[04] Alpes de Haute-Provence n°151 novembre 2016
[04] Alpes de Haute-Provence n°151 novembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de novembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : territoires, la fibre arrive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04995 DIGNE-LES-BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Le magazine est consultable et téléchargeable sur  : www.mondepartement04.fr Retrouvez-nous sur www.facebook.com/departement04 Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - xavier.delcroix@le04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard - philippe.maillard@le04.fr Réalisation Galets Bleus Group 04 92 72 27 19 - Manosque Impression Imprimerie RICCOBONO 83490 Le Muy - 04 94 19 54 57 Label Imprim’vert Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos  : Frédéric Exubis, sauf, 1 ère de couv - Shutterstock P9- P.Leroux P10-11- Anne-Marie Caparros. P14- Shutterstock 4 ème de couv - Archives Départementales ISSN  : 2430-4018 Tirage  : 58 500 exe,e...111› Codifié PEFC 9 Ce produit est issu de forêts Orées durablement et de P E 10-31-2331 pefc-frenee.org Ne pas jeter sur la voie publique. ALPES DE HAUTE Expression libre Majorité départementale Une rigueur renforcée mais une ambition intacte Un rapport suivi d’un débat vient d’avoir lieu en Assemblée sur les orientations budgétaires du prochain budget du Département. Les départements sont le niveau de collectivité qui connaît les plus grandes diffi cultés, notamment à cause des dépenses sociales qu’ils assument sans compensations suffi santes. De plus ceux de moins de 250 000 habitants sont dans la situation la plus critique et parmi eux ce sont les départements ruraux les plus touchés ! Enfi n notre Département se distingue avec des taux d’évolution des dépenses d’allocations individuelles de solidarité (RSA, PCH, APA) supérieures à la moyenne (71% de progression entre 2008 et 2015 !). Bien que notre dette soit saine et maîtrisée, nos marges de manœuvre continuent à se réduire  : les recettes diminuent Les Républicains - UDI - Divers Droite Quelques réflexions sur l’actualité de cet automne Nous avons assisté à la cérémonie de prise de commandement du lieutenant-colonel Frédéric Pignaud, nouveau directeur départemental du service d’incendie et de secours de notre département, et nous tenons à lui souhaiter la bienvenue et pleine réussite dans ses nouvelles fonctions. Nous avons aussi assisté à l’inauguration du collège de Riez, nous pouvons nous féliciter ce cet investissement réalisé par le Département, féliciter l’architecte qui a conçu ce projet de rénovation pour le bien-être des élèves et des enseignants, c’est une belle réussite. Dans la même période avait lieu la pose de la première pierre du nouveau Lycée Paul Arène de Sisteron, investissement important réalisé par la Région et le Département. Deux investissements importants pour la vie scolaire de ces deux établissements. Le débat des orientations budgétaires va avoir lieu, des satisfactions mais aussi des inquiétudes. Au niveau des satisfactions on retiendra l’effort important fait par la Région et par l’État lors de Indépendants Tous à l’amande ! La neuvième fête de l’amande s’est tenue le dimanche 9 octobre dernier à oraison. Un marché de produits régionaux nous direz-vous ? Hé bien pas seulement ! Avec la lavande et l’olive, l’amande de Provence intègre cette trilogie de l’excellence qui alors était cantonnée au cadre festif de niche et qui maintenant s’invite dans notre quotidien. Mais combien de sacrifi ces et de travail obstiné a-t-il fallu pour parvenir déjà à ce résultat. Qui se souvient de nos plateaux secs de haute Provence illuminés par les fl eurs blanches des amandiers, mais peu à peu abattus car trop sensibles aux gelées printanières. Ce fut un déchirement. Il fallut toute l’obstination de quelques pionniers tels PERLAMANDE et FRANCOIS DOUCET notamment, (notamment celles de l’État) et les charges augmentent. Pour ne pas dégrader gravement notre situation fi nancière, les efforts de maîtrise engagés au cours de ces dernières années doivent donc être amplifiés, notamment en persévérant dans la gestion rigoureuse des charges de structure. C’est la condition pour assurer nos compétences obligatoires au premier rang desquelles fi gure la solidarité envers les populations fragiles (enfants en danger, personnes âgées, personnes handicapées, bénéfi ciaires des minimums sociaux…) et envers les territoires. Cet effort de maîtrise accrue est également la condition pour préserver les politiques facultatives que nous conduisons dans les domaines de la culture, de l’environnement, de l’agriculture et du tourisme. La préparation du prochain budget sera donc menée avec une rigueur renforcée mais avec une ambition intacte pour les Alpes de Haute-Provence. Jean-Christophe Petrigny pour la majorité départementale la renégociation du contrat de plan État-Région, par la mise en place de fi nancements complémentaires pour la construction du pont de Manosque, pour la protection contre les risques naturels et sécurisation de la RN 85 et 202, pour l’aménagement de carrefours sur la RN 85, pour la modernisation des chemins de fer de Provence, pour l’augmentation de capacité sur la ligne des Alpes, pour la réalisation d’un programme d’investissement de culture scientifi que associé au développement du centre d’astronomie de Saint-Michel-l’Observatoire. Côté inquiétudes, nous avons relevé la prévision de la baisse des investissements au niveau du département qui pénalisera l’activité économique, la hausse de la taxe d’aménagement, la possibilité de faire appel à une hausse de l’impôt, la baisse continue des dotations de l’État qui rend de plus en plus diffi cile l’équilibre des budgets en conservant le même niveau des interventions. Nous sommes conscients des diffi cultés pour l’établissement du budget à venir mais renouvelons notre attachement aux interventions du Département pour le fi nancement des services de proximité tels que l’eau, l’assainissement, l’électrifi cation, l’éclairage public, la construction et la rénovation des collèges, l’entretien de notre réseau routier. Les Républicains-UDI-Divers Droite pour inciter l’INRA à rechercher de nouvelles variétés d’arbres moins sensibles aux gelées, mais surtout plus tardives dans leur fl oraison. C’était la seule condition et elle fut obtenue pour retrouver la confi ance de nos jeunes arboriculteurs. Le combat n’est pas gagné mais une étape importante a été atteinte. La grande qualité de nos amandes est là pour en témoigner. Qu’importe si la France ne représente qu’1% de la production mondiale, nous sommes habitués à ce genre de paradoxe. L’olive a depuis des lustres maintenant démontré par ses qualités propres ainsi que par l’excellence de ses transformations qu’elle pouvait durablement relever ce défi. Voilà sans doute quelques éléments qui nous permettront d’asseoir durablement nos territoires agricoles dans un avenir plus confi ant. Serge SARDELLA, Guylaine LEFEBVRE
Tour d’horizon 15/16/17 Territoires La fibre optique pour désenclaver le département Développement durable Des actions soutenables 9 Assemblée départementale Les décisions du 14 octobre 13 4 6/7 L’actu en images Solidarité Le bonheur de masser son bébé 10/11 Solidarité « L’accompagnement pour tous » qu’est-ce que c’est ? 141 18 Histoires d’archives Sommaire Archéologie Les secrets de la cathédrale de Senez 8 Solidarité Égalité femmes/hommes Où en est-on en politique ? 12 Collèges UPC, la recette ! 142 À lire/BD 19 ; Oefied 4,4000614.1111emel misse « sr,fmo Jaspes'



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :