le chef de l’État appelle à une grande concertation, s’il en fait la réponse à ceux qui portent en étendards leurs gilets jaunes, nous pouvons lui dire que oui, cette concertation est indispensable mais qu’elle ne peut naître du chaos et de la souffrance. Nous avons entamé un chemin qui doit permettre de redonner un souffle économique à notre territoire, mais surtout qui promeut l’investissement social et la solidarité comme ferment de l’Ardèche de demain. Que l’État s’appuie sur le travail de proximité que conduisent les collectivités territoriales car ce sont elles qui se confrontent quotidiennement aux doutes, aux angoisses et à la colère de la population ! Sur cette croyance en l’avenir fondée sur la co-construction de l’Ardèche de demain, je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année 2019. JANVIER-FÉVRIER 2019 N°91 P3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :