[07] Reliefs n°89H octobre 2018
[07] Reliefs n°89H octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89H de octobre 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : la fabrication de reliefs en 7 étapes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 1. Sélection des sujets La fabrication de en 7 étapes Que va-t-il se passer en Ardèche prochainement, que s’est-il passé d’intéressant récemment, quelles sont les informations à relayer aux Ardéchois ? Pour créer un magazine, il faut du contenu ! Heureusement, l’Ardèche bouge, et l’actualité est assez riche. Avec la rubrique « Actus », on fait le tour des nouveautés et des principaux rendez-vous passés ou à venir. Dans le « Focus canton », on présente un des 17 cantons ardéchois et son actualité. La rubrique « Portrait » met en avant un ou une Ardéchois.e de talent. Dans le « Grand Angle », on creuse un sujet. La « Parole d’élu.e » et « les Libres propos » laissent la parole aux conseillers départementaux. « L’Agenda » répertorie les évènements à venir sur le territoire. Puis, « C’est beau, c’est bon ! » vous fait découvrir un produit ou une recette de saison. Enfin, le traditionnel « Jeu concours », auquel vous êtes toujours très nombreux à participer, vérifie si vous avez tout retenu du numéro de Reliefs, et vous propose de gagner des bons d’achat chez des commerçants ardéchois. 2. Validation en comité de rédaction Comment passe-t-on d’une volonté de créer un magazine départemental au fait de l’avoir entre les mains ? Chaque année, la direction de la communication du Département de l’Ardèche se creuse les méninges, rédige et met en forme pour pouvoir réaliser 6 numéros de Reliefs. Tous les deux mois, c’est le même travail qui recommence  : la construction du magazine départemental ! Et, bien qu’il y ait parfois des imprévus, cette construction se passe généralement en 7 étapes. Si c’est la direction de la communication qui élabore le pré-sommaire et qui rédige ensuite, les membres du Cabinet du président sont aussi liés à la construction de Reliefs. Ils décident de quels sujets sont validés, ceux qui ne le sont pas et ceux qui pourraient figurer dans le numéro suivant lors d’un comité de rédaction. Celui-ci a lieu tous les deux mois, la semaine durant la diffusion du numéro précédent.
5 3. Rédaction 6. Impression 5. Relecture L’écriture de Reliefs commence bien avant sa sortie. C’est pourquoi la rédaction doit toujours avoir un petit temps d’avance sur l’actualité, afin de ne pas être en décalage avec celle-ci au moment de la diffusion du magazine. Pendant des jours, les journalistes de la direction de la communication enquêtent, rédigent, formulent, relisent et corrigent leurs écrits. La rédaction dispose d’environ un mois pour réaliser les articles. 4. Mise en page Une fois que tous les articles sont rédigés et mis en page, c’est l’heure de la relecture. Vous le remarquez parfois, même après avoir été relu attentivement par plusieurs paires d’yeux, Reliefs peut encore contenir des erreurs, des « coquilles » ! C’est pourquoi la relecture est une étape très importante de la construction du magazine ! Un comité de relecture est organisé. Il dispose de 2 jours et demi pour relire Reliefs, puis de 2 jours pour apporter ses corrections. Les pages corrigées sont ensuite renvoyées à la mise en page. Le Reliefs en construction est ensuite remis au président, qui dispose de 5 jours de relecture et de correction. A la suite de cette ultime vérification, les écrits sont envoyés pour la dernière fois à la mise en page puis à l’imprimeur. Au vu du tirage – 157 000 exemplaires en moyenne – l’impression est confiée à des imprimeries équipées de machines rotatives. Depuis plusieurs années, Reliefs est imprimé chez Agir Graphic à Laval (53). La direction de la communication est en relation avec un chef de projet, qui suit l’ensemble des parutions. La commande est lancée 2 mois avant la parution. Sont alors définies les modalités d’impression et de brochage, les dates de remise des fichiers et de livraison. Le papier est commandé 8 semaines avant l’impression. Les fichiers numériques du numéro de Reliefs sont envoyés à Agir Graphic la veille de l’impression. Dès réception, les BAT (bon à tirer) sont présentés à la rédaction pour validation. Une fois le BAT validé, après réglages des couleurs et le bon à rouler (BAR), l’impression rotative commence. Le conducteur de machine contrôle l’impression en permanence durant toute la production. Après l’impression, le façonnage (découpe, encartage, pliage…) permet d’obtenir le magazine dans son état final. Reste alors le chargement des camions pour débuter la livraison dans les divers points de dépôts (La Poste, Privas…). La mise en page de Reliefs ne se fait pas au sein de la direction de la communication mais par un prestataire retenu dans le cadre d’un appel d’offres. Le magazine est partagé en 6 lots comme suit  : Lot 1  : mise en page des textes et illustrations/lot 2  : impression et façonnage/Lot 3  : distribution en zone rurale/Lot 4  : distribution en zone urbaine/Lot 5  : mise sous pli/Lot 6  : contrôle de la distribution. Depuis 2016, c’est l’agence Faena, implantée en Auvergne-Rhône-Alpes, titulaire du lot 1, qui met en forme le magazine. La mise en page se déroule sur 5 jours ouvrables complétés par 3 jours pour 3 séries de correction. 7. Diffusion Après l’impression, Reliefs est envoyé à la plateforme Médiapost de Valence où les magazines seront répartis par bureaux distributeurs. Pendant environ une semaine, le facteur de La Poste ou un distributeur de Médiapost distribue les magazines Reliefs dans vos boîtes aux lettres. C’est la dernière étape de ces deux mois de travail pour informer les Ardéchois !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :