[05] Vivre + Haut n°58 jan/fév/mar 2020
[05] Vivre + Haut n°58 jan/fév/mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°58 de jan/fév/mar 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Hautes-Alpes

  • Format : (200 x 290) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Valentin Giraud-Moine, victorieux sur lui-même.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Vars Une meilleure sécurisation du produit « neige » La station de Vars emploie environ un millier de personnes en saison, et génère environ 65 millions d’euros de retombées économiques. Mais le peu de jours de neige ces dernières années rendent les débuts de saison plus difficiles pour la station. Aussi, il a été décidé de poursuivre le programme de confortement de réseau de production de neige de culture. Deux opérations ont été conclues cette année au titre des contrats stations subventionnés par le Département. L’enneigement du secteur Crévoux-Corniche- Snowpark d’une part, et l’extension du réseau sur le secteur de Peinier, avec la création d’une nouvelle réserve collinaire. En effet, le télésiège de Crévoux est la seule remontée du domaine de Vars dont les pistes ne sont pas enneigées. Il est donc difficilement exploitable pendant les périodes de carence de neige naturelle, et entraine une saturation des autres remontées. Son orientation est bonne et il offre une alternative pour assurer la liaison avec Risoul. Son enneigement permet une meilleure gestion des flux. Quant au secteur de Peinier, plus excentré, il permet un bouclage entre Les Claux et le village de Sainte-Marie. Il permet de faciliter l’accès à la liaison Vars Risoul depuis Sainte- Marie, c’est également un secteur stratégique puisque la rive droite du Chagne, qu’il domine, est concernée par des projets immobilier, qui conduiront à une augmentation des départs de skieurs.  : Rémi Morel-OT Vars Causes communes in, mtmignagor Budget  : Peinier (1 e tranche)  : 3 M € - part du Département  : 447 000 € Enneigement secteur Crévoux  : 1,775 M € - part du Département  : 211 225 € HAUTES ALPES LE MAG N°58 - Hiver 2020 Stations du Queyras Modernisation de la billetterie Jusqu’à présent, les stations du Queyras utilisaient une billetterie basée sur l’émission de titres papier, vendus aux caisses des stations. Les contrôles étaient réalisés manuellement par les employés, et ce système posait de nombreuses contraintes  : outre que le logiciel était vieillissant, il ne permettait pas de disposer d’une base de données sur la clientèle fréquentant les stations villages de la vallée, générait un temps d’attente inconfortable aux caisses lors des périodes de forte affluence, et ne permettait pas de proposer aux clients des packages associant l’accès aux remontées et à d’autres prestations. La nouvelle billetterie comble toutes ces lacunes et ajoute une plateforme informatique de vente en ligne, des portiques de contrôle au départ de certaines remontées qui permettent une activation automatique du forfait rechargé sans passer en caisse. L’autre plus de ce nouveau système étant la mise en place d’un outil permettant aux stations villages de développer une véritable stratégie commerciale  : achat et recharge des forfaits en ligne, suivi de la clientèle et relances commerciales, créations d’offres adaptées à chaque profil de clientèle, ouverture vers d’autres professionnels du secteur… Budget  : 720 000 € part du département  : 72 000 €
Montgenèvre Extension de la neige de culture vers le Chalvet et la Combe du Loup Afin de consolider son réseau de neige de culture, la régie des remontées mécaniques de Montgenèvre a décidé d’installer des enneigeurs sur la piste du Chalvet et sur la piste de la Combe du Loup. Il s’agit d’un secteur apprécié par la clientèle par temps froid  : il est exposé au sud. Les pentes soutenues sont cependant réservées aux skieurs d’un bon niveau technique, il a donc été également décidé d’améliorer ces pistes en rectifiant les courbes, en corrigeant les dévers, en supprimant les pièges pour ouvrir ce versant au plus grand nombre. De même, les salles des machines, qui pompent l’eau nécessaires aux enneigeurs ont été renforcées. Orcières Accélération du programme d’enneigement artificiel Après l’enneigement de la piste de Baniols et du front de neige en 2017, la station d’Orcières 1850 poursuit un programme d’enneigement artificiel de quatre ans grâce au soutien de la Région et du Département par le biais des contrats stations. L’année 2018 a été consacrée à dimensionner les réseaux de la partie haute du domaine pour laisser passer suffisamment d’eau afin d’alimenter simultanément tout le réseau, et notamment d’enneiger la piste de Rochasson, et la rehausse du lac des Estaris a été achevée en 2019. Cyril Isoard Budget global  : 2,205 M € part du Département  : 480 550 € Budget  : 1,66 M € part du Département  : 100 000 € o Tribunes MAJORITÉ OPPOSITION Priorité Hautes-Alpes o L’avenir de notre territoire, son développement et son attractivité pour les générations actuelles et à venir, sont au cœur des préoccupations des élus de la Majorité départementale. Du nord au sud du territoire, le Département investira 95 millions d’euros d’ici 2025 pour consolider les infrastructures routières. Que ce soit sur la RD 1091 (itinéraire Grenoble-Briançon), ou sur la RD 1075 (axe Sisteron-Grenoble), le Département va mener des opérations d’ampleur, afin de sécuriser ces itinéraires, réparer les ouvrages d’art et moderniser le réseau routier. La RD 942 dans la vallée de l’Avance (liaison entre les RN 85 et RN 94) fait également partie de ce programme d’investissement. Au cœur des Hautes-Alpes, le chantier de la route du Pas de l’Ours est le plus gros chantier routier engagé par le Département depuis des décennies. Bien qu’encore inachevé, la rapidité des prises de décision ainsi que d’exécution ont permis dans un temps record de devancer les délais prévisionnels. Sans compter que ce sont quelques 12 000 heures de travail d’insertion sociale qui ont été réalisées grâce à ce chantier ! Dans le même ordre d’idée – la réponse à apporter à des phénomènes naturels dévastateurs - le Département, à l’initiative de ses élus, a fait preuve une fois de plus de solidarité et de réactivité en accompagnant les communes victimes de crues d’orages comme dans la vallée de la Clarée. Concernant la réalisation des infrastructures numériques, cet hiver voit l’arrivée des premières armoires de raccordement de la fibre optique, ce qui traduit la volonté du Département de passer de la parole aux actes sur un sujet touchant l’ensemble des Haut-Alpins et qui est lui aussi particulièrement porteur pour l’avenir. Dans le domaine social, les élues en charge du secteur solidarités ont lancé la démarche « territoire 100% inclusif », l’objectif étant de considérer les personnes handicapées dans toutes les manifestations de leurs vies et pas seulement en termes d’accessibilité. Enfin, secondées par les services, elles ont installé l’observatoire départemental de la protection de l’enfance, qui permettra d’avoir des données plus précises sur la situation de l’enfance en danger sur notre département. Dans un tout autre domaine, les élus, en partenariat avec la chambre d’agriculture, ont décidé de donner un nouveau souffle au projet alimentaire territorial pour les Hautes- Alpes. Groupe Priorité Hautes-Alpes o Démocrates 05 L’année 2020 s’annonce et laisse dernière elle une année 2019 qui aura vu de belles et bonnes choses pour notre département, au niveau économique, sportif et des aménagements départementaux. Elle se sera terminée par la douloureuse perte de nos soldats disparus en mission au Mali. Nous tenons à réitérer toutes nos sincères condoléances aux familles touchées par ce terrible drame, ainsi qu’à tout le régiment lourdement endeuillé. La fin 2019 aura également été marquée par les mouvements sociaux qui démontrent un malêtre certain des concitoyens mais également la grogne des élus de toutes les communes rurales et des collectivités qui ne se sentent ni écoutés, ni soutenus et avec un sentiment très fort d’une non-existence auprès des très hauts dirigeants. 2020 s’annonce alors comme une année où tous les défis restent à relever  : les élections municipales vont peut-être refaçonner la carte électorale de nos communes, et les nouveaux maires auront fort à faire face à la nouvelle réforme de la fiscalité qui se prépare. Les conseillers départementaux auront un rôle encore plus prégnant auprès des communes dans le soutien qu’ils pourront leur apporter ; le Département va également devoir composer avec ces nouvelles règles de fiscalité qui, à terme, vont lui faire perdre toute autonomie ; par ailleurs, la lutte pour le désenclavement est loin d’être terminée, pour le réseau ferroviaire ainsi que routier, l’État et la Région se désengageant de plus en plus ; une grande vigilance sera également de rigueur pour que nos hôpitaux ne continuent pas à perdre financièrement pour leur fonctionnement  : ils sont fondamentaux pour notre territoire ; de grands chantiers, tant sur le routier qu’au niveau des infrastructures du Département (contournement de Ribiers, restructuration de collèges…), vont être soit lancés soit achevés. Le Groupe Démocrates 05 sera présent par ses votes et sa présence sur les cantons pour soutenir tous ces chantiers. Mais 2020 sera aussi le retour du Tour de France ; encore de belles manifestations à venir ! Et aussi la venue pour la première fois du Tour de France à la voile sur notre beau lac de Serre-Ponçon ! Décidemment, notre département a tout pour plaire ! Et avant ça, la saison hivernale qui s’annonce déjà sous les meilleurs auspices. Nous vous souhaitons à tous une année 2020 riche de belles réalisations, de beaux partages et surtout de l’amour et de la sérénité dans tous vos foyers. Le groupe Démocrates 05 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :