[07] Reliefs n°89 sep/oct 2018
[07] Reliefs n°89 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89 de sep/oct 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'Ardèche en transition.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
CHRISTINE MALFOY Conseillère spéciale déléguée à l’environnement, aux grands sites, à l’énergie et aux espaces naturels sensibles CAMILLE JULLIEN Conseillère départementale du canton d’Annonay-1 P 22 N°89 SEPTEMBRE-OCTOBRE 2018 Matthieu Dupont Matthieu Dupont LIBRES PROPOS Groupe de la majorité départementale de gauche Construire l’Ardèche de demain et s’emparer du sujet de la transition écologique est un défi auquel les élus de la majorité départementale comptent bien répondre. Toujours audacieuse et innovante, notre majorité s’est donc portée volontaire pour être candidate à la signature d’un contrat de transition écologique avec l’État (CTE). Ce fameux CTE est un « outil inédit qui associe les collectivités locales et les entreprises d’un territoire pour une conversion du tissu économique local autour de projets durables et concrets ». Mais réussir le virage de la transition écologique nécessite de traiter, aux côtés du volet écologique, les questions économiques et sociales, ce qui constitue l’un des fondements du contrat de transition écologique. Si l’échelon intercommunal est privilégié par l’État, nous avons souhaité être acteur de ce projet car nous sommes légitimes à plus d’un titre. En effet, notre Département est déjà engagé fortement dans un processus de transition écologique au travers des différents projets menés par la majorité départementale  : - projet de légumerie départementale avec le développement de circuits courts ; - développement de la télémédecine sur le territoire ardéchois ; - prise en compte systématique de la consommation énergétique dans la construction des bâtiments départementaux et des collèges du territoire ; - valorisation des modes de déplacements doux ; Groupe Ardèche Avenir Après bien des hésitations, la majorité du Département s’est enfin décidée à respecter la loi. À compter de septembre 2019, les agents travailleront l’équivalent de 35 heures par semaine, alors qu’ils bénéficient actuellement d’un accord plus favorable. Au-delà de la durée légale du travail qui s’impose au Département, il s’agit d’une mesure d’équité avec l’ensemble des fonctionnaires et des salariés du privé que nous réclamions depuis plusieurs années. Contrairement à ce qu’on aurait pu attendre, l’augmentation du temps de travail ne générera pas d’économies pour la collectivité. Suite aux négociations syndicales, le président du Département a en effet décidé de revaloriser les salaires. - développement de la richesse culturelle de notre département au travers de nos structures phares (Espace de restitution de la Grotte Chauvet Pont d’Arc, La Cascade…) comme vecteur d’inclusion sociale et d’attractivité. Le futur contrat de transition écologique qui devrait être signé avec l’État en 2019, va s’articuler autour des 6 thématiques suivantes  : la transition énergétique, les mobilités intelligentes, la transition vers l’investissement social, la télémédecine, la transition hydrique et la transition agricole. Officiellement candidat auprès du Ministère de la transition écologique depuis le mois de février, la dynamique est à présent lancée avec des étapes clés qui vont fonder la pertinence de notre candidature. D’ores et déjà, nous organiserons une semaine de la transition énergétique qui se déroulera du 24 au 28 septembre. Cette semaine spéciale sera ponctuée de nombreux ateliers dont les conclusions constitueront le terreau du futur CTE. En novembre, suivra la conférence des territoires réunissant tous les acteurs parties prenantes du contrat. Ce projet emblématique et déterminant pour l’avenir de l’Ardèche, tous les élus de la majorité départementale le portent avec l’engagement qui les caractérise. Nous vous donnons donc rendez-vous la dernière semaine de septembre pour la semaine de la transition écologique. D’ici là, je souhaite à tous les jeunes Ardéchois une belle et studieuse rentrée ! Le Département reste pourtant soumis à de très fortes contraintes financières avec des menaces d’amendes de l’État en cas de non maîtrise des dépenses. Il doit aussi faire face à des demandes croissantes pour l’accompagnement des aînés et des personnes en situation de handicap, ainsi que la prise en charge des bénéficiaires du RSA et des mineurs étrangers. Dès cette rentrée, l’Exécutif devra s’atteler à une réorganisation profonde des services pour répondre au double enjeu financier et opérationnel. Sans mesures adaptées, le service aux usagers ainsi que les conditions de travail des personnels notamment du secteur médico-social seront fortement dégradés.
agenda JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE 35 E ÉDITION PLUSIEURS LIEUX SAM 15/06 > DIM 16/09 www.ardeche.fr À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le Département de l’Ardèche participe de plusieurs façons à travers ses structures culturelles (Archives départementales, MuséAl) ou des partenariats (CAUE, voir pages 5 & 28). AUX ARCHIVES DÉPARTEMENTALES (entrée libre, de 11h à 18h) > Visite commentée de l’exposition "14 Lendemain(s) 18" sur la fin du conflit et les années 20 en Ardèche (visible jusqu’au 28 juin 2019), samedi et dimanche. Inauguration de l’exposition le 14/09 à 18h, suivie d’un spectacle à 19h  : PoiluEs de la Cie d’à côté. > Visites guidées du bâtiment, braderie, ateliers découverte, animations jeunes publics, parcours Mémoire[s] de guerre d’une préfecture (départ unique à 14h30). Inscriptions recommandées sur place ou au 04 75 66 98 00. À MUSÉAL (entrée libre et gratuite, de 14h à 18h30)  : > Introduction à l’exposition temporaire "14 Graffiti 18. L’archéologie de la Grande Guerre". Samedi et dimanche, toutes les demi-heures de 14h30 à 17h30. Les graffitis écrits par les soldats sur les murs de la cité souterraine de Naours racontent des histoires bouleversantes. > Atelier Nénette et Rintintin. Samedi et dimanche 14h à 18h30 en continu. Venez réaliser votre porte-bonheur sur le modèle de ceux en vogue pendant la Première Guerre mondiale. SITES CULTURELS ET DE LOISIRS Toute l'année Le Pass’Ardèche  : 1 Pass acheté 35 sites gratuits www.visites-ardeche.com DÉCOUVERTES Profitez de l’arrière-saison pour visiter les 35 sites du réseau Ardèche Loisirs Patrimoine avec le Pass’Ardèche. Cette carte prépayée donne un accès libre une fois à tous les sites. Formules 3 jours à 36 € , 6 jours à 48 € et annuelle à 79 € . En vente en ligne, à l'accueil des sites touristiques partenaires et dans les offices de tourisme ardéchois. SEPTEMBRE-OCTOBRE 2018 N°89 P23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :