[04] Alpes de Haute-Provence n°87 janvier 2011
[04] Alpes de Haute-Provence n°87 janvier 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°87 de janvier 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2011... maîtrise des dépenses et maintien de l'investissement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil général des Alpes de Haute-Provence 13, rue du Docteur Romieu BP 216 04003 Digne-les-Bains CEDEX Tél. 04 92 30 04 00 Mèl : contact@cg04.fr Retrouvez les anciens numéros du magazine Inscrivez-vous à la lettre d’information sur www.cg04.fr Directeur de la publication : Jean-Louis Bianco Responsable des publications : Xavier Delcroix - x.delcroix@cg04.fr Chargé de la publication : Philippe Maillard Photographies : Frédéric Exubis Textes : Philippe Maillard p.maillard@cg04.fr. Les textes des groupes politiques sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Conception et réalisation : Autrement dit Communication Sisteron - 04 92 33 15 33 Impression : Imprimerie Imaye Graphic label Imprim’vert. Distribution : La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos : Frédéric Exubis, sauf P 6-7 - illustrations Céline Guglièro, Épictura ; P 10-11 - ICD Afrique, Alliance 3000, Teriya Hawa, Les amis de Medes- SAPCOM, Tabacounda-Reillanne, Albatros, Solidarité Afrique Pays Dignois ; P 14 - Épictura ; 4 e de couverture - Céline Gugliero ISSN : 1297-7055 Tirage : 67 500 ex Magazine imprimé sur un papier 100% recyclé post-consommateur. Ne pas jeter sur la voie publique. Expression libre Majorité départementale Un budget volontariste Le vote du budget 2011 s’est inscrit dans un contexte difficile qui voit la situation financière des départements se dégrader. C’est dû à la crise financière et économique, à l’inadaptation des critères de compensation des transferts de compétences de l’État et aux nouvelles règles de la réforme fiscale des collectivités territoriales. Ainsi nos marges de manœuvre sont très limitées. Un « effet ciseau », apparu en 2007, nous pousse vers une impasse. Les transferts successifs de compétences font augmenter nos dépenses alors que les recettes diminuent. En 2011 nos recettes augmenteront de 1,6% (2,7 m €) et nos charges de 3,05% (4,8 m €). Le nouveau paysage fiscal est incertain. Des ressources supprimées (taxe professionnelle) ou transférées (taxe d’habitation et taxe sur le foncier non bâti) sont remplacées par de nouvelles recettes dont la répartition est déterminée par l’État. La part de fiscalité maîtrisée par l’Assemblée départementale est passée de 39% à 16% des recettes totales ! Un gel des dotations de l’État nous assène un troisième coup et réduit notre capacité d’investissement. En dépit de ces éléments inquiétants, notre budget est volontariste : les aides sociales sont financées et les investissements sont maintenus à un niveau élevé (56,9 millions d’euros) ; l’équilibre est obtenu par la maîtrise de nos dépenses de fonctionnement, sans hausse du taux de l’impôt que nous maîtrisons (la dernière remonte à 2005), avec un endettement raisonnable. Même si nous savons tous que cet exercice a ses limites, nous restons optimistes et adressons nos meilleurs vœux à chacun d’entre vous. Marcel CLÉMENT, Raymond BRESSAND Indépendants Le budget Le Conseil général a voté son budget. Un acte essentiel, certes, qui est devenu au fil du temps une sorte de non-événement. En votant sans état d’âme le budget qui nous a été présenté, nous avons une nouvelle fois manifesté notre souci d’être utiles et positifs. Nous avons une nouvelle fois montré que nos convictions Bas Alpines n’ont pas de parti. Elles ne sont ni de droite, ni de gauche. Nous entendons continuer à faire preuve de réalisme, tout simplement. Nous l’avons déjà dit : la guerre de Troie n’aura pas lieu, ici à Digne, dans l’hémicycle du Conseil général. Notre budget ne comporte rien de miraculeux, croyez-le bien. Il met en œuvre avec application une répartition rigoureuse de nos ressources en faveur de la solidarité, des routes, des collèges, des pompiers, des communes autant que faire se peut, etc. sans oublier d’importants frais de personnels (plus de 1000 agents), avec un recours aussi limité que possible à l’emprunt et pas d’augmentation des taux d’imposition dans cette période difficile où nos concitoyens sont de plus en plus confrontés à la précarité. Nous vous souhaitons une bonne année, très sincèrement, avec des vœux particuliers de bonne santé. Élie AGUILLON, Jean BALLESTER, Claude BREMOND, José ESCANEZ Gilbert LAURENT, Jean-Marie GIBELIN, Serge SARDELLA
Édito Des raisons d’espérer Il y a cinq ans, nous avons créé l’Observatoire économique des Alpes de Haute- Provence (Thaïs), avec la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre de métiers et de l’artisanat, la Chambre d’agriculture et les services de l’État. C’est un outil de mesure de l’activité économique départementale et d’aide à la décision pour les collectivités et les entreprises. Chaque semestre sont édités un bulletin de conjoncture et un tableau de bord. Aujourd’hui, nous disposons d’un document complémentaire : le Panorama économique des Alpes de Haute-Provence, photographie de notre territoire qui présente en détail l’ensemble du système socio-économique départemental. Cet instrument d’analyse expose de façon claire et synthétique nos atouts et les enjeux de développement de notre département. Le Conseil général a participé au financement et à l’important travail de collecte des chiffres de ce document global disponible pour tous*. L’analyse des derniers éléments fournis par Thaïs en 2010 semble montrer qu’il y a, dans notre département, une reprise de l’activité économique dans tous les secteurs et cela nous donne des raisons d’être un peu plus optimistes pour cette année qui commence. De plus, le budget que le Conseil général vient de voter à l’unanimité donne une part essentielle à l’investissement avec près de 57 millions d’euros. C’est l’expression d’une volonté et d’un choix de notre département parce que l’emploi reste notre première préoccupation. Au nom de tous mes collègues conseillers généraux, je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2011. Jean-Louis Bianco, président du Conseil général * retrouvez les éléments du Panorama économique des Alpes de Haute-Provence sur www.cg04.fr Sommaire n°87/janvier 2011 P.4-5 l’actu en images sélection d’ouvrages/Télex P.10-11 De belles actions bénévoles d’aide et de coopération P.14 les décisions de l’assemblée départementale P.15 À voir et à savoir P.6-7 Un budget 2011 maîtrisé malgré le contexte difficile P.8-9 nouveau : le Centre technique routier départemental P.12-13 le chauffage collectif au bois, une énergie nouvelle ! page 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :