[04] Alpes de Haute-Provence n°177 mar/avr 2020
[04] Alpes de Haute-Provence n°177 mar/avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°177 de mar/avr 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : adoption, une autre voie vers la parentalité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
EXPRESSION libre Majorité départementale Les 15 et 22 mars prochains auront lieu les élections municipales. Cet événement est d’une importance fondamentale, car du fait de leur proximité, les élus communaux sont les plus à même de comprendre les attentes de leurs concitoyens. Quel que soit le résultat de ces élections, le Conseil départemental demeurera engagé auprès des communes afin de les conseiller et de les soutenir. Notre engagement à leurs côtés a en effet été réaffirmé en 2019 grâce aux contrats départementaux de solidarité territoriale. Ces contrats représentent 12,2 M € d’investissement du Département sur la période 2019-2020, dont 4,2 M € exclusivement dédiés au Fonds Départemental d’Aide aux communes (FODAC). Tous les maires du département ont été associés à cette démarche novatrice afin de décider ensemble quels projets doivent être aidés en priorité. En Groupe LREM et Apparentés Le budget 2020 du département a été voté. Notre groupe a décidé à la majorité de l’approuver. En effet grâce à une gestion rigoureuse en début de mandat puis aussi grâce à une conjoncture favorable, le Conseil départemental a obtenu suffisamment de recettes pour réaliser des investissements originaux dans les domaines culturels et environnementaux tout en maintenant les investissements classiques inhérents à nos compétences obligatoires. Ceci en respectant l’accord avec l’État de ne pas augmenter les charges de fonctionnement de la collectivité de plus de 1,2%. Toutefois, les élus du Conseil départemental ont pris conscience en décembre dernier du grand désarroi des Indépendants UTILES, SINON RIEN Le vendredi 13 décembre dernier nous avons approuvé notre dernier budget en tant qu’acteurs sincères de notre département ; en effet, après la loi dite NOTRe qui nous réduisit tragiquement la voilure, le jeu des chaises musicales se poursuit avec l’abandon de la taxe d’habitation jusqu’alors au profit des communes ; celles-ci devraient se contenter de notre taxe foncière départementale qui va abonder les intercommunalités. Comprenne qui pourra ! Les Départements se verront attribuer une part de la TVA ; quelle part ? Combien de temps ? On ne sait pas ! 0 18 cette période de raréfaction de l’argent public, ces contrats représentent un engagement fort du Département. Le Département met aussi au service des communes les compétences de l’agence départementale Ingénierie et Territoires (IT 04). En mutualisant les ressources de ses adhérents, cette agence leur permet de bénéficier d’une assistance technique, financière et juridique, et de conseils dans la réalisation de leurs projets. Ce sont là les trois outils qui accompagnent concrètement les communes et les intercommunalités, et qui traduisent effectivement la solidarité territoriale. Jean-Christophe Petrigny, pour la majorité départementale pompiers professionnels. La réponse à ce malaise n’est pas que financière mais un geste du Département pourra être perçu par eux comme une attention de notre part à leur problème. Compte tenu des 6 M € de plus obtenus grâce à la révision du fonds de péréquation nous pouvons envisager un effort vers le budget du SDIS afin d’augmenter le nombre de pompiers professionnels pour répondre aux besoins de l’organisation des secours vers les habitants du département. Serge Carel, pour le groupe LREM et Apparentés Malgré de gros efforts d’adaptation afin d’être utiles et proches de nos concitoyens nous sentons que nous sommes de moins en moins maitres de notre développement et serons de plus en plus contraints de subir ou de disparaître. Hors sol, nos maitres des horloges, sans doute tous très intelligents mais déconnectés de toute réalité territoriale osent tout et doutent de rien ; c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît. Il y a plus d’un siècle Jules Renard écrivait dans son journal « quand les hommes ont du talent il leur reste à prouver qu’ils savent s’en servir ». Serge Sardella, Guylaine Lefebvre
Conservatoire à rayonnement départemental Les Indes Galantes Le Conservatoire vous propose cette année de découvrir un chef-d’œuvre de l’opéra ballet  : Les Indes Galantes (1735) de Jean- Philippe Rameau. Ce spectacle convie 196 artistes (élèves et professeurs). Hébé, déesse de la jeunesse, convie les amants à chanter leur bonheur. Bellone, déesse des combats, les attire vers la guerre et la gloire. Abandonnée, Hébé invoque l’Amour qui disperse ses messagers aux quatre coins des Indes. Là-bas vont se jouer des histoires galantes mêlées de musiques et de danses. Manosque 2020  : le conservatoire met sur les planches ses jeunes talents. L’heure est à la fantaisie et aux anachronismes. On prendra le train par la malle des Indes. Chœurs, voix, cordes, vents, clavecins ; timbales, galoubets et tambourins, mais aussi jazz, hip-hop et danses baroques, sound-painting, théâtre et clowns sont les acteurs d’une interprétation inédite. 14 mars  : Théâtre Jean le Bleu (Manosque), 20 h 30. 29 mars  : Palais des congrès (Digne-les- Bains), 17h. Entrée  : 5 € . Pour plus d’informations, contactez le 04 92 31 52 36/accueil-digne@crd04.fr Digne-les-Bains  : 04 92 31 52 36 www.crd04.fr En bref… Solidarité  : Le 26 avril, à 16 h 30, auront lieu les premières « Chorales du Cœur » organisées par les Restos du Cœur  : l’église des Sièyes (Digne-les-Bains) accueillera le Chœur Cante la Vido, Les Fous des Lyres et l’ensemble vocal féminin Sol Aria. 10 € l’entrée, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Le montant sera intégralement destiné aux Restos du Cœur. Archéologie  : Le service départemental d’archéologie organise le colloque de clôture du projet Interreg Alcotra TRA[ce]S à Barcelonnette les 2 et 3 avril prochains. Ce colloque, intitulé « Transitions archéologiques  : Autres événements (gratuits)  : 20 mars  : Jam session musiques actuelles  : L’Osons Jazz Club (Lurs), 20 h 30. 21 mars  : Rencontres basson  : Théâtre H. Fluchère (Sainte-Tulle), 17h. 2 avril  : Master Class Laurent Coq*  : L’Osons Jazz Club, 17h. 4 avril  : Concert de restitution Master Class du 2 avril  : L’Osons Jazz Club, 20 h 30. 8 avril  : Interlude orchestres cordes et vents  : Médiathèque F. Mitterrand (Digneles-Bains), 16h. 9-10 avril  : Master Class Quatuor Debussy*  : Conservatoire départemental et Centre culturel René Char (Digne-les-Bains). * Le public peut être présent en auditeur libre. Week-end musical**  : 3 avril  : Master Classimprovisation avec Jean-François Zygel  : Théâtre Jean le Bleu (Manosque), 20 h 30. 4 avril  : Paris Combo (prélude des élèves)  : Théâtre Jean le Bleu, 20 h 30. 5 avril  : Delphine Haidan et David Bismuth  : Théâtre Jean le Bleu, 17h. Les élèves du conservatoire assisteront à des stages ou feront les premières parties des soirées. ** 20 € la soirée, 40 € les trois. Pour plus de détails, contactez le 04 92 70 35 21 billeterieculture@dlva.fr intervalles de l’archéologie dans les Alpes franco-italiennes », réunira une quarantaine de chercheurs français et italiens. Inscription gratuite dans la limite des places disponibles  : archeologie@le04.fr Famille  : Du 4 au 19 avril se déroulera la 4 e édition des semaines des familles, portée par le Réseau d’Écoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents (REAAP 04). Au programme  : de nombreuses animations (conférences, groupes de parole, spectacles, expositions…) sur des thématiques liées à la vie de famille et à la parentalité (grossesse, adolescence, scolarité, éducation, fratrie…). Venez partager de beaux moments en famille ! Cet événement est soutenu par le Conseil départemental. Pour plus d’informations sur la programmation, rendez-vous sur www.parents04.fr o 19 AGENDA & CIE Archives départementales La bilheto 0000 0 Cli Expositions L’Affaire, Lurs, 4 août 1952 - Archives départementales. Jusqu’en décembre 2020. La Haute Provence au gré du temps - Archives départementales. Jusqu’en août 2020. Conférence La guerre d’Espagne et les écrivains français. Un conflit perçu jusqu’en Provence (1936-1939), Pierre-Frédéric Charpentier. 16 avril, 18h. Lecture d’archives Faits divers bas-alpins XIX e -XX e siècle, La Mobile Compagnie. 9 avril, 18h. www.archives04.fr Jan Lu Domenge es un ensenhaire e un lingüist que ven de publicar un libre remirable qu’es la resulta d’un travalh long de mai de trente ans. Aqueste trabalh pertoca lo folclore dei droles, qu’es un patrimoni immateriau vertadié, un biai de dubertura au monde e de se, deis autres tamben. Lo libre es paregut ais editions Cantar lou Païs. En mai d’aquèla publication, l’Ostau Natura e Patrimoni de Castellana amé l’association Petra Castellana, an fach una mostra de 7 panèus disponibles Place Marcel Sauvaire. Jean-Luc Domenge, enseignant et linguiste, vient de publier un ouvrage remarquable qui est le résultat de près de 30 ans d’enquête  : Le monde surréaliste du folklore enfantin en Provence (tome 1). C’est un vrai patrimoine immatériel, une façon de s’ouvrir au monde, qui permet la découverte de soi et des autres. Le livre est paru aux éditions Cantar Lo Païs. En plus de cette publication, la Maison Nature et Patrimoine de Castellane a réalisé avec l’association Petra Castellana une exposition de 7 panneaux issus de cet ouvrage. Elle est visible Place Marcel Sauvaire.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :