[07] Reliefs n°49 sep/oct/nov 2011
[07] Reliefs n°49 sep/oct/nov 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de sep/oct/nov 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : la compagnie Emile Valantin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
découverte 30 ANS DE RADIO LIBRE LES RADIOS ASSOCIATIVES ARDéCHOISES : LE SON DU TERRITOIRE Elles sont quatre en Ardèche : Radio des Boutières, RCF Vivarais, Fréquence 7 et Info R.C. Les radios associatives sont le fruit des « radios libres » nées lors de la libéralisation des ondes en 1981. Si trente ans se sont écoulés depuis, les radios associatives n’ont rien perdu de leur indépendance et ont gagné en professionnalisme. Petit tour d’horizon de celles qui animent notre poste. RADIO DES BOUTIÈRES DEBOUT CONTRE VENTS ET MARÉES Dans les Boutières, RDB est une institution. Basée au Cheylard, la radio associative émet depuis 29 ans ! Alors, quand le ministère de la Culture décide à l’automne 2010 de couper les financements (50 000 € sur un budget global de 95 000 €), c’est tout de suite la mobilisation générale. Emettant sur le tiers nord de l’Ardèche, écoutée par environ 7 000 auditeurs chaque jour, RDB est parfois l'unique radio captée par les habitants de vallées reculées ou particulièrement encaissées. « Certains n’ont que RDB qui passe et donc leur seul lien avec l’extérieur, c’est notre radio locale », insiste Jean-Guy Gansoinat, vice-président de l’association, animateur du samedi sports loisirs, et bénévole à RDB depuis… 29 ans ! « Les règles d’examen du dossier pour le Fonds de soutien à l’expression radiophonique locale ont été 30 - - n°49 - automne 2011 changées après le dépôt des dossiers se rappelle Jean-Guy, nous excluant de fait de son intervention et menaçant à très court terme l’avenir de la radio ». Alertés, les auditeurs et les politiques se mobilisent. Soixante élus –dont Pascal Terrasse, président du Conseil général– écrivent au ministre de la Culture. Un recours gracieux est déposé et –pour la première fois en France– est accepté : RDB peut poursuivre ses émissions. Flashes d’informations locales, interviews thématiques en studio et sur le terrain, petites annonces, émissions variées s’adressant à tous les publics mais aussi diffusion annuelle de près d’un millier de communiqués de presse des collectivités territoriales et des associations… RDB assure une véritable promotion de toute la vie locale et participe aux combats comme lors de la mobilisation contre les gaz de schiste. Aux côtés d’émissions "historiques" –comme celle en patois de Jojo et Jéjé qui existe depuis 28 ans, RDB laisse une large place aux jeunes : Clothilde qui coanime parfois l’émission sport-loisirs le samedi de 9h à 11h n’a que…14 ans ! De quoi renouveler pour trente ans encore les voix et les oreilles de la radio. Plus d’infos : Fréquences : Lamastre : 88.3, Le Crestet : 90.0, Les Ollières : 91.0, Vernoux, St Pierreville : 101.3, Le Cheylard : 104.6 en FM Sur internet : www.rdbfm.com Sylviane Tari et Jean-Guy Gansoinat dans le studio de Radio des Boutières LES PIEDS DANS LE PARC : UN PARTENARIAT ENTRE TROIS RADIOS Radio des Boutières, Fréquence 7 et RCF Vivarais collaborent avec le Parc naturel régional des monts d’Ardèche pour une chronique intitulée Les pieds dans le Parc. Toutes les semaines, chaque radio réalise à tour de rôle une chronique informant du programme du Parc et de ses activités touristiques, économiques ou culturelles. Ces chroniques sont diffusées simultanément sur les ondes des trois radios tous les jeudis à 11h45. INFO R.C. : LA RADIO QUI OUVRE AU MONDE Info R.C. est une radio associative très particulière puisqu’elle émet depuis… le collège Roqua à Aubenas. Lisez l’article page 21 dans notre dossier central pour découvrir cette radio pas comme les autres.
FREQUENCE 7, LA RADIO « DÉCALÉE, DIFFÉRENTE ET PAS PAREILLE » Encore une (presque) trentenaire : Fréquence 7, à Aubenas, s’est créée en 1982. Avec sa soixantaine de bénévoles actifs et ses quatre salariés –dont un journaliste– elle diffuse ses programmes 24h/24 dans tout le sud de l’Ardèche. C’est le rendez-vous incontournable de la radio : L’Oreille indiscrète, tous les jours à midi, fait le point sur l’actualité locale, qu’elle soit politique, culturelle, associative, festive… Emission phare, elle est caractéristique de l’esprit de Fréquence 7 : de la proximité avant toute chose. « Depuis 1982, la volonté reste d’assurer une fonction de média de proximité indépendant, pluraliste et laïque sur l’ensemble du bassin de vie de l’Ardèche méridionale » explique Claude Loste, président de l’association "De source sûre" qui porte la radio. Cette volonté se traduit par une relation de confiance forte avec le milieu associatif : plus de 120 associations sont adhérentes à De source sûre et bénéficient ainsi d’un puissant relais d’informations pour leurs événements. Parallèlement, la radio développe de plus en plus de partenariats avec les collectivités territoriales. « Depuis longtemps, nous sommes partenaires du Parc régional avec la chronique "les Pieds dans le Parc" (lire page ci-contre). De plus en plus, nous développons cette formule avec d’autres partenaires, comme le Pays d’Ardèche méridionale, la communauté de communes de Vinobre, celle de Beaume-Drobie, Ardèche Claire…, c’est très intéressant pour la radio : cela nous permet de proposer des informations de proximité tout en rentrant de l’argent –et ce en gardant notre indépendance », se satisfait Claude Loste. Sans compter les partenariats noués avec différents événements culturels, dont de nombreux festivals comme La Pleine lune, Labeaume en musiques, Cavajazz, etc. « Nous sommes aussi partenaires des Rencontres des cinémas d’Europe [la 13 e édition se déroulera du 20 au 27 novembre, voir pages Où sortir, NDLR] et à cette occasion nous installons un studio au Centre Lebournot à Aubenas pour proposer émissions, interviews ou débats en direct. » Plus d’infos : Fréquences FM : Aubenas : 92.0, Joyeuse : 91.2, Les Vans : 95.5, Vallon et Ruoms : 93.5 Sur internet : www.frequence7.net FRÉQUENCE 7 SOLIDAIRE DU SÉNÉGAL Dans le cadre de ses actions de coopération décentralisée, le Conseil général de l’Ardèche a œuvré en 2006 pour le développement d’une radio communautaire à Thilogne au Sénégal. Le Conseil général et l’ADOS –maître d’œuvre dans cette coopération– ont sollicité Fréquence 7 afin qu’elle apporte son savoir-faire dans ce projet. « La radio locale, ancrée dans le quotidien, est la seule possibilité pour les habitants d’avoir accès aux informations quotidiennes, souligne Claude Loste qui a participé à plusieurs missions dans ce cadre. Mais ce qui était le plus remarquable, c’était l’enthousiasme du village de Thilogne dont tous les habitants, réunis sur la place, désiraient la naissance de cette radio. » Depuis, radio Saldnu Fuuta continue d’émettre et des échanges ont lieu fréquemment entre les deux radios. RCF VIVARAIS : INFOS LOCALES SUR GRILLE NATIONALE Radio d’inspiration chrétienne, RCF Vivarais diffuse 4 heures 30 de programmes et d’informations de proximité chaque jour. Emettant sur une grande majorité du département grâce à ses six émetteurs, elle associe journalistes professionnels et bénévoles motivés. Partageant l’antenne avec son réseau national*, RCF Vivarais propose trois plages horaires dédiées au local : le 7h-9h pour l’information générale, le 11h-13h pour la culture et la société et le 18h-20h qui laisse la place aux acteurs locaux et aux invités. De plus ses deux journalistes professionnels élaborent quotidiennement le journal de l’actualité ardéchoise diffusé à 8h02, 12h03 et 18h15. Pour Vanessa Sansonne, coordinatrice de la rédaction, « l’inspiration chrétienne se traduit par la ligne éditoriale de la radio ». Dans les sujets abordés par les journalistes, le but est de « donner la parole aux petits acteurs, aux petites associations » ainsi que de proposer « des émissions parlant d’initiatives positives avec des associations qui se bougent ». Selon la dernière étude Médiamétrie, la moitié des 3 000 auditeurs quotidiens ne sont pas pratiquants d’une religion. Maurice Vendroux, président de la radio depuis quatre ans, juge que « si la radio est bien écoutée, c’est justement grâce à son esprit généraliste et la part importante faite au local ». Un ancrage dans le territoire dû à la quarantaine de bénévoles qui animent chaque jour des émissions thématiques. Plus d’infos : Fréquences FM : Annonay : 90.9, Lamastre : 102.3, Le Cheylard : 88.0, Privas : 103.2, Aubenas : 94.0, Vallon et Ruoms : 106.5 Site internet : www.rcf.fr *Avec 62 radios locales, Radios chrétiennes francophones est le 1er réseau associatif français. automne 2011 - n°49 - - 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :