[04] Alpes de Haute-Provence n°145 avril 2016
[04] Alpes de Haute-Provence n°145 avril 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de avril 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : collégiens, ça bouge dans les collèges...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04995 DIGNE-LES-BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Le magazine est consultable et téléchargeable sur : www.mondepartement04.fr Retrouvez-nous sur www.facebook.com/departement04 Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - xavier.delcroix@le04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard - philippe.maillard@le04.fr. Réalisation Galets Bleus Group 04 92 72 27 19 - Manosque Impression Imprimerie RICCOBONO 83490 Le Muy - 04 94 19 54 57 Label Imprim’vert Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos : Frédéric Exubis, sauf, Couverture/P3-6 - Shutterstock P4 - Cécile Brau P8 - Dalkia P9 - Philippe Maillard P10-11 - Amélie Audier/Aude Grangerray P13 - Philippe Maillard/Shutterstock P14 - Shutterstock 4e de couverture - Kiowa et Agi-Son ISSN : 2430-4018 Tirage : 58 500 ex/o..% Codifié PEFC Ce produit est issu 9 de forêts Orées durablement et de P E Ft" 10-31-2331 pefc-frenee.org Ne pas jeter sur la voie publique. ALPES DE HAUTE Expression libre Majorité départementale Adaptation de la société au vieillissement Pour venir en aide aux personnes âgées et à leur entourage le Département assure, grâce à ses équipes pluridisciplinaires, une action quotidienne très importante. Notre schéma départemental en faveur des personnes âgées, pour la période 2015-2017, avait anticipé les principaux objectifs de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement qui a été adoptée par le Parlement fin 2015 : prévenir la perte d’autonomie, accompagner ceux qui souhaitent rester à domicile, et adapter les services aux besoins spécifiques des personnes âgées. Or la population des « seniors » est celle qui augmente le plus vite. Près de 30% des habitants de notre département ont plus de 60 ans, ce sera 40% en 2040. Pour répondre à ce vieillissement et à l’accroissement de la dépendance Les Républicains - UDI - Divers Droite Le Conseil Départemental 04 a pris la décision de ne pas renouveler son adhésion à l’ANEM (Association Nationale des Elus de la Montagne). Nous regrettons cette décision qui est pour nous, élus de la Montagne, incompréhensible. Notre département possède un énorme territoire de montagne et de nombreuses zones rurales où un grand nombre d’actions a été fort heureusement mené. Il suffit de penser aux stations de ski qui ne sont pas une charge mais une source de profits pour le tourisme. L’ANEM est la seule association qui regroupe les élus de la montagne et défend la spécificité montagnarde. Elle obtient, grâce à son unité qui dépasse les clivages politiques, des avancées certaines dans les négociations avec les gouvernements en place. Citons parmi les sujets sensibles, l’adaptation de la réforme territoriale, les dotations de l’État, la défense des services publics et plus récemment la prise en charge par des crédits d’État des pylônes pour résorber les Indépendants Sur les sentiers de la légende Dans le cadre du deuxième appel à projets européens « Alcotra 2014-2020 », le Département a souhaité déposer un projet sur le thème du Géotourisme. Il s’agit d’un plan sur 3 ans où nous serions chef de file avec pour partenaires français la communauté de communes Asse, Bléone, Verdon et la commune des Mées pour les aménagements périurbains des Pénitents. Ce projet grandiose concerne la globalité du département : la plus grande Réserve Naturelle géologique d’Europe bien sûr est directement concernée, mais aussi d’autres sites emblématiques de notre territoire. À partir d’outils innovants et ludiques, les géosites identifiés seront mis en réseau tout en intégrant d’autres atouts et richesses de notre patrimoine culturel et bâti. Le voyageur qui va de Manosque à Sisteron ne peut le Département développe constamment ses engagements. En 2015 les aides départementales aux personnes âgées représentaient 25 M € dont 17,2 M € rien que pour l’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA). Mais la revalorisation de l’APA à domicile et le renforcement du soutien aux aidants familiaux, notamment prévus dans cette nouvelle loi, s’ils sont légitimes impliquent des charges supplémentaires en personnels et en financement pour les Départements. C’est une nouvelle préoccupation pour l’équilibre de notre budget mais comme il est prévu que nous présidions une conférence départementale des financeurs, nous nous appliquerons à permettre l’élaboration d’une stratégie commune sur les financements de la prévention de la perte d’autonomie avec l’ensemble des autres acteurs qui œuvrent pour le bien-être de nos aînés. Jean-Christophe Petrigny pour la majorité départementale zones blanches ou le droit reconnu aux stations classées de conserver un office de tourisme après le vote de la loi NOTRe. L’ANEM représente une force de propositions et de défense des intérêts de notre population. Rappelons que la montagne représente 25% de notre territoire national. Ce sont ses élus qui ont permis l’élaboration de la loi Montagne entre 1981 et 1985 grâce aux efforts conjugués du député Haut Alpin, Robert De Courmont ou des Savoyards Louis Bosson, Michel Barnier... Dans la foulée du vote de la loi et de la dynamique créée par la concertation de tous les élus de la montagne française est née l’ANEM dont le premier trésorier fut Henri Savornin, conseiller général pendant de nombreuses années dans notre Assemblée. Aujourd’hui la loi de 1985 est actualisée à travers l’Acte II pour construire l’avenir des territoires de montagne. Ne plus adhérer à cette association est un véritable camouflet pour tous ceux qui vivent en montagne et plus encore pour tous les élus qui se battent pour défendre les zones rurales. Les Républicains - UDI - Divers Droite s’empêcher d’admirer les rochers fantastiques qui se dressent au bord de la Durance, au pied de la montagne qui court derrière Les Mées. On dirait une procession de pénitents géants, la tête ensevelie sous leurs capuchons. Celui qui s’arrête pour les contempler se demande d’où ont pu venir ces hommes de pierre ; peut-être de l’antique abbaye de Paillerols toute proche. Il existe plusieurs interprétations de cette légende ; celle d’Eugène Plauchut parue dans une revue en 1897 nous semble être la plus reconnue. Récemment, une nouvelle équipe de chercheurs très motivés avec des moyens modernes s’attache à nous révéler comment et quand des hommes sont parvenus à accrocher une antique croix de bois dans une cavité de l’un de ces pénitents. Leurs recherches semblent porter leurs fruits, nous les encourageons vivement dans leur tentative et les félicitons pour leur opiniâtreté car des chercheurs qui cherchent on en trouve mais des chercheurs qui trouvent on en cherche. Serge SaRDella, Guylaine Lefebvre
LM. gratuitement confidentialité, des actions c prévention et d'aide : grossesse, naissance, 5 des enfants, agrément dE assistants maternels et clE assistants familiaux, recueil dE Infiemations préoccupentg Santé Semaine de la vaccination Tour d’horizon Le mot du président L’actu 4 en images Tourisme Villes et villages fleuris 122 132 Routes Attention coupures ! 15/16/17 Devenez orritos.5a du.rnuséi:, 121 Culture Payer moins cher dans les musées ! 18 Histoires d’archives Sommaire Solidarité Des hommes assistants maternels 6/7 131 14 Santé 8/9 Protégeons notre audition Éducation Énergie, numérique ça bouge dans les collèges Sport 10/11 Le département paradis du vol à voile À lire/BD 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :