[04] Alpes de Haute-Provence n°177 mar/avr 2020
[04] Alpes de Haute-Provence n°177 mar/avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°177 de mar/avr 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : adoption, une autre voie vers la parentalité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
FD AAPPMA04 SPORTS Nature Et si on allait taquiner la truite ? Avec leurs 1500 km de rivières de 1 re catégorie, les Alpes de Haute-Provence sont un paradis pour les pêcheurs de truites fario ! * Ces dernières peuplent également nos lacs d’altitude accessibles en randonnée. Les carpistes, passionnés de carnassiers et amateurs de poissons trophées trouveront aussi leur bonheur dans les 500 km de cours d’eau classés en 2 e catégorie, ainsi que dans nos grands lacs de plaine ou de barrage. L’ouverture de la pêche à la truite est toujours un événement pour les pêcheurs, car il marque le début de la saison. Pour beaucoup, cette journée est donc une fête qui, pour être réussie, ne peut s’achever que sur une bonne prise ! Plusieurs techniques, qui requièrent toutes un matériel spécifique, permettent de découvrir cette pêche, qui est l’une des plus pratiquées en France. La pêche aux leurres Cette technique consiste à leurrer la truite en présentant directement un leurre sur son poste, par exemple une cuiller, un poisson nageur ou un leurre souple. La pêche au toc Il s’agit d’une pêche itinérante qui se pratique en remontant la rivière et en prospectant les bordures et les obstacles tout en tenant le fil à la main ou attaché au bout d’une canne. La prise de l’appât par la truite est transmise par la canne  : ce « toc » indique le moment idéal pour ferrer. Cette pêche aux appâts naturels peut se faire au ver de terre, au porte-bois ou encore à la teigne. La pêche à la mouche La pêche à la mouche regroupe plusieurs techniques assez difficiles à maîtriser pour un débutant. L’une d’elles – la plus facile – consiste à proposer aux poissons une mouche artificielle à la surface de l’eau. La pêche à la mouche en nymphe se pratique quant à elle en proposant une imitation de larve d’insecte en adéquation avec ce que mangent les truites au moment de la pêche. La pêche à la mouche en noyée est un mix des deux techniques précédentes. Enfin, le streamer est une pêche lourde avec des mouches assez grosses. La pêche à la bombette La pêche à la bombette est une pêche adaptée aux plans d’eau et aux lacs de montagne. La bombette est un lest qui va propulser un appât naturel ou artificiel à plusieurs dizaines de mètres de la rive à l’aide de lignes légères. Cette technique permet de séduire les poissons les plus éloignés et donc d’éviter les zones les plus fréquentées et les moins productives. o 22 FD AAPPMA04 Ouverture de la pêche L’ouverture de la pêche à la truite aura lieu le 14 mars, et le 25 avril pour les carnassiers. Envie d’essayer la pêche à la truite ? La fédération et les associations de pêche des Alpes de Haute-Provence ont pensé à vous ! Des « Ateliers Pêche Nature » pour enfants et adultes seront organisés du 15 avril au 9 septembre. Retrouvez les dates et les informations pratiques sur www.peche04.fr * La catégorie d’un cours d’eau est définie en fonction du type de poisson dominant  : 1 re catégorie (eaux fraîches et courantes, parfois en haute montagne)  : truite de rivière ; 2 e catégorie (rivières, fleuves de plaines, canaux, plans d’eau, étangs)  : cyprinidé (carpe, chevesne, ablette).
Chroniques de Haute Provence Revue de la Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute-Provence, n°383 www.memoire04.org – info@memoire04.org Dans ce 383 e numéro des Chroniques de Haute Provence, la Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute Provence vous invite à une promenade dans le passé d’un département incroyable  : le nôtre. D’un état du métier de chirurgien aux XVII e et XVIII e siècles aux chroniques d’un dernier été de paix avant la Seconde Guerre mondiale, redécouvrez quelques morceaux d’une histoire aussi fascinante que méconnue. 168 pages - 20 € 0 u iC.6r. I Lb Id 140 du miLe dlo p.i..1. RECETTE de l’UPC* Poulet aux écrevisses du bayou et légumes cajuns Ingrédients (pour 4 personnes)  : - 4 cuisses de poulet coupées en deux. - 100 g de queues d’écrevisses. - ½ l de bouillon de volaille. - 200 g de bisque de homard. - 200 g de crème liquide. - 200 g de coulis de tomates. - 1 oignon émincé. - 4 tronçons de 100 g d’épis de maïs. - 400 g de légumes  : aubergines, courgettes, poivrons, oignons. - 4 cc d’épices cajuns (paprika, cumin, piment de cayenne, oignons, ail, thym, origan, poivre noir, sel). * Retrouvez tous les menus servis aux collégiens par l’Unité de Préparation Culinaire, des recettes et la présentation de nos producteurs locaux sur www.keskonmange04.fr Xavier Delcroix la Oui chef ! Ou la vie d’un enfant de troupe Jacques Mengeaud Éditions du Panthéon www.editions-pantheon.fr Peut-on apprendre la vie dès douze ans, soumis aux règles souvent brutales d’un internat ? C’est à cette question à laquelle Jacques Mengeaud tente de répondre en se replongeant dans ses souvenirs de jeunesse au sein de l’École militaire de Tulle. Dans ce témoignage, l’auteur dénonce avec force la rigueur d’une éducation sans bienveillance marquée par le claquement des talons, la marche au pas et les garde-à-vous. 272 pages - 19,90 € À LIRE L’art, ici (2) Verdons, numéro 60 www.pays-et-gens-du-verdon.fr verdons-abonnement@laposte.net Le Verdon est un territoire où ont toujours convergé de nombreux talents. Arts plastiques, littérature, poésie, art culinaire… dans ce 60 e numéro, la revue Verdons met en évidence la variété des activités et l’importance des créateurs qui ont sublimé ce territoire emblématique de notre département ou s’en sont inspirés pour créer des œuvres uniques. 120 pages - 15 € Recette  : Faites revenir le poulet et l’oignon émincé dans de l’huile d’olive. Quand il est bien coloré, dégraissez et ajoutez le bouillon. À frémissement, ajouter la bisque de homard, la crème et le coulis de tomate. Laissez cuire ½ heure à feu doux. En fin de cuisson, ajoutez les queues d’écrevisses. Rectifiez l’assaisonnement et servir. Si le bouillon est trop liquide, retirez-en un peu et faites réduire la sauce un moment. Accompagnement  : Épluchez et émincez les légumes. Faites griller dans un wok ou dans une poêle avec un peu d’huile d’olive et les épices cajuns. Assaisonnez et servez avec le poulet aux écrevisses. Voici le menu du bayou servi aux collégiens le 16 janvier  : Entrées  : Assiette du bayou (crevette panée, samossa, acra de morue, salade, cacahuètes, graines de sésame, sauce douce au piment). Plats  : Poulet aux écrevisses ou Ragoût de porc façon jambalaya. Desserts  : Banane ou Pamplemousse. 23 Pour plus d’informations sur ces ouvrages, prenez contact avec votre libraire.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :