[07] Reliefs n°42 déc 09/jan-fév 2010
[07] Reliefs n°42 déc 09/jan-fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de déc 09/jan-fév 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ardèche

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : Jean Saussac, l'artiste rayonnant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
culture Jean Saussac L’artiste rayonnant Il y a cinq ans disparaissait Jean Saussac, l’artiste peintre d’Antraigues, un artiste aux multiples facettes et talents. Un homme qui a su s’entourer d’amis qui, aujourd’hui encore, perpétuent son esprit et son œuvre au sein d’une association éponyme « Les amis de Jean Saussac ». 12 - - n°42 - hiver 2009-2010 Jean Saussac et ses amis Quand Jean Saussac disparaît dans la nuit du 13 au 14 février, à l’âge de 82 ans, il laisse derrière lui une famille bien sûr (son épouse Michèle, ses deux fils Michel et Alain, et sa petite Clara), mais aussi des amis. Des hommes et des femmes qui tous ont passé de riches moments d’amitié avec l’artiste, apprécié et aimé l’homme. « Un grand bonhomme, qui aimait la vie avec un grand V, un militant du bonheur ; artiste rayonnant ! » Devant le vide de sa disparition, ils décident à plusieurs, dans l’été 2006, de réfléchir à la mise en place d’une association « pour faire passer le témoin aux générations futures et faire connaître ce personnage hors du commun, sa vie, son œuvre ». Le 2 août 2006, l’association « Les amis de Jean Saussac » était créée… A sa tête, deux co-présidents, deux hommes que tout semble séparer : Serge Rampa, chef d’entreprise ardéchois, classé comme patron libéral éclairé –c’est lui qui le dit ! –, et Alain Bocquet, député-maire de Saint-Amand-les-Eaux dans le Nord et à l’époque Président du groupe communiste à l’Assemblée nationale ! « Un attelage étonnant et détonant » dit l’un, « un couple apparemment bizarre » dit l’autre. En fait, surtout le symbole de l’ouverture d’esprit de Jean Saussac ! Dès sa création, l’association décide d’un programme d’actions suivi scrupuleusement depuis 3 ans. Au rendez-vous festif annuel organisé sur la place du village d’Antraigues –le challenge de boules « L’étoile du Shérif » – s’ajoutent des initiatives variées. Inauguration de l’Espace Jean Saussac à Antraigues en 2007, restauration de la chapelle Saint- Roch à Montpezat-sous-Bauzon, création de la Vallée des hortensias bleus (une idée qui lui tenait à cœur) et l’édition en 2009, d’un catalogue des œuvres de l’artiste. L’association regroupe aujourd’hui près de 150 personnes. Plus d’infos : Association « Les Amis de Jean Saussac » Place de l’Aire - 07530 Antraigues-sur-Volane et wwww.lesamisdejeansaussac.comr Hommage au peintre Jean Saussac Un catalogue consacré à Jean Saussac vient d’être édité aux Editions du Chassel. Issu d’un travail de collecte entrepris par l’association « Les amis de Jean Saussac » et le PNR des Monts d’Ardèche, ce beau livre d’art revient sur 60 années de créations. L’ouvrage, tout juste sorti des presses, était présenté lors d’une soirée organisée en l’hommage de l’artiste le 4 décembre dernier à l’Hôtel du Département. En vente en librairies au prix de 54 euros. La Vallée des hortensias bleus –entre Vals-les-Bains et Antraigues– une idée chère à Jean Saussac réalisée en 2009 avec le concours du Conseil général
Musique Cavajazz à tout va Installée à Viviers depuis 2007, Cavajazz, la scène de jazz et de musiques du monde, reçoit du monde, rien que du beau monde... tant sur la scène, que dans les rangées de spectateurs. Et concrétise ainsi les défis qu’elle se donne. De la cave au théâtre Depuis 1993 dans la cave voûtée de la cité des Helviens, Alba-la-Romaine, jusqu’à aujourd’hui dans l’ancien théâtre de la cité épiscopale de Viviers, Cavajazz donne à entendre des sonorités jazz et des musiques du monde. Une bande de passionnés, de fins connaisseurs, des réseaux bien travaillés, Cavajazz c’est tout ça. C’est aussi et surtout une équipe qui a réussi son pari : faire découvrir des musiques de jazz, dans un milieu rural, à un public souvent néophyte mais curieux et sans a priori. Cavajazz est devenu un lieu incontournable en Ardèche pour le public –les publics ! –, les musiciens régionaux, nationaux et internationaux avec une régularité dans la programmation (de deux à quatre concerts par mois de fin septembre à mai), des rencontres ouvertes et gratuites autour d’apéros jazz (une fois par mois), des concerts de petites formes « cup of jazz » (quelques dimanches en hiver), et une programmation spécifique pour le jeune public. Le tout accompagné d’une politique tarifaire adaptée et modulaire. Du croisement des disciplines… Depuis son implantation à Viviers, il y a trois ans, Cavajazz s’implique dans des créations qu’elle accompagne, produit –ou coproduit– et diffuse. Issues de différents univers, ces créations impliquent souvent d’autres champs ou disciplines, tel le spectacle « Le jazz fait son cirque ». Une rencontre entre musiciens de jazz et des clowns musiciens, création sortie des murs de Cavajazz, visible maintenant sur les routes de France, après un passage remarqué de plus d’un mois dans une salle parisienne il y a tout juste un an. Accueil d’un chanteur polonais, accompagnement du spectacle du violoncelliste américain Longsworth… chez Cavajazz, les initiatives ne manquent pas. … au soutien à la créatiion Si l’axe prioritaire de Cavajazz a toujours été de favoriser la diversité artistique et d’assurer une programmation régulière, la structure s’affirme de plus en plus dans un réel soutien à la création. Afin d’aider au renouvellement de la création artistique, Cavajazz accueille dans la salle de Viviers des répétitions en condition scénique et reçoit de plus en plus de résidences d’artistes. En toute confiance Une trentaine de conventions a été signée entre le Conseil général et des structures culturelles comme Cavajazz. A chaque fois, un dialogue s’est instauré avec les acteurs, un état des lieux a été partagé, gages d’une relation de confiance dans la durée. Plus d'infos : Tél : 04 75 90 17 84 – mél : cavajazz@orange.fr et www.cavajazz.fr un vrai travail en réseau sur le département La Presqu’île, installée sur Annonay, l’Art Scène à Payzac et Cavajazz, sur Viviers, ces trois structures professionnelles repérées animent chacune un projet artistique et culturel orienté en direction des musiques actuelles, dont les musiques amplifiées, jazz, du monde... Et ce de façon régulière et pérenne sur trois bassins de vie. Elles fonctionnent toutes sur un mode de gestion associatif et ont des organisations assez similaires. Les trois structures s’engagent sur le terrain d’une coopération renforcée pour les prochaines années. Tout en gardant leur identité et leur autonomie de fonctionnement, elles souhaitent à la fois consolider des missions à dimension locale et développer des missions à dimension départementale par la mise en œuvre d’un projet commun associant des lieux et des équipes et prenant la forme d’une Scène de musiques actuelles départementale. hiver 2009-2010 - n°42 - - 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :