[04] Alpes de Haute-Provence n°114 juin 2013
[04] Alpes de Haute-Provence n°114 juin 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°114 de juin 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : la Haute-Provence s'invite sur le Vieux-Port.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Conseil général des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04 995 DIGNE LES BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Mèl : contact@cg04.fr Retrouvez les anciens numéros du magazine et inscrivez-vous à la lettre d’information sur www.cg04.fr Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - x.delcroix@cg04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard sauf P 18 p.maillard@cg04.fr. Conception et réalisation Autrement dit communication Sisteron - 04 92 33 15 33 Impression Imprimerie Imaye Graphic label Imprim’vert. Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos : Frédéric Exubis, sauf couverture - M. Lelouarnsommaire - photo et reconstitution É. Daynès Paris P 8-9 - Y. Courtès, Bureau d’étude ECO P 10-11 - reconstitution É. Daynès Paris - P.Plailly P 12 - P.Plailly, É. Daynès, S.Entressangle/É. Daynès P 13 - F. Albanese P 14 - Epictura, Celkilt 4 e de couverture - S. Plailly, reconstitution É. Daynès ISSN : 1297-7055 Tirage : 64 500 ex Magazine imprimé sur un papier à base de bois issu de forêts gérées durablement. Ne pas jeter sur la voie publique. Expression libre Majorité départementale Le Département nouveau est arrivé La réforme électorale qui vient d’être adoptée par le Parlement rénove le Département ; c’est une étape importante dans l’histoire de l’institution départementale. Elle conforte son existence et maintient sa vocation : la gouvernance de proximité. Elle supprime le conseiller territorial, fusion du conseiller général et du conseiller régional décidée par la précédente majorité, et rejetée par l’immense majorité des élus locaux. Le nom de son assemblée devient plus lisible : le Conseil général devient le Conseil départemental. Autre simplification, les conseillers départementaux seront renouvelés en une seule fois, tous les six ans. Le texte prévoit également un redécoupage des cantons pour prendre en compte les évolutions démographiques. Là, il y a le risque que cette disposition conduise à une sous représentation du milieu rural. Dans un département à faible densité de population comme le nôtre, les futurs conseillers départementaux auront fort à faire pour s’occuper d’un territoire très élargi. Mais surtout la réforme met fin à l’une des grandes anomalies de notre démocratie territoriale : la sous représentation des femmes. Avec seulement 13,5% d’élues, les conseils généraux étaient loin de la parité. L’instauration d’un scrutin binominal instaurera strictement l’égalité des sexes : les candidats à l’élection cantonale devront obligatoirement se présenter en binômes composés d’un homme et d’une femme. Le Conseil départemental sera la seule assemblée territoriale pratiquant la parité intégrale. Enfin pour éviter le télescopage de cinq scrutins la même année (2014), les élections régionales et départementales sont déplacées en 2015. Ce premier jalon d’une nouvelle étape de la décentralisation sera bientôt complété par un projet de loi qui précisera, notamment, les compétences respectives des départements et des régions. Marcel CLÉMENT Indépendants Plus blanc que blanc c’est quoi déjà la couleur ? Imaginons un instant que Coluche revienne parmi nous, quelle analyse tirerait-il de la situation ? Lui seul pourrait encore nous faire sourire de nos propres malheurs. Après les turpitudes, les mensonges de toute sorte proférés par nos édiles au plus haut niveau, relayés en boucle par les médias, force est de constater que nous traversons la pire crise de confiance que nos aînés ont aussi vécue à la fin des troisième et quatrième républiques. Que penserons-nous dorénavant d’un homme qui nous fixe les yeux dans les yeux et nous persuade qu’il n’y est pour rien dans ce qu’on lui reproche ! Personne assurément ne peut sortir indemne de ce tremblement. Il nous arrive à présent d’éprouver une certaine gêne à avouer que nous sommes élus de la République, de crainte de susciter aussitôt la méfiance et la suspicion dans le regard de notre interlocuteur. Et pourtant l’immense majorité d’entre nous exerce ses mandats dans la plus grande honnêteté et nous avons la faiblesse de penser que les tâches que nous ont confiées nos lecteurs s’exercent avec l’ardent désir de servir la République dans le respect et la confiance de nos citoyens. Combien d’élus de proximité n’osent produire leurs frais de représentation de crainte que ceuxci n’obèrent trop leur maigre budget. À proximité des élections de 2014, si l’on ne veut pas être contraint d’utiliser la force pour diriger les électeurs vers les isoloirs, une seule solution, à nos yeux, est envisageable. Que la justice fasse enfin son travail et qu’elle punisse sévèrement les coupables reconnus et leur interdisent à vie de se représenter devant les Français. C’est à ce prix, que nous pourrons, après quelques lustres, revoir dans le visage de nos concitoyens la marque de la confiance retrouvée. Élie AGUILLON, Jean BALLESTER, Claude BREMOND, Gilbert LAURENT, Serge SARDELLA
6/7 5 Le mot du président Économie La Haute-Provence vue de Marseille Solidarité Un lieu unique de prévention des IST Culture Programme de la Fête départementale de la musique 14 10/11/12 18 Culture À la recherche de nouvelles humanités Histoires d’Archives Sommaire 8/9 4 Tourisme La fin des travaux sur le sentier Blanc-Martel 13 Tour d’horizon L’actu en images Tourisme La recette typique des Alpes de Haute-Provence 15/16/17 À lire/BD 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :