[04] Alpes de Haute-Provence n°163 décembre 2017
[04] Alpes de Haute-Provence n°163 décembre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°163 de décembre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : égalité femmes/hommes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04995 DIGNE-LES-BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Le magazine est consultable et téléchargeable sur  : www.mondepartement04.fr Retrouvez-nous sur  : www.facebook.com/departement04 Directeur de la publication René Massette Responsable des publications Xavier Delcroix - xavier.delcroix@le04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard - philippe.maillard@le04.fr Réalisation Autrement Dit Communication Sisteron - 04 92 33 15 33 Impression Imprimerie RICCOBONO 83490 Le Muy - 04 94 19 54 57 Label Imprim’vert Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos  : Frédéric Exubis, sauf, Couv - Schutterstock, P4-P. Praliaud (« Ailleurs est ici ») , P6-7-Flickr ADT, P8-Shutterstock, P9-M. Vincent, P10-11-DRIT, P12-13-Alliance 3000/Solidarité Afrique Alpes Sud, P14-Schutterstock, P15-Maison Musée du Haut Verdon, 4 e de couv  : Flickr ADT/C. Gugliero ISSN  : 2430-4018 Tirage  : 58 500 ex Certifié PEFC Ce produit est ISM de forets gérées durableme meus sconses EFC ccnfrôlé"'10-31-3162 pefc-france.org Ne pas jeter sur la voie publique. ALPES DE HAUTE Expression libre Majorité départementale Une rigueur renforcée Un rapport suivi d’un débat vient d’avoir lieu en Assemblée sur les orientations du prochain budget du Département. Les départements sont le niveau de collectivité qui connaît les plus grandes difficultés (hausse des dépenses liées aux allocations individuelles de solidarité, forte contribution au redressement des finances publiques…). De plus ceux de moins de 250 000 habitants sont dans la situation la plus critique. Bien que notre dette soit saine et maîtrisée, nos marges de manœuvre continuent à se réduire  : si la diminution de nos recettes semble marquer le pas, les charges continuent à augmenter légèrement (notamment les aides sociales). Parallèlement, nous souhaitons garder la fiscalité à un niveau constant pour ne pas pénaliser les ménages et maintenir un niveau d’investissement élevé, indispensable à nos yeux, pour soutenir l’activité économique locale. Alternative et Progrès À l’instant où nous écrivons ces lignes, le contenu du débat d’orientation budgétaire porté par la nouvelle majorité n’est pas connu. Nous souhaitons que ces orientations budgétaires soient fidèles au projet porté devant vous en 2015. Nous y avons œuvré pour poursuivre notre accompagnement des plus fragiles (handicap, personnes âgées, familles, insertion) et en absorbant la diminution des revenus de la fiscalité et des dotations de l’État. Efforts de gestion, diminution parfois douloureuse de nombreuses enveloppes, nous avons arbitré pour un budget qui préserve notre capacité d’investissement (plus de 40M € /an), pour continuer d’équiper notre département et ne pas trahir l’avenir. Autre sujet important, la création de l’agence de développement économique et touristique. Nous sommes très largement favorables à la naissance de cet outil indispensable pour le développement de notre département. Nous serons vigilants à ce que chacun puisse y trouver sa place, Indépendants Une fin d’année laborieuse À la suite des nombreuses délégations attribuées par le président Massette aux membres de la majorité départementale, nous nous gardons de formuler un quelconque avis. Nous souhaitons que les jours qui nous font glisser lentement jusqu’à Noël nous apportent toute sérénité afin que les Alpes de Haute-Provence trouvent leur place et toute leur place au sein des instances décisionnaires de l’Etat et de la Région. Encore faudra-t-il pour cela puiser dans nos ressources humaines afin de conjuguer compétence avec cohérence. Après avoir intégré dans toutes leurs complexités les lois NOTRe et Gemapy, nous n’aurons nul besoin de nouvelles règles, plutôt de nouvelles attitudes. Avec la montée en Pour ne pas dégrader gravement notre situation financière, les efforts de maîtrise engagés ces dernières années doivent donc être maintenus, notamment en persévérant dans la gestion rigoureuse des charges de structure et en donnant la priorité aux compétences obligatoires, au premier rang desquelles figurent la solidarité envers les populations fragiles (enfants en danger, personnes âgées, personnes handicapées, bénéficiaires des minima sociaux…) et le soutien aux collectivités via le fonds d’aide aux communes et l’intervention de l’Agence technique départementale Ingéniérie et Territoire 04. Pour préparer le budget 2018, nous souhaitons continuer à appliquer, comme depuis plusieurs années, une politique de rigueur qui nous permet de ne pas figurer dans la liste des départements en difficulté. Jean-Christophe Pétrigny pour la majorité départementale notamment ceux qui portent la compétence économique avec la Région  : le monde économique, les communautés de communes et les deux agglomérations. De même, si nous approuvons le schéma de développement touristique dans ces grandes lignes, nous attendons que le Département joue pleinement son rôle de coordinateur et d’acteur de la solidarité territoriale. Il se doit d’être offensif, pragmatique, au plus près des territoires afin de travailler ensemble à l’émergence de projets structurants générant de l’attractivité et de la notoriété touristique, afin de soutenir l’emploi et la création de richesses. Nous devons montrer une véritable volonté d’œuvrer ensemble à la mutualisation des ressources consacrées à l’atteinte d’objectifs communs de développement économique et touristique. Claude Fiaert pour le groupe Alternative et Progrès puissance de nos récentes et futures intercommunalités, enrichies de leurs importantes compétences, le Département se doit de disposer du droit d’initiatives et devenir force de propositions. Avec la création de l’agence technique départementale IT04, et si celle-ci démontre ses savoir-faire et répond aux besoins, elle nous indique clairement notre chemin. Nous y croyons ! Afin que nos lendemains puissent chanter à l’unisson. C’est le souhait que nous formulons sincèrement en cette fin d’année 2017. Serge SARDELLA, Guylaine LEFEBVRE
Tourisme le premier employeur des Alpes de Haute-Provence 6/7 14 Viabilité hivernale Pour que le réseau routier soit le plus sûr possible 10/11 Tour d’horizon 15/16/17 Le billet des jardins de Salagon Une vivace médicinale et décorative L’actu 4 en images 18 Histoires d’archives Sommaire Egalité femmes/hommes Les mentalités doivent continuer à changer 9 À lire/La recette de l’UPC 19 Développement durable le Département montre l’exemple 8 Solidarité sans frontière Des actions exemplaires de coopération internationale 12/13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :