[04] Alpes de Haute-Provence n°124 mai 2014
[04] Alpes de Haute-Provence n°124 mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°124 de mai 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : maisons de retraite, une nouvelle génération.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Expression libre Conseil général des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04 995 DIGNE LES BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Mèl : contact@cg04.fr Retrouvez les anciens numéros du magazine et inscrivez-vous à la lettre d’information sur : www.cg04.fr Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - x.delcroix@cg04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard sauf P 18 p.maillard@cg04.fr. Conception et réalisation Autrement dit communication Sisteron - 04 92 33 15 33 Impression Imprimerie Imaye Graphic label Imprim’vert. Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos : Frédéric Exubis, sauf couverture, Epictura, P 3 - Malka de Botton, P11 - Mathieu Vincent P17 - Nuit des musées - Graphisme DESSIGNES - le studio Muchir et Desclouds/Lascaux - Psaïla 4 e de couverture - conception et réalisation : Van Haecke et Anne Vanwynsberghe ISSN : 1297-7055 Tirage : 66 000 ex Magazine imprimé sur un papier à base de bois issu de forêts gérées durablement. Ne pas jeter sur la voie publique. Majorité départementale Dépendance, il faut agir ! Afin d’adapter la société au vieillissement de la population, une réforme de la dépendance permettant de mieux accompagner la perte d’autonomie avait été annoncée par le précédent Président de la République puis, dès sa campagne électorale, par l’actuel Président. Nous avons pris du retard sur cette question qui devient incontournable (1/3 des Français ayant bientôt plus de 60 ans). Après une grande concertation nationale, le gouvernement précédent avait annoncé des pistes intéressantes, dont le fil rouge est le maintien des personnes âgées à domicile : augmentation de l’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA) pour pouvoir employer suffisamment d’auxiliaires de vie qui verraient leurs salaires revalorisés, subvention aux aides techniques (barres de maintien, téléassistance…), encadrement des contrats d’assurance dépendance, soutien au répit pour les aidants familiaux, financement de l’adaptation des habitations et des logements-foyers. C’est une taxe sur les retraites (0,3%), créée en 2012, qui doit financer ces mesures. Les conseils généraux sont en première ligne sur tous ces aspects, et notamment sur le financement de l’APA (pour 2014, la dépense pour notre département est estimée à 16,2 M €). Nous souhaitons que ce projet de loi, qui devait être présenté au parlement fin 2014, aboutisse et surtout que l’on donne aux Départements les moyens financiers qui permettront de faire face à ces nouvelles dépenses. Il ne faut pas relâcher notre effort envers ceux que l’âge fragilise. Une seconde loi, promise pour la deuxième moitié du quinquennat, devrait d’ailleurs aider à réduire la facture des particuliers hébergés en maisons de retraite. Marcel CLÉMENT Indépendants L’impasse Après avoir essuyé la tempête électorale des 23 et 30 mars, une fois la vague retirée, la plage de nos rêves d’harmonie départementale est jonchée de débris. Nous aurons pensé et espéré jusqu’au dernier instant que le président Sauvan, lors de la séance plénière du 11 avril, nous propose avec sagesse un vote de réprobation au découpage cantonal et propose d’ester en recours au Conseil d’État pour annulation. Seul le Département peut se prévaloir de l’autorité et de la légitimité nécessaire pour le faire avec quelque espoir d’être entendu par cette instance. Lui seul peut dévier la lame qui nous menace. En adoptant la politique du « qui ne dit rien consent », le schéma du dépeçage de nos cantons sera scellé et s’appliquera dans toute son absurdité, portant ainsi un grave coup à nos territoires ruraux. Nous savons tous qu’il sera sans conséquence pour les riches zones urbaines, mais dévastateur pour notre pauvre haut pays. Toutes celles et ceux qui par désir ou omission auront contribué à cette situation mesureront toute la responsabilité qu’ils auront prise devant nos concitoyens. En toute liberté et sans arrière-pensée politique, nombre de nos collègues nous ont déjà rejoints dans cette quête. Nous restons persuadés que le département est notre premier refuge identitaire et le dernier espace de solidarité. Et même si nous ne sommes plus aussi nombreux à le penser, nous serons toujours de ceux-là. Élie AGUILLON, Jean BALLESTER, Claude BREMOND, Gilbert LAURENT, Serge SARDELLA
Nous vivons de plus en pl besoins en matière de santé, d’accueil et d’accom La solidarité est le cœur de métier du Département qui participe activement aux actions menées en faveur des personnes âgées. 5 Lorsqu’on interroge ces dernières, une majorité souhaite rester à domicile. C’est légitime et le Conseil général intervient donc très concrètement pour leur permettre de choisir leur mode de vie. Cela passe d’abord par la préservation de l’autonomie : développement de la prévention, soutien aux aidants familiaux et aux bénévoles, aides à l’adaptation des logements, structuration du secteur de l’aide à domicile, et multiplication des accès aux services de proximité. Nous participons aussi à l’évolution des conditions d’accueil et d’hébergement dans les maisons de retraite, en finançant les opérations de modernisation et en accompagnant les améliorations de la qualité des prestations. 6/7 Enfin, à travers l’APA (Aide Personnalisée à l’Autonomie) et l’Aide sociale à l’hébergement nous apportons une aide financière très importante aux familles (26,5 M € en 2014). Solidarité Les maisons de retraite ont bien changé Le mot du président Nous pensons qu’il est essentiel, à un âge où l’on est plus fragile, de trouver un lieu pour vivre sereinement, dans un espace adapté. Sommaire 12/13 Culture L’art contemporain, partout dans le département, c’est en mai 14 Conseil général Les décisions de l’Assemblée 8/9 Culture Une librairie spécialisée et les conseils d’un libraire vous attendent à Salagon 15/16/17 Tour d’horizon 10/11 Gilbert Sauv Président du Conseil gén Député des Alpes de Haute-Prove Environnement Réouverture d’un des plus beaux sentiers du département Histoires d’Archives 18 4 L’actu en images À lire/BD 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :