[04] Alpes de Haute-Provence n°149 septembre 2016
[04] Alpes de Haute-Provence n°149 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : la renaissance du collège de Riez.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04995 DIGNE-LES-BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Le magazine est consultable et téléchargeable sur  : www.mondepartement04.fr Retrouvez-nous sur www.facebook.com/departement04 Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - xavier.delcroix@le04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard - philippe.maillard@le04.fr Réalisation Galets Bleus Group 04 92 72 27 19 - Manosque Impression Imprimerie RICCOBONO 83490 Le Muy - 04 94 19 54 57 Label Imprim’vert Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos  : Frédéric Exubis, sauf, 1 ère de couv - P10-11 - Florent Joliot P4- Pnr du Verdon P6-8-9 - Shutterstock P13- Cécile Brau/Centre d’Astronomie P15- David Richard P17- Conservatoire 4 ème de couv - Philippe Texeire ISSN  : 2430-4018 Tirage  : 58 500 ex/o..% Codifié PEFC Ce produit est issu 9 de forêts Orées durablement et de P E Ft" 10-31-2331 pefc-frenee.org Ne pas jeter sur la voie publique. ALPES DE HAUTE Expression libre Majorité départementale L’insertion s’adapte ! Le nombre de bénéficiaires du RSA reste en augmentation, même si celle-ci marque le pas. Il représente 3,4% de la population active départementale et dans le contexte actuel l’insertion professionnelle des publics en grande difficulté est une tâche difficile. En 2015, le Département a dépensé plus de 22,9 millions d’euros pour sa politique d’insertion, dont 21,3 millions d’euros pour le RSA. Mais se contenter de verser ces allocations ne saurait nous satisfaire. Depuis plusieurs années le Département a décidé d’aller bien au-delà et de tout mettre en œuvre pour accompagner les bénéficiaires vers une insertion durable. Nous avons été les premiers dans notre région à mettre en œuvre un accompagnement global en partenariat avec Pôle Emploi. Le but est d’apporter, ensemble, des réponses personnalisées et adaptées aux demandeurs d’emploi rencontrant des freins sociaux et professionnels. Les Républicains - UDI - Divers Droite « Existe-t-il vacances plus profondes que de prendre congé de soi-même ? » - Le Fait du prince - Amélie NothombEn Juin 1936, le gouvernement du Front Populaire adopte une grande mesure sociale qui va changer la vie des Français  : « les congés payés », quatre vingt ans après, notre société a profondément changé, les départs en vacances sont devenus massifs. Le stress est de plus en plus présent dans notre vie quotidienne, ce qui renforce l’envie et le besoin de loisirs et de vacances. Le vacancier des temps modernes, quand il prépare ses valises a pour objectif majeur d’être « bien », dans son corps et dans sa tête. On remarque un besoin vital de détente, de fuite loin de la compétition pour récupérer sans pression, un besoin de s’échapper vers un ailleurs dont les codes sont autres. Partir en vacances nous aide à récupérer les énergies perdues pendant l’année. Indépendants En été les fruits mûrissent, les idées aussi Soyez rassurés, fidèles lecteurs, nous n’allons pas vous infliger, par ces longues journées caniculaires, de fastidieux discours sur nos tracasseries départementales. Nous verrons tout cela à la rentrée. Notre propos serait plutôt de vous inciter, si cela n’est pas déjà programmé, à vous diriger le soir et la fraîcheur revenus vers les innombrables festivals, tous de qualité, qui honorent notre territoire et le rendent, par leur éclectisme, comparable à nul autre sans doute. Il serait injuste de notre part de penser que nos visiteurs connaissent mieux nos trésors que nous-mêmes. Pourtant En 2015, 257 personnes ont bénéficié de ce dispositif et 50% des sorties sont positives. Le Département propose aussi un contrat d’engagements réciproques aux bénéficiaires afin de les suivre et de les insérer durablement grâce à la construction d’un parcours d’insertion. Le taux moyen de contractualisation était en 2015 de 73%, soit plus que l’objectif de départ. Enfin, nous favorisons des actions collectives ciblées comme « les pt’its déjeuners vers l’emploi » (accompagnement renforcé auprès d’un public féminin en collaboration avec le CIDFF - Centre d’Information sur le Droit des femmes et des Familles). L’idée étant de rompre l’isolement, de favoriser la reprise de la confiance en soi, de redynamiser et de créer du lien social. Ça marche. Dans les négociations du début d’année avec l’État, pour qu’il reprenne tout ou partie du financement du RSA devenu une charge bien lourde, une des principales conditions était que les Départements développent leur accompagnement vers l’emploi. C’est une idée pertinente, que nous mettons en pratique depuis plusieurs années ! Jean-Christophe Petrigny pour la majorité départementale Sans forcément aller loin cela permet de sortir de la routine de chaque jour, de faire face à des expériences nouvelles, de porter un regard sur la nature, de l’attention aux autres. C’est un moment de découverte, propice à l’idée du ressourcement et du « laisser vivre ». L’essor du tourisme, l’embellissement de l’ensemble du territoire et plus particulièrement de notre département en découle directement. La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) constitue la deuxième destination touristique en France. Elle dispose de plusieurs atouts  : le soleil, la mer et la montagne. Avec le développement des moyens de communication, et les enjeux commerciaux qu’elles génèrent les vacances deviennent incontournables bien qu’elles restent encore inaccessibles à un certain nombre des personnes. Ici ou ailleurs bon été à tous. Les Républicains-UDI-Divers Droite combien de Bas-Alpins ont admiré les tableaux inoubliables des « Martin père et fils » qui sont exposés au musée de Digne ? Nos villages de montagne et leurs lacs turquoise nous invitent au rêve et à la détente sportive. N’y résistons pas. Les gorges du Verdon et leur grand canyon regroupent des pépites. Pour les plus téméraires d’entre nous, le sentier Martel a été réhabilité de façon remarquable. Mais peut-être que les plus paisibles préféreront contempler tout cela en regardant « Verdon Secret », le grandissime film qu’il faut voir absolument à Gréoux-les-Bains. N’oublions pas que la réserve géologique de Digne et sa petite sœur du Luberon nous attendent aussi, ainsi que d’autres lieux de notre département, tout aussi emblématiques. Alors, en un de ces lieux, avec le plaisir de vous y rencontrer. Serge SARDELLA, Guylaine LEFEBVRE
4 Solidarité Pour ne laisser personne sur le bord du chemin ! Insertion L’accompagnement des bénéficiaires du RSA 9 Éducation Travailler avec les musées dans le temps scolaire 12/13 L’actu en images 6/7 Éducation À Riez, la rentrée se fait dans des bâtiments tout neufs 14 18 Histoires d’archives 10/11 Routes Les principaux travaux de l’automne Sommaire Services au publics Des services contre la désertification des zones rurales 8 Tour d’horizon 15/16/17 À lire/BD 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :