[07] Reliefs n°44 jun/jui/aoû 2010
[07] Reliefs n°44 jun/jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de jun/jui/aoû 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (231 x 301) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : Ardèche, histoires et terre de documentaires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
culture En exclusivité ! La présence d’artistes des Jeunes talents Cirque Europe En un an d’activité, La Cascade a été repérée comme étant une plate-forme incontournable de création et rencontres artistiques. Pour cette raison, elle a été sélectionnée devant les autres lieux de résidence artistique et en rivalité avec Marseille, Toulouse et Paris, pour accueillir l’unique sélection française Jeunes Talents Cirque Europe. Ce nouveau dispositif de l’Etat (ministère de la culture et de la communication) accompagne les jeunes auteurs et créateurs dans le domaine des Arts du cirque. En avant-première, deux équipes lauréates présenteront leur travail et se joindront à l’équipe artistique du festival. Le festival 2009 en chiffres 11 000 spectateurs 1 899 spectateurs/jour 23 spectacles, 16 compagnies, 51 représentations 40% de la programmation gratuite 20 - - n°44 - été 2010 Du 14 au 18 juillet Nouveau festival d’Alba 2 e édition On prend les mêmes et on recommence… en encore mieux ! Après le succès de la 1 ère édition, le Conseil général de l’Ardèche réinvite La Cascade, Maison des arts du clown et du cirque, pour orchestrer le Nouveau festival d’Alba-la-Romaine. Cinq jours de spectacles, 50 artistes de renommée internationale et pour décor, un patrimoine historique de premier rang : un théâtre antique, un site gallo-romain et un village de caractère. Ambiance garantie ! Les quelque 11 000 spectateurs accueillis en 2009 pourront vous le dire : le Nouveau festival d’Alba était une réussite ! Transformer un site antique et un village de caractère en piste de cirque géante : le pari pouvait paraître risqué. Cette année, pour la 2 e édition, la gageure est donc de faire encore mieux pour étonner, faire sourire et ébahir petits et grands ! Manifestation festive et populaire, le Nouveau festival d’Alba est un événement organisé par la Cascade, Maison des arts du clown et du cirque, sous la direction artistique d’Alain Reynaud, à l’initiative du Conseil général de l’Ardèche. Spectacle sous chapiteau, théâtre d’ombres, théâtre d’objets, ateliers pour enfants, visite du site archéologique en montgolfière, spectacle dans le théâtre antique, création de ballades circassiennes spectaculaires dans les ruines romaines… de 7h à près de minuit, une quinzaine de rendez-vous artistiques sont proposés. Plus d’infos : www.lenouveaufestivaldalba.fr et rubrique Où sortir (page 37) Pour réserver : resa@lacascadeclownetcirque.fr La Cascade Le nouveau festival d'Alba : ambiance garantie !
Structure de programmation culturelle sur le bassin d'Annonay Mille-Pattes et la danse pour identité En 2008, la communauté de communes du bassin d'Annonay –Cocoba– prenait en charge la compétence "culture" de ce territoire qui s'étend sur 16 communes. Très vite est apparue la nécessité d'apporter une cohérence au niveau de la programmation des deux grands pôles de diffusion de spectacle : l'Espace Montgolfier à Davézieux et le Théâtre d'Annonay. En créant la structure « Le Mille-Pattes » chargée d'une programmation pluridisciplinaire, aujourd'hui les habitants du bassin nord Ardèche ne devront plus choisir entre deux affiches proposées en simultané, mais ils pourront aller voir l'une, puis l'autre ! « Le nom de Mille-Pattes n'a pas été choisi au hasard », explique Serge Largeron chargé de l'action culturelle au sein de la communauté de communes. « En effet, il nous faut une multitude de petites pattes et autant de mains pour aller diffuser la culture sur ces deux sites mais aussi, chaque fois que cela est possible, jusqu'au cœur de ce territoire ! » Le mille-pattes, un nom comme un clin d'œil au mouvement, une métaphore en référence à la danse, jeux de jambe, talon-pointe, arabesques et autres entrechats. « Une volonté affichée de faire de cette discipline l'axe majeur de notre programmation ». La communauté de communes, par le choix d'un accompagnement privilégié de la danse, entend donner au bassin d'Annonay une identité forte en matière artistique. L'occasion de valoriser une pratique amateur déjà très développée dans ce secteur et portée par l'émergence, depuis plusieurs années, de danseurs et de chorégraphes de haut niveau comme Abou Lagraa, Aurélia Picot, Delphine Gaud. Cette nouvelle identité culturelle ne s'inscrira dans la durée qu'au prix d'un important travail de sensibilisation des publics, en partenariat et en collaboration avec les écoles de musique et de danse, l'Education nationale et toutes les structures culturelles qui souhaiteront s'associer. Le public va volontiers voir un spectacle de théâtre ou de musique sans pour autant pratiquer ces disciplines… Pour la danse, il semble nécessaire d'aider le public à devenir spectateur de cette discipline… « La mise en place du Mille-Pattes est l'expression de cette volonté. L'accompagnement des pratiques amateurs autour de la danse contribuera à la construction de ce public » conclut Serge Largeron. Et Jean-Claude Tournayre, président de la Cocoba et conseiller général du canton d’Annonay sud, de rajouter « Cette structure bénéficie bien évidemment de l’appui et du soutien financier du Conseil général au titre des politiques culturelles départementales » Plus d’infos : www.cc-bassin-annonay.fr Christian Ganet été 2010 - n°44 - - 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :