[04] Alpes de Haute-Provence n°172 mai/jun 2019
[04] Alpes de Haute-Provence n°172 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°172 de mai/jun 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : vers un territoire inclusif.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
DOSSIER Shutterstock 6
- Handicap - Vers un territoire inclusif ? Frédéric Exubis Où en est le Département en termes de handicap ? « Le handicap est une part importante de nos compétences. Nous étions déjà pionniers grâce au projet « Une réponse accompagnée pour tous », qui vise à créer des solutions sur mesure pour les situations complexes. Aujourd’hui, on essaie d’être davantage dans l’inclusion et l’accompagnement. On développe aussi des projets innovants en termes de lieux de vie, tout en faisant le maximum pour maintenir les personnes à domicile. La recherche de solutions innovantes est également au cœur du nouveau Schéma départemental d’autonomie. » Stéphanie Colombero, conseillère départementale déléguée aux personnes handicapées L’État a récemment lancé un appel à projets visant à expérimenter le « Territoire 100% inclusif ». Déjà pionnier sur les questions de handicap, le Département des Alpes de Haute-Provence s’est engagé dans cette démarche. Stéphanie Colombero, conseillère départementale déléguée aux personnes handicapées, a répondu à nos questions. Quels retours les personnes porteuses de handicap vous font-elles sur la situation du Département ? « On me parle souvent des problèmes d’accessibilité et des problèmes de transport pour les élèves. On a beaucoup progressé sur les questions de scolarité, notamment grâce à l’Éducation nationale, mais il reste du travail. Certains adultes me parlent aussi de leurs difficultés à trouver du travail ou à se former. Nous œuvrons donc à mettre en place des dispositifs pour favoriser les démarches auprès de Cap Emploi… Enfin, on me parle régulièrement de la complexité des démarches administratives. Il y a une volonté de l’État de les simplifier et la MDPH essaie de développer l’accompagnement pour le montage des dossiers, mais ça reste compliqué. » Quel est le but de la démarche « Territoire 100% inclusif » ? « C’est une démarche qui a plusieurs objectifs  : simplifier l’accès aux droits et à l’emploi, améliorer l’accueil et le soutien des personnes en situation de handicap… Le projet est encore en train de se mettre en place. On espère pouvoir créer plus d’emplois et développer davantage d’habitats inclusifs, même si nous sommes déjà bien au-dessus des moyennes régionale et nationale en 7 termes de places d’accueil en instituts. On essaie également de développer l’accès aux EHPAD pour les personnes handicapées vieillissantes. Le fait de nous déclarer territoire 100% inclusif va nous demander plus de travail, mais c’est important d’agir aujourd’hui sur ces questions. » Avez-vous le sentiment que les mentalités évoluent au sujet du handicap ? « Les mentalités évoluent, c’est certain, mais il reste encore des appréhensions, principalement dues à une méconnaissance du sujet. Quelquefois, il s’agit aussi d’un désintérêt pour ces questions, notamment de la part de certains élus et de la presse. Globalement, je pense qu’il y a de la bienveillance vis-à-vis du handicap, mais on demeure encore dans une approche assez cloisonnée. Je pense que notre société sera vraiment 100% inclusive le jour où on n’aura plus besoin de délégation handicap, car elle sera naturellement intégrée aux autres compétences. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :