[04] Alpes de Haute-Provence n°177 mar/avr 2020
[04] Alpes de Haute-Provence n°177 mar/avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°177 de mar/avr 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : adoption, une autre voie vers la parentalité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Shutterstock MÉDIATHÈQUE DÉPARTEMENTALE La Médiathèque poursuit son travail ! En décembre 2019, les agents de la Médiathèque départementale ont quitté le bâtiment situé aux Augiers - qui présente un risque d’effondrement - pour de nouveaux locaux à proximité des Archives départementales. Dans ce nouveau cadre, ils peuvent poursuivre la mise en œuvre du Plan départemental de lecture publique. Mais en quoi consistent leurs missions ? Promouvoir et développer la lecture publique La principale tâche de la Médiathèque est de permettre à tous les Bas-Alpins un accès gratuit aux livres, et plus généralement aux arts et à la culture. Grâce à une dotation de 90 000 € du Conseil départemental, la Médiathèque peut proposer aux lecteurs un accès aux publications les plus récentes. Les différents ouvrages peuvent être réservés en ligne par les bibliothèques. Un système de distribution les achemine ensuite jusqu’au lieu de commande, permettant ainsi aux lecteurs de découvrir des œuvres jusqu’alors inconnues. Former les professionnels et les bénévoles La formation des personnels des bibliothèques est une autre mission fondamentale de la Médiathèque. En effet, les formations permettent aux professionnels d’approfondir leurs connaissances et de se former à de nouveaux savoir-faire. Cependant, notre département compte également près de 350 bénévoles ; maillons indispensables du réseau des bibliothèques, ils peuvent eux aussi bénéficier de formations visant à les aider à gérer leur fonds, accueillir le public, conseiller les lecteurs… Ces formations sont dispensées sur l’ensemble du territoire afin d’être plus accessibles. Créer du lien La Médiathèque assure aussi une mission de conseil auprès des communes. Grâce à des aides et des subventions, elle accompagne les bibliothèques dans la modernisation de leur équipement. Ce faisant, elle contribue à développer et à consolider le réseau des bibliothèques pour répondre au mieux aux attentes du public, y compris dans les endroits les plus isolés. o 12 Shutterstock Conduire des actions culturelles La Médiathèque propose également des animations grand public récurrentes (comme les Musiques d’Automne) ou ponctuelles (comme les résidences d’auteurs ou l’hommage à Jean Proal, en 2019…). Grâce à l’opération Premier Livre, elle favorise aussi l’éveil culturel des tout petits et œuvre à réduire les inégalités en matière d’accès au livre. Le programme Mémor’image vise quant à lui à prévenir la perte d’autonomie des personnes âgées en renforçant la transmission des savoirs par des interventions artistiques et en créant des liens entre les bibliothèques de proximité et les EHPAD. Enfin, la Médiathèque met des expositions et des outils d’animations à disposition des bibliothèques pour leur permettre de mettre en place des activités culturelles. Pour plus d’informations sur l’actualité de la Médiathèque, rendez-vous sur mediathequedepartementale.cg04.fr
Xavier Delcroix Le Département soutient le Syndicat d’Énergie des Alpes de Haute-Provence Chaque année, le Département consacre 300 000 € pour soutenir la réalisation des nombreuses opérations portées par le Syndicat d’Énergie des Alpes de Haute-Provence (SDE04). René Massette, président du Conseil départemental et président du SDE04, a répondu à nos questions à ce sujet. À quel titre le Département intervient-il auprès du SDE04 ? « Le Département est compétent pour intervenir dans tous les domaines touchant à l’aménagement du territoire et à la solidarité territoriale. Le SDE04 est la dernière structure qui regroupe toutes les communes bas-alpines, ce qui lui permet de faire jouer la solidarité entre les communes rurales et urbaines. En outre, avec près de 8 M € d’investissements annuels, le SDE04 est l’un des principaux donneurs d’ordre du département. L’intervention du Département est donc une politique volontariste, mais elle est essentielle. » Quelles opérations ont pu être réalisées grâce au Département ? « Depuis la création du SDE04 en 2014, le soutien du Département a permis de réaliser de nombreuses opérations d’électrification rurale  : avec les 300 000 € que le Département apporte chaque année, le Syndicat d’Énergie intervient notamment pour renforcer et étendre le réseau, et pour embellir les quartiers en enfouissant les lignes aériennes. Ces opérations sont souvent couplées à des opérations d’eau et d’assainissement ou de voirie, comme cela a par exemple été le cas pour le chantier de la traversée du Lauzet-Ubaye l’année dernière. « Désormais, en lien avec les contrats de solidarité territoriale que nous avons signé avec les intercommunalités, ces 300 000 € sont répartis de façon plus équilibrée entre les différents territoires. « Le Département aide également le Syndicat en matière de transition énergétique. Ainsi, il a contribué à hauteur de 100 000 € à la mise en place du réseau départemental public de 64 bornes de recharge pour véhicules électriques. Normalement, il s’agit d’une compétence propre aux communes, mais le SDE04 a mutualisé les moyens en déployant un réseau unifié avec une tarification unique et attractive. » o 13 DÉVELOPPEMENT Quel bilan dressez-vous de l’action du Conseil départemental ? « Je ne peux que me réjouir de l’action du Département dans l’aménagement du territoire et de la mise en œuvre des solidarités. 300 000 € par an, ça peut sembler peu, mais à l’échelle d’une mandature, ça représente 1,8 M € . C’est une somme importante. « Je pense que le Département a encore un rôle majeur à jouer, car l’électricité touche de plus en plus de politiques publiques  : l’agriculture, l’assainissement, le tourisme… Par exemple, quand on installe un refuge de montagne, il faut lui apporter l’électricité  : c’est ce qu’on fait actuellement avec le gîte du Laverq (Méolans-Revel). L’électrification est un véritable service public, donc je pense qu’il est important qu’elle soit portée par les collectivités. » Avant Après Les travaux réalisés par le SDE04 au quartier de la Baume (Sisteron) en 2017-2018 ont permis l’enfouissement des lignes électriques. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur www.sde04.fr SDE 04



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :