[04] Alpes de Haute-Provence n°98 janvier 2012
[04] Alpes de Haute-Provence n°98 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : un budget 2012 triple A... Aider, Accompagner, Aménager.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil général des Alpes de Haute-Provence 13, rue du Docteur Romieu BP 216 04003 DIGNE-LES-BAINS CEDEX Tél. 04 92 30 04 00 Mèl : contact@cg04.fr Retrouvez les anciens numéros du magazine et inscrivez-vous à la lettre d’information sur www.cg04.fr Directeur de la publication : Jean-Louis Bianco Responsable des publications : Xavier Delcroix - x.delcroix@cg04.fr Chargé de la publication : Philippe Maillard Photographies : Frédéric Exubis Textes : Philippe Maillard p.maillard@cg04.fr. Les textes des groupes politiques sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Conception et réalisation : Autrement dit Communication Sisteron - 04 92 33 15 33 Impression : Imprimerie Imaye Graphic label Imprim’vert. Distribution : La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos : Frédéric Exubis, sauf P4 - Céline Gugliero ; P6-7 - Céline Gugliero ; P 8-9 - Caroline Dorigo ; P 11-12 - eolwater, Electravia ; P 15 - Archives départementales, DRIT ; P 16 - Philippe Texeire ; P 17 - Epictura, INPES ; 4 e de couverture - ADT 04 ; ISSN : 1297-7055 Tirage : 70 700 ex Magazine imprimé sur un papier à base de bois issu de forêts gérées durablement. Ne pas jeter sur la voie publique. Expression libre Majorité départementale Une situation financière saine Le budget 2012 a été voté à l’unanimité dans un contexte diffi cile, marqué par des incertitudes sur nos ressources et par la poursuite de la hausse des prestations sociales qui progressent plus vite que les recettes. La réforme de la fi scalité n’a pas encore démontré tous ses effets, la loi de fi nances maintient le gel des dotations de l’État et impose aux collectivités territoriales un plan d’économie. De plus l’accès à l’emprunt devient plus complexe. Nous sommes donc contraints de rester prudents. Nous assumerons cependant pleinement nos compétences obligatoires et mettrons l’accent sur l’amélioration qualitative de l’offre de service dans les domaines de l’enfance, de la vieillesse et du handicap. Nous préserverons un niveau d’investissement très important (57 millions d’euros) pour maintenir notre place de premier acteur économique départemental. Les opérations prioritaires porteront sur la modernisation des collèges et des bâtiments qui accueillent du public et sur le domaine routier. Enfin, pour la septième année consécutive nous n’augmenterons pas la fi scalité. Ce choix témoigne de notre volonté de ne pas alourdir la charge qui pèse sur les ménages et de contribuer, à notre niveau, au maintien du pouvoir d’achat. Les efforts soutenus réalisés au cours des dernières années permettent à notre département de conserver une situation fi nancière saine malgré cet environnement diffi cile. Nous adressons nos meilleurs vœux à chacune et chacun d’entre vous. Marcel CLÉMENT Indépendants Du bon sens tout simplement Le 9 décembre dernier, nous avons voté le budget de notre Conseil général. Sans nouvelle pression fi scale, ce budget est rigoureux certes, mais préserve l’essentiel de nos actions au bénéfi ce de tous. Nous l’avons voté sans état d’âme, fi dèles à l’engagement que nous avons pris devant vous. Nous n’y dérogeons pas. Le 28 novembre, le schéma départemental de coopération intercommunale a été approuvé en préfecture sous la présidence de Madame la Préfète Yvette Mathieu. Vouloir associer la destinée de 200 communes ne peut être neutre de conséquences, cette procédure impactera durablement le quotidien de chacun et impose donc beaucoup de savoir-faire et d’écoute. Même si des progrès conséquents ont été réalisés, ce département que nous aimons tous demeure aussi spécifi que. Des palmiers s’établissent à Manosque, les saules nains de la Laponie se développent toujours en Ubaye. Les vallées sont toujours aussi belles, profondes et diffi ciles d’accès. Un des premiers sous préfets de Castellane d’alors écrivait à sa hiérarchie en ces termes « Nous sommes plus éloignés de Paris que les Iles Marquises. » Dieu merci nous n’en sommes plus là, néanmoins quelquefois ce sentiment demeure. Avec le temps de la réfl exion la sagesse l’emportera sur des considérations idéologiques ou comptables (d’ailleurs associer des communes pauvres ensemble ne fera jamais une intercommunalité riche). C’est le souhait que nous formulons en ce début d’année. Meilleurs vœux de santé et de bonheur à tous. Élie AGUILLON, Jean BALLESTER, Claude BREMOND, Gilbert LAURENT, Serge SARDELLA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :