[04] Alpes de Haute-Provence n°142 janvier 2016
[04] Alpes de Haute-Provence n°142 janvier 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°142 de janvier 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2016, un exercice difficile.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04995 DIGNE-LES-BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Le magazine est consultable et téléchargeable sur  : www.mondepartement04.fr Retrouvez nous sur www.facebook.com/departement04 Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - xavier.delcroix@le04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard - philippe.maillard@le04.fr. Réalisation Galets Bleus Group 04 92 72 27 19 - Manosque Impression Imprimerie RICCOBONO 83490 Le Muy - 04 94 19 54 57 Label Imprim’vert Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos  : Frédéric Exubis, sauf, Couverture - SHUTTERSTOCK P4 - Florent Joliot P6 - SHUTTERSTOCK - EPICTURA SDIS - ADSEA P8-9 - Service tourisme P10 - ADSEA P11 - SHUTTERSTOCK P12 - ADSEA 4e de Couv - Céline Gugliero ISSN  : 2430-4018 Tirage  : 62 800 ex/o..% Codifié PEFC Ce produit est issu 9 de forêts Orées durablement et de P E Ft" 10-31-2331 pefc-frenee.org Ne pas jeter sur la voie publique. ALPES DE HAUTE Expression libre Majorité départementale Un budget sérieux Notre participation à l’effort de redressement national, la baisse des recettes et, notamment, pour la troisième année la diminution des dotations de l’État, et les dépenses de solidarité qui continuent d’augmenter ont rendu la préparation du budget 2016 extrêmement difficile. Il était aussi nécessaire d’avoir une vision pluriannuelle et de sécuriser les budgets à venir, sachant que la dotation de l’État devrait continuer à baisser en 2017 et que nous avons des incertitudes sur certaines de nos compétences suite au vote, en août 2015, de la loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (Loi NOTRe). En dépit de ces difficultés et de ces incertitudes le budget a été équilibré avec des mesures très rigoureuses et des économies dans de nombreux secteurs, y compris le fonctionnement. Malgré cela, et pour la première fois depuis 11 ans, il a été nécessaire d’augmenter légèrement le taux de l’impôt direct Les Républicains - UDI - Divers Droite En cette dernière session plénière de l’année, notre groupe d’opposition s’est prononcé contre le budget 2016. Ce n’est pas pour autant une opposition systématique, nous avons agi et nous continuerons à apporter au débat une opposition constructive. Nos arguments ont été exposés, développés et débattus en toute courtoisie et respect, mais nous ne partageons pas l’idée qu’une majoration de la pression fiscale pour les administrés soit la seule solution. Cela ne va que dégrader l’attractivité économique de notre département en vidant les poches des contribuables déjà atteints de ras-le-bol fiscal. Indépendants GARE GARE GARE ! Nous voici déjà en janvier, un mois riche en émotions à bien des égards. Après la présentation du budget départemental, austère mais réaliste, un vote difficile certes mais sans surprise engagera l’exercice 2016. Les élections régionales qui ont suivi impactent déjà notre quotidien et conditionnent notre avenir. Au cœur de ces échéances décisives, l’on ne pourra occulter nos particularités départementales. Il nous faudra bien réfléchir où l’on veut aller mais ne jamais oublier d’où l’on vient. Alors que l’on ne supporte plus le moindre dérèglement, la moindre feuille qui virevolte dans nos rues, il est bon de se rappeler qu’il n’y a pas si longtemps l’on ne disposait pas tous de l’eau « à la pile » et nos déchets se déversaient allègrement sur la paille de nos trottoirs. Un arrêté interdisait paraît-il de jeter par les fenêtres l’eau, les saletés, sans crier trois fois « gare » ; par exemple à Moustiers-Sainte-Marie, en 1682. L’on peut douter que de tels règlements soient suivis d’effets. Raymond Collier nous relate que Le glaneur des alpes dans sur le foncier bâti qui passe ainsi de 18,96% à 19,53% (soit une hausse de 4 à 25 € par an et par ménage concerné, suivant la surface et le lieu de l’habitation). C’était la condition pour que nous puissions continuer à assurer nos compétences obligatoires, en particulier en direction des personnes âgées, des personnes handicapées et des enfants en danger, à préserver le niveau de service envers les collégiens et en matière de voirie ; c’était aussi un impératif si nous voulions conserver la possibilité d’aider les communes et leurs regroupements et continuer à investir pour soutenir l’activité et l’emploi dans le département. Il est, enfin, important de noter que notre département fait partie des collectivités qui ont une situation financière saine avec une capacité de désendettement inférieure à la moyenne nationale. Nous souhaitons une bonne année 2016 à tous nos concitoyens. Jean-Christophe PetRIGny pour la majorité départementale Voter ce budget serait aller dans le sens du gouvernement, ce gouvernement déboussolé parce que le grand soir fiscal promis par le président n’a pas eu lieu, parce que la fameuse inversion de la courbe n’a pas eu lieu, parce que le matraquage fiscal n’a de cesse. « Ce n’est pas beaucoup » a-t-on essayé de nous démontrer dans les rangs de la majorité départementale. Certes ce n’est pas grave au vu des événements tragiques de cette fin d’année et de l’inquiétude des Français, alors gardons notre optimisme pour souhaiter à tous les bas-alpins une très bonne année 2016. Les Républicains - UDI - Divers Droite son numéro du 30 décembre 1847 rapporte la mésaventure survenue dans les rues de Digne à un étranger qui avait été invité à passer la soirée chez une de nos élégantes. Il sortit de l’hôtel dans une tenue irréprochable ; mais à peine eut-il fait quelques pas dehors, il entendit s’ouvrir une croisée au-dessus de sa tête. L’espace d’un éclair, il vit se dessiner vaguement à la douteuse clarté d’une lanterne municipale, une forme blanche ressemblant à un bonnet de coton. Mais c’était un vase de faïence qu’une main hardie brandissait par la croisée et d’où ruisselait...les habits du dandy reçurent la fatale averse. Il s’en faut que cela soit un fait isolé. Un de nos premiers préfets Alexandre de Lamet homme actif et résolu entreprit, sans grand succès, d’éclairer les rues de Digne. Pour y contraindre le conseil municipal, il fit don à la ville de six réverbères que l’on se résigna à faire brûler pendant tout le temps qu’il resta préfet, mais qui ne reparurent plus après son départ que pour les grandes solennités publiques. Allons sourions un peu, notre quotidien ne nous en donne pas souvent l’occasion. Bonne et heureuse année à toutes et à tous. Serge Sardella, Guylaine Lefebvre
Nous avons de structures et nous avons fa en sorte de conserver les de manoeuvre suffi 5 au maintien des service public en donnant la priorité nos compétences obligatoire solidarités, collèges, route de oximit Conseil départemental Les décisions de l’Assemblée Solidarité 50 ans au service 12 des enfants et des adolescents Le mot du président Ne," " 14.0,10* 14 L’actu 4 en images Aménagement du 13 territoire Solidaire avec les petites communes n) 18 Histoires d’archives Solidarité De nouvelles actions en faveur de l’enfance et des familles Sommaire Tour d’horizon 6/7 10/11 Conseil départemental Un budget 2016 difficile à équilibrer 8/9 Tourisme, sport, économie Les sports de nature un atout pour le département 15/16/17 À lire/BD 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :