[07] Reliefs n°53 sept/oct 2012
[07] Reliefs n°53 sept/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°53 de sept/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : La rentrée 2012/2013 des collégiens

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
deux mois d’avancées Elections législatives des 10 et 17 juin C’est une première dans l’histoire du département. Les élections législatives de juin dernier ont permis l’élection de la 1 ère femme parlementaire de l’Ardèche. Sabine Buis, 41 ans, a été élue avec 51,23% des voix sur la 3 e circonscription. Les deux autres députés, Pascal Terrasse sur la 1 ère circonscription (67,20%) et Olivier Dussopt (53,35%) sur la 2 e, ont été reconduits dans leur mandat. Alzheimer faciliter la prise en charge La candidature du Conseil général a été retenue pour créer deux Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer (MAIA), porte d’entrée unique regroupant tous les acteurs, qui permettront d’améliorer l’accueil, l’orientation et la prise en charge des malades et de leurs proches. La moyenne d’âge des trois députés ardéchois s’élève à 41 ans… une chose suffisamment rare chez les parlementaires, qui mérite d’être soulignée ! > Sabine Buis, députée de l’Ardèche Assemblée départementale La 1 ère décision modificative (DM1) de l’année 2012 s’est déroulée le 25 juin dernier à l’Hôtel du Département. D’un montant de 15,75 M €, elle porte le budget total de la collectivité à 409,15 M € pour l’année 2012. Un budget qui permet au Conseil général de mener des politiques publiques qui affirment son ambition de solidarité à l’égard des Ardéchois et affichent sa volonté de contribuer, partout et pour tous, à l’aménagement du territoire et au cadre de vie. Prochaine assemblée le 15 octobre. C’est ouvert au public… Centres hospitaliers, services d’aide à domicile, associations, sécurité sociale, centres d’actions sociales, services du Conseil général… une multitude de services sont présents sur les territoires mais sont souvent insuffisamment organisés entre eux. Résultat : malades et entourage se retrouvent parfois perdus au milieu de tous les dispositifs et ne savent plus à qui s’adresser. Le projet MAIA instaure une porte d’entrée unique pour les patients et leurs proches. Objectifs : faciliter l’orientation des personnes atteintes, améliorer la formation des différents acteurs de la prise en charge et développer l’harmonisation de leurs interventions. Instaurer une porte d’entrée unique Cette mise en réseau – indispensable pour assurer la fluidité du parcours de la personne accompagnée – permettra d’améliorer la cohérence du travail entre les différents intervenants. Le concept innovant du dispositif MAIA repose sur la mise en place d’une « coopération intégrée ». Il ne s’agit donc pas de superposer un nouveau dispositif à tous ceux déjà existants mais d’organiser la participation des secteurs social, médico-social et sanitaire. C’est donc la mobilisation de l’ensemble des acteurs au domicile des personnes qui est visée : planification coordonnée des soins infirmiers, de l’auxiliaire de vie, du portage des repas… Cinq gestionnaires de cas Jusqu’à cinq gestionnaires de cas seront déployés sur l’ensemble des deux territoires concernés, Privas et Aubenas. Ils seront chargés d’harmoniser les interventions et de permettre un traitement spécifique des situations particulièrement complexes ou urgentes. Issu du plan national Alzheimer, le dispositif MAIA est financé par l’Agence régionale de santé. Le Conseil général conduit le projet en mobilisant les acteurs locaux, tout en préservant l’identité et les missions de chacun. La première phase a commencé par le recrutement et la formation progressive des professionnels qui devront mettre en commun des outils pour un démarrage opérationnel début 2013. Une troisième MAIA sera développée en lien avec le Conseil général de la Drôme et concernera le secteur du Teil. Dédié en premier lieu aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, le dispositif MAIA pourra s’élargir à toute personne âgée très dépendante, voire à toute personne en perte d’autonomie.• 4 n°53 | septembre-octobre 2012
le chiffre 16 027 790 € la contribution du Conseil général au budget du Service départemental d’incendie et de secours pour la sécurité des Ardéchois. Dispositif Pilots Les projets 2012 sélectionnés c’est dit, c’est fait ! C’est décidé ! La Commission permanente du 2 juillet vient de sélectionner les Pilots* 2012. Ce dispositif mis en place par le Conseil général en 2010 permet d’accompagner des projets structurants portés par les territoires, d’un coût élevé, et présentant un intérêt supracommunal (voir Reliefs 51). Une enveloppe de 4 M € est réservée annuellement. Diffusé au mois de février, l’appel à projets lancé par le Département auprès des collectivités (communes, communautés de communes) a permis de recevoir 58 dossiers… représentant un montant total de plus de 17 millions d’euros de subventions ! 4 M € : montant du dispositif Pilots en 2012 Résultat : une sélection – nécessaire – a été effectuée par les conseillers généraux. S’appuyant sur plusieurs critères (priorités départementales affichées au Budget primitif, priorité des élus sur leur canton, répartition équilibrée par cantons…), ils ont réduit le nombre de demandes à 25 projets recevables (comme le nombre d’opérations financées en 2010 et 2011). La fournée 2012 des Pilots De « A » comme Annonay au nord, à « V » comme Viviers au sud du territoire, les 25 opérations qui bénéficieront de l’accompagnement du Conseil général sont toutes au bénéfice direct des habitants des territoires concernés. Culture, sport, loisirs, éducation, environnement…, les thématiques concernées sont variées. Pour preuve, parmi les principales opérations retenues, on retrouve la construction d’un centre aquatique couvert sur le bassin d’Aubenas, l’aménagement d’un complexe sportif à Bourg-Saint-Andéol, la construction d’une bibliothèquemédiathèque à Saint-Laurent-du-Pape, la réhabilitation du cinéma Regain au Teil, la construction d’un nouveau groupe scolaire et d’une cantine scolaire à Saint-Félicien ou encore la création d’un réseau de chaleur alimenté par une chaudière bois plaquette à Saint-Agrève.• * Projets à impact large et d’orientation territoriale stratégique. Inauguration du CMS de Joyeuse. Le centre médicosocial de Joyeuse, bâtiment du Conseil général, a officiellement été inauguré le 6 juillet dernier en présence de nombreux élus parmi lesquels Martine Finiels, viceprésidente aux solidarités, et Raoul L’herminier, conseiller général du canton. Installée depuis peu de temps dans ses nouveaux locaux place de la Grand Font, l’équipe du CMS accueille le public du lundi au jeudi, de 8h30 à 12h, pour toutes questions relevant des missions inscrites dans les politiques d’action sociale et de santé du Conseil général. Renseignements : pendant les heures de permanence au 04 75 39 40 92, en dehors des permanences, CMS des Vans au 04 75 88 50 70. Inaugurations en fanfare et à vélo à Saint-Sauveurde-Montagut. Musique, bonne humeur et soleil étaient au rendezvous pour l’inauguration de La Dolce Via et de l’école de musique de l’Eyrieux à Saint-Sauveur-de-Montagut au dernier jour du mois de juin. Le Conseil général, partenaire financier des deux opérations, était représenté par le président Pascal Terrasse. > La place des Cordeliers à Annonay va faire l’objet d’importants travaux financés dans le cadre du dispositif Pilots à hauteur de 200 000 € Visuel non contractuel JNC Sud Les Bistrots de pays arrivent en Ardèche Plein Cœur… Et de vingt ! Avec la labellisation de trois nouveaux établissements* en début d’été, l’Ardèche compte aujourd’hui vingt Bistrots de pays. Jusque-là situés sur le secteur de l’Ardèche méridionale, les célèbres Bistrots s’étendent désormais sur le territoire d’Ardèche Plein Cœur où un réseau a été créé. Lieux de rencontre, véritables multiservices, les Bistrots apportent lien social et animations dans les villages.• * O’Clodom’s à Rochessauve, Marie-Café à Saint-Basile et la Table d’Aurance à Saint-Michel-d’Aurance. + d’infos : www.bistrotdepays.com septembre-octobre 2012 | n°53 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :