[05] Vivre + Haut n°58 jan/fév/mar 2020
[05] Vivre + Haut n°58 jan/fév/mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°58 de jan/fév/mar 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Hautes-Alpes

  • Format : (200 x 290) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Valentin Giraud-Moine, victorieux sur lui-même.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 À vos côtés A Centre de planification et éducation familiale Un lieu d’écoute sans jugement Géré par le Département, le centre de planification et d’éducation familiale possède 5 antennes dans les Hautes- Alpes qui proposent une oreille attentive et professionnelle aux personnes sans tabou ni jugement. L’équipe mène aussi des actions de prévention auprès des collégiens et des lycéens. Géré par le Département, le centre de planification et d’éducation familiale des Hautes-Alpes compte 5 antennes différentes  : les trois principales se trouvent à Gap, Embrun et Briançon, et les deux plus petites à Laragne-Montéglin et Veynes. Sa principale mission est d’accueillir toutes les personnes ayant des questions dans les domaines de la vie amoureuse ou sexuelle. Quatre conseillères conjugales sont les piliers de l’accueil. Trois médecins et deux sages-femmes complètent l’équipe. Les antennes reçoivent aussi bien les adultes, seuls ou en couple, que les mineurs, sans autorisation parentale. Tous les entretiens sont gratuits et confidentiels. Se confier et verbaliser Le rôle des personnels est de les écouter sans jugement, afin de les aider à prendre une décision, à gagner en confiance en elles sur des sujets encore souvent tabous. Cela leur permet de verbaliser, de se confier, notamment en matière de violence. Depuis peu, les professionnels utilisent le violentomètre, un outil qui permet de visualiser la qualité de la relation dans le couple en matière de respect, jalousie, violence, etc. Les personnes peuvent aussi bénéficier de consultations médicales, d’un suivi contraceptif, d’informations sur les infections sexuellement transmissibles (IST), les demandes d’interruption volontaire de grossesse (IVG), etc. Les jeunes sont parfois démunis et maladroits face à ces questions. Certains parents ne se sentent pas à même de répondre à leurs questions et les envoient vers le centre de planification familiale. Des temps d’échange et d’information sont donc aussi organisés au sein des établissements scolaires, en lien avec les infirmières scolaires.. 0 0 Le centre de planification familiale en 2018 1 438 consultations médicales 917 personnes reçues en consultation dont 314 mineurs 2 150 entretiens de conseil conjugal ou de planification 1 152 personnes concernées dont 841 mineurs Parole d’élue HAUTES ALPES LE MAG N°58 - Hiver 2020 188 séances d’actions collectives en collèges ou lycées professionnels La liste des centres est disponible à l’adresse suivante  : www.hautes-alpes.fr/3847-la-planif-05.htm Numéros d’appel d’urgence Fil santé jeune  : 0800 265 236 IVG, sexualité, contraception  : 0800 08 11 11 Françoise Pinet conseillère départementale déléguée à la protection maternelle et infantile « Aujourd’hui, la pression sociale est forte en matière de sexualité et de rapports humains, notamment du fait des réseaux sociaux. Il était donc primordial pour le centre de planification de s’emparer de ce problème et que les intervenants reviennent sur des notions aussi simples que ce que signifie le fait de tomber amoureux ou la question du consentement. »
Site internet Le laboratoire simplifie vos démarches Afin de faciliter l’envoi et la consultation des résultats, le laboratoire départemental a mis en ligne depuis le début de l’année un portail extranet destiné à ses utilisateurs. Ce service s’inscrit aussi dans la démarche de dématérialisation entreprise par le Département. Pour les éleveurs ou les chefs d’entreprise qui font appel au laboratoire vétérinaire et d’hygiène alimentaire départemental, il est parfois primordial d’obtenir les résultats de leurs analyses très rapidement, sans attendre un courrier, un mail ou d’être contraints d’aller les chercher eux-mêmes. En mettant en place un extranet, le Département permet aux usagers du laboratoire d’obtenir leurs résultats quasiment en temps réel puisqu‘à peine les tests terminés, ceux-ci sont mis en ligne dans leur espace personnel. Un avantage conséquent si les résultats sont urgents. Ils seront de plus consultables pendant 5 ans. Plus de 3 000 personnes pourraient être concernées par ce nouveau service. Le paiement en ligne devrait aussi devenir rapidement opérationnel, ce qui permettra des interactions simplifiées, sécurisées et beaucoup plus rapides. L’ouverture des comptes est extrêmement facile puisqu’elle se fait en ligne, sur le portail dédié  : https://laboratoire.hautes-alpes.fr/Rapidité et sécurité Ces dispositions s’inscrivent aussi pleinement dans la volonté du Département de dématérialiser le plus grand nombre de démarches possible, afin de réduire les documents papiers et de faciliter la vie des administrés. Le laboratoire vétérinaire et d’hygiène alimentaire départemental procède à des analyses hydrologiques ou à la recherche de légionellose, notamment pour les stations d’épuration, des analyses agro-alimentaires pour o des producteurs, des commerces, la restauration collective, etc. Il procède aussi à des dépistages de santé animale pour les éleveurs et les vétérinaires afin de détecter d’éventuelles maladies. 1 900 éleveurs font appel à ses services, 540 clients en matière d’hygiène alimentaire et plus de 200 pour les analyses hydrologiques. En 2018, le laboratoire vétérinaire et d’hygiène alimentaire a effectué 29 850 analyses dans le domaine de l’hygiène alimentaire 8 553 analyses en hydrologie 54 419 analyses sérologies dans le cadre des dépistages règlementaires. o 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :