[04] Alpes de Haute-Provence n°153 janvier 2017
[04] Alpes de Haute-Provence n°153 janvier 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°153 de janvier 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2017, les orientations à la loupe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04995 DIGNE-LES-BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Le magazine est consultable et téléchargeable sur  : www.mondepartement04.fr Retrouvez-nous sur www.facebook.com/departement04 Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - xavier.delcroix@le04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard - philippe.maillard@le04.fr Réalisation Céline Gugliero Impression Imprimerie RICCOBONO 83490 Le Muy - 04 94 19 54 57 Label Imprim’vert Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos  : Frédéric Exubis, et, 1 ère de couv-Shutterstock, P6-7-Shutterstock, P10-11-carte DDT P15-R.Palomba P17-centre d’astronomie 4 e de couv-Stocklib pA 27 e 41 41- ("1 ri/1N Codifié PEFC 9 Ce produit est issu de forêts Orées durablement et de PEFC s- ISSN  : 2430-4018 Tirage  : 58 500 ex 10-31-2331 pefc-frenee.org Ne pas jeter sur la voie publique. ALPES DE HAUTE Expression libre Majorité départementale Un budget réaliste Les orientations du budget primitif 2017, que nous venons de voter, résultent d’une logique implacable  : - Nous devons assurer pleinement nos compétences obligatoires  : solidarité envers les populations fragilisées (enfants en danger, personnes âgées, personnes handicapées, bénéficiaires des minimums sociaux…), collèges, routes et solidarité en direction des territoires. - Nous voulons poursuivre en partie nos interventions facultatives dans les domaines de la culture, de l’agriculture, du sport et du tourisme. - Nous tenons à maintenir un niveau d’investissement significatif pour continuer à soutenir l’économie locale. Mais à l’opposé  : - Les dépenses de solidarité (RSA, APA, PCH) poursuivent leurs hausses. Les Républicains - UDI - Divers Droite Puisque c’est la mode et que nous sommes à l’heure des bilans sur le plan national, il est temps de dire que le bilan des socialistes et de la majorité présidentielle n’est pas brillant. La baisse des dotations associée à la loi NOTRe a pour effet réel et dévastateur de faire disparaître à très court terme les communes, échelon de base de notre organisation administrative. Et nous le voyons encore aujourd’hui, en supprimant des aides à destination de la petite enfance, ou encore en diminuant les aides aux communes au travers de la refonte du FODAC, ce sont les crèches, la rénovation du réseau électrique public, les écoles, l’entretien des routes, le soutien à l’investissement dans les communes et plus généralement tous les services de proximité au sein des communes qui sont menacés. Indépendants Un petit pas pour nous aujourd’hui mais un bond pour notre économie touristique demain Ce 2 décembre dernier s’est tenue l’assemblée générale de notre agence départementale au tourisme. Avec les nouvelles compétences dévolues aux grandes intercommunalités qui se sont créées, dans la douleur pour certaines ; le tourisme compte désormais dans leur champ d’actions régaliennes. Malgré l’absence encore aujourd’hui du nouveau schéma régional au tourisme, il a semblé indispensable aux élus et partenaires départementaux que les services de l’ADT fassent une recherche sérieuse d’analyse et de synthèse de la situation a priori avant de se redéployer vers de nouvelles missions. Un travail remarquable a été effectué à cet égard. La réussite de nos futures actions doit passer inévitablement par la mutualisation et la mise en commun de certains moyens au sein du service départemental et de l’agence. La tâche qui s’engage n’est pas chose aisée - Les recettes continuent de baisser (dotations de l’État…). - Notre recours à l’emprunt diminue pour préserver une bonne capacité de désendettement. Pour ne pas dégrader gravement notre situation financière nous avons donc  : - Encore amplifié nos efforts. Les dépenses de fonctionnement et parmi elles nos charges à caractère général sont en baisse. - Renforcé notre recherche d’autres financements, y compris de fonds européens. Mais cela n’a pas été suffisant et pour aller à l’équilibre nous n’avons pas eu d’autre choix que d’augmenter le taux de l’impôt sur le foncier bâti (de 19,53% à 20,7%). En 2017, grâce à ces efforts, nous pourrons maintenir la qualité de nos services publics partout sur le territoire départemental. Nous souhaitons une bonne année 2017 à tous nos concitoyens. Jean-Christophe Petrigny pour la majorité départementale Cette politique donne le sentiment d’une réelle volonté d’étouffer les communes par l’effet conjugué de transfert de charges et d’absence de ressources. Mais avec cette menace qui pèse sur les communes c’est évidemment tout un tissu social et économique qui se délite avec la fragilisation des services à la personne, la menace sur des services publics de proximité, les inégalités croissantes et les difficultés de fonctionnement du tissu associatif dans notre département rural. Notre sentiment est que cette politique de recentralisation va laisser derrière elle un vaste désert. Malgré ce constat pas très encourageant, nous espérons un horizon qui s’éclaircira dans les prochains mois et vous souhaitons une bonne et heureuse année 2017. Les Républicains-UDI-Divers Droite mais la volonté commune d’y parvenir est réelle et sincère. Nous le savons, le tourisme gagnant se joue collectif  : les agglomérations, le Département, la Région, les chambres consulaires, le monde associatif et tous les acteurs professionnels concernés concourent à cette réussite. Car comment réfléchir et élaborer des schémas attrayants et durables si l’on n’est pas d’accord sur l’essentiel ? La richesse et la diversité de nos territoires nous imposent à tous un investissement considérable. Jugez-en  : les alpes et toutes leurs spécificités ; le Luberon en partage avec le Vaucluse ; le Verdon en commun avec le Var ; l’Europarc et la Réserve géologique incontournable maintenant ; le thermalisme pièce maî tresse de notre édifice économique… Voici quelques éléments qui vont sans doute enrichir nos débats au cours de cette nouvelle année qui commence. Nous formons des vœux sincères de réussite pour que l’ADT soit reconnue comme l’agence conseil naturelle de tous nos partenaires. Bonne et heureuse année 2017 à toutes et à tous. Serge SARDELLA, Guylaine LEFEBVRE
Conseil départemental Budget 2017 12 Solidarité Handicap  : pour aller plus loin 13 1 Tour d’horizon 15/16/17 6/7 Assemblée départementale Les décisions de l’Assemblée L’actu 4 en images Solidarité Violences conjugales, quelles solutions ? 13 2 18 Histoires d’archives Sommaire Solidarité sans frontières Des liens solidaires 8/9 Aménagement du territoire Ça bouge dans les « intercos » ! 10/11 En direct du musée de Préhistoire L’Anthropocène ou l’Âge de l’Homme 14 À lire/La recette de l’UPC 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :