[07] Reliefs n°57 mai/jun 2013
[07] Reliefs n°57 mai/jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°57 de mai/jun 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : ouverture de Néovinum à Ruoms.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
GRAND ANGLE À VOUS DE JOUER ! Tout au long de l’année en Ardèche, de multiples rendez-vous sont donnés aux amateurs de jeux. > Des Cabrioles à Saint- Michel-de-Chabrillanoux, samedi 1er juin Jeune public, c’est pour vous et vos parents ! Des spectacles, des ateliers artistiques, des animations, des jeux plein les rues, le festival « Cabrioles », organisé par l’équipe de Passe Muraille, est une grande fête du spectacle vivant… le temps d’une journée bien remplie (à partir de 11 h). Et pour que tout se déroule au mieux, c’est tout le village, qui, comme chaque année depuis 9 ans, se mobilise. Le prix d’entrée (7 € par personne) donne accès à l’ensemble des spectacles et animations… + d’infos : http://cabrioles.worpress.com > Jouer en famille : Festi’Vals du jeu Les joueurs de casino n’ont qu’à bien se tenir ! Du 19 au 21 juillet, la célèbre ville thermale de Valsles-Bains se transforme en capitale ardéchoise du jeu, de tous les jeux ! Traditionnels, insolites, venus des cinq continents, nombreux (plus de 400 jeux !), durant trois jours, le parc du casino devient un immense plateau de jeu où tout le monde se retrouve. Faites vos jeux ! + d’infos : Centre culturel de Vals Tél 04 75 37 49 21 www.lesquinconces.com > Apprendre en s’amusant : L’Arche des métiers Installée au Cheylard et distillant son précieux savoir sur l’ensemble du territoire ardéchois – notamment lors de la Fête de la Science en octobre –, L’Arche des métiers offre une approche ludique et totalement interactive de la science, de toutes les sciences ! D’expositions en interventions délocalisées, les animateurs de l’Arche transforment les sciences en jeu… d’enfants ! + d’infos : www.arche-des-metiers.com 18 n°57 | Mai-Juin 2013 > Les Cabrioles attirent tous les ans un public familial toujours plus nombreux. > Archéologues en herbe… à vos truelles ! Avec son riche patrimoine, l’Ardèche est le décor idéal pour jouer à l’archéologue. Une activité que le site archéologique de Soyons propose cet été. Dans la grotte de Néron et sur le site de la Brégoule, les enfants découvrent une villa gallo-romaine ruinée, avec des objets de la vie quotidienne. La mission : retrouver les objets, les dessiner, les dater. + d’infos : Musée archéologique de Soyons – Tél 04 75 60 88 86 > Soirée jeux à l’École du vent pour la Nuit des musées Le 18 mai à 20 heures, ambiance aux chandelles pour une ouverture en nocturne de l’École du vent à Saint-Clément. Oserez-vous parcourir ses salles la nuit venue ? Jeux de société, jeux de lecture et jeux d’adresse ponctueront la visite, avant de partager une tisane bien méritée. De 6 à 99 ans. Tarif : 5,50 € par personne. www.ecole-du-vent.com/> Tout pour les mômes à Vallon Du 7 au 9 juillet, Vallon va prendre des couleurs de colonie de vacances. Mômes z’émerveille donne cette année encore rendezvous aux enfants et à leurs familles pour trois jours de détente, de jeux et de découvertes dans les rues devenues piétonnes pour l’occasion. + d’infos : Office de tourisme de Vallon- Pont-d’Arc – Tél 04 75 88 04 01 www.festival-momezemerveille.com < ET AUSSI• Des animations-jeux autour de l’archéologie pour les enfants sont proposées sur le site archéologique d’Alba-la-Romaine durant l’été Tél. 04 75 52 45 15 site.archeo.alba@ardeche.fr• Jouer à se perdre dans un labyrinthe végétal Charmes-sur-Rhône : Tél. 04 75 60 88 99 www.labyleo.com Philippe Chareyron
Alexandre_Vigot_CIVAM_Rhône_Alpes « MANOU DES CHAMPS », CHEVRIÈRE ENGAGÉE Entre son élevage, sa présidence au Civam 07 (Centre d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural) et ses multiples engagements associatifs, Christine Baraghamian se retrouve sur tous les terrains du développement durable et du social. Un beau jour de 1994, Christine Baraghamian, plus connue sous le surnom de « Manou des champs », pose ses valises à Boffres. Cette ex-Parisienne, à l’accent titi prononcé mais ayant aussi des racines ardéchoises par sa mère native de Champis, entame alors une reconversion à 180 degrés. Ancienne secrétaire pédagogique dans une école de commerce, elle se lance dans l’élevage de chèvres de race « Massif Central », réputées pour la qualité de leur lait. Aujourd’hui, elle vend sur les marchés, sous l’appellation « Nature et progrès », fromages, confitures de lait ou yaourts issus de son cheptel. « J’arrive à vivre de mon métier », assure-t-elle. Christine Baraghamian est la preuve vivante que l’on peut faire de l’agriculture sans avoir l’œil > REPÈRES 1956 Naissance à Paris 1994 Arrivée en Ardèche 2005 Devient présidente de la Fédération CIVAM de l’Ardèche 2007 Rejoint les réseaux InPACT et Fermes du monde exclusivement rivé sur le chiffre d’affaires. Au même titre que la crème de châtaignes ou le Fin gras du Mézenc, ses fromages sont de bons ambassadeurs des produits ardéchois, qu’elle défend avec vigueur au Civam 07 (Centre d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural), structure dont elle est la présidente. « Nous nous faisons bien sûr connaître à travers l’opération « De ferme en ferme » qui rencontre un succès grandissant d’année en année. Mais, au-delà de ses actions, le Civam porte des valeurs de solidarité et d’ouverture. » Voilà qui s’inscrit bien dans la trajectoire personnelle de Manou des champs : elle paie largement de sa personne. PORTRAIT Un exemple : chaque année, elle reçoit dans sa ferme pendant une dizaine de jours des personnes en rupture de ban, « pour les aider à se reconstruire ». De même est-elle active au sein du réseau « InPACT » qui épaule les reprises et installations d’agriculteurs ou bien encore de « Fermes du monde » qui milite pour un commerce plus équitable entre le Nord et le Sud. Et à l’échelle locale, elle soutient et s’attelle à défendre une idée qui lui tient à cœur : les circuits courts. « Il y a encore du travail à faire pour améliorer le système des circuits courts sur le département, même si la topographie n’est pas forcément notre alliée », reconnaît Manou des champs. Mai-Juin 2013 | n°57 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :