[04] Alpes de Haute-Provence n°95 octobre 2011
[04] Alpes de Haute-Provence n°95 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°95 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : les enfants d'abord.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil général des Alpes de Haute-Provence 13, rue du Docteur Romieu BP 216 04003 DIGNE-LES-BAINS CEDEX Tél. 04 92 30 04 00 Mèl : contact@cg04.fr Retrouvez les anciens numéros du magazine et inscrivez-vous à la lettre d’information sur www.cg04.fr Directeur de la publication : Jean-Louis Bianco Responsable des publications : Xavier Delcroix - x.delcroix@cg04.fr Chargé de la publication : Philippe Maillard Photographies : Frédéric Exubis Textes : Philippe Maillard p.maillard@cg04.fr. Les textes des groupes politiques sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Conception et réalisation : Autrement dit Communication Sisteron - 04 92 33 15 33 Impression : Imprimerie Imaye Graphic label Imprim’vert. Distribution : La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos : Frédéric Exubis, sauf P 9 - SYDEVOM ; P 10-11 - Epictura ; P 12 - Les Jardins du Buëch ; P 16 - Abbaye de Valsaintes ; P 17 - Réserve géologique de HauteProvence, Harmonie départementale ; P 18 - Céline Gugliero ; ISSN : 1297-7055 Tirage : 70 700 ex Magazine imprimé sur un papier à base de bois issu de forêts gérées durablement. Ne pas jeter sur la voie publique. Expression libre Majorité départementale À quand une réforme de la dépendance ? Après l’avoir sans cesse reportée depuis 2007, le gouvernement semble bien, cette fois, avoir abandonné la réforme de la dépendance. Or, si la tâche est grande, nous savons tous qu’il y a urgence à se donner les moyens de faire face à une évolution inéluctable de la société. Selon l’INSEE, la France devrait compter en 2050, 10,9 millions de personnes âgées de plus de 75 ans, soit deux fois plus qu’aujourd’hui, et quatre fois plus de personnes de plus de 85 ans. Le coût de prise en charge des personnes âgées dépendantes s’élevait à 22 milliards d’euros en 2010, et quatre Français sur cinq ne peuvent déjà plus fi nancer en totalité une maison de retraite ou un maintien à domicile. Une partie des besoins est couverte par l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), créée en 2002 sous le gouvernement de Lionel Jospin. L’essentiel de cette aide est fi nancé par les départements qui ont versé, en 2009, 5,25 milliards d’euros, soit 70% du coût. Son montant est en progression constante ; sur la période 2002-2007, la dépense APA des conseils généraux a été multipliée par trois. Dans notre département l’APA représente 15,8 millions d’euros en 2011 (contre 11 millions en 2004). Le report de la réforme, avec un nombre croissant de bénéfi ciaires de l’APA, va aggraver les diffi cultés des départements. Le gouvernement se réfère aux conséquences de la crise économique pour renvoyer les décisions en 2012, en « oubliant » que le maintien de l’autonomie est porteur de milliers d’emplois non délocalisables. La parole est désormais aux électeurs. Marcel CLÉMENT Indépendants La rentrée de toutes les peurs… Décidément cette fi n d’été est meurtrière. À l’heure où nous rédigeons ces quelques lignes, l’actualité européenne et mondiale ne nous incite pas à ouvrir sereinement le volet. Même si l’on considère que certains jouent avec nos angoisses, constatons que les craintes sont fondées et les enjeux considérables. Mais contre les marchés en folie, quelles mesures appliquées pour sauvegarder notre système monétaire sans casser la croissance ? Comment sauvegarder tous nos acquis et concilier, gagner plus, tout en produisant toujours moins ? Nous qui sommes les champions de l’épargne, ne pouvons envisager que tant d’années de labeur et de privations partent en fumée par la faute de nos banques trop généreuses envers des pays européens, socialistes de surcroît. Le sauvetage, de la Grèce, du Portugal et de l’Espagne s’avère diffi cile mais indispensable. Ou alors, on nous aurait menti ? L’Internationale, moins fredonnée certes il est vrai depuis quelques temps, s’arrêterait-elle à la porte de nos pavillons ? Il est temps de retrouver calme et sérénité, nous, Indépendants, restons fi dèles aux engagements pris et tenus avec le Conseil général en matière fi nancière et notamment sur la gestion dynamique de la dette. Nous accordons toute notre confi ance au gouvernement pour nous sortir de cette malheureuse impasse. Car chacun le sait, ceux qui nous poussent dans l’ornière ne le font pas toujours pour notre malheur et ceux qui nous en sortent ne le font pas toujours pour notre bonheur. Élie AGUILLON, Jean BALLESTER, Claude BREMOND, Gilbert LAURENT, Serge SARDELLA
neureu) (de consta\'restés à un oi\leau 490 contrats de trava\\



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :